عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

le septième conseil : les droits du mari sur son épouse

le prophète conseilla aux femmes de respecter les droits que leurs époux ont sur elles. d’après anas ibn mâlek (que dieu l’agrée), le prophète (bpsl) a dit : ‘nul humain n’a le droit de se prosterner devant un autre humain, et si cela était permis j’aurais ordonné la femme de le faire devant son mari par son droit suprême sur elle.’[1]

d’après ‘a’ïcha, elle demanda au prophète (bpsl) : ‘qui a le plus de droit sur la femme ?’ il répondit : ‘son mari’ et elle demanda : ‘et qui a le plus de droit sur l’homme ?’ il répondit : ‘sa mère’[2]

ceci pour démontrer les nombreux droits que le mari a sur sa femme et qu’elle ne peut les en remercier assez. il est évidemment interdit que l’on se prosterne à un autre que dieu, mais le prophète a posé le fait d’obéir au mari comme condition d’entrer au paradis : ‘si la femme accomplit ses cinq prières, jeûne pendant le mois de ramadan, garde sa chasteté et obéit à son époux entrera au paradis par n’importe quelle porte elle veut.’[3]

 

--------------------------------------------------------------------------------

[1]hadith authentique rapporté par ahmed 3/158, an-nassâ’i 265 (vivre avec les femmes) etal-bazzâr comme dans mojamma’ az-zawa’ed 4/9.

[2]hadith authentique rapporté par ahmed 3/158, an-nassâ’i 266 (vivre avec les femmes) etal-bazzâr comme dans mojamma 4/9 et al-haythamy a dit ses transmetteurs sont de confiance, et hafss ibn akhi anss est un homme de confiance.

[3]hadith authentique rapporté par ahled 1/191, ibn hibbâne 4151, abû no’aym 6/308 dans al-holya, ibn ‘oday 3/993 dans al-kâmel d’après ibn ‘awf et abî horayra ‘que dieu les agrée’.




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا