عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

le dix-septième conseil : interdiction de la sodomie

d’après abû horayra (a sl), le prophète (bpsl) a dit : ‘maudit soit celui qui s’adonne à la sodomie avec une femme.’[1]

chers frère et sœurs musulmans, les savants et à l’unanimité ont permis à l’homme d’avoir tout rapport charnel avec sa femme de par devant comme il veut : « vos épouses sont pour vous un champde labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez… »[2] ibn abbâs a dit : ‘allez vers elles comme vous voulez sauf de derrière (sodomie) et pendant leurs menstrues.’[3]

la sodomie est donc un acte répréhensible et illicite, on doit réprimander quiconque le commet sans connaître son illicéité et s’il récidive il doit être puni. ibn ‘omar avait frappé un homme de l’avoir commise et on demanda à abû adardâ’ à son sujet et il répondit : ‘n’est-il pas mécréant celui qui s’y a donne ?’ et ibn ‘omar a dit : ‘un musulman peut commettre cet acte ?’

nous concluons donc que quiconque sodomise son épouse, commet un péché majeur et doit s’en repentir. il s’agit là en effet, d’un acte interdit par dieu et maudit par le prophète (bpsl). et cette malédiction sera permanente si son auteur persévère dans sa désobéissance des ordres de dieu et du prophète.

chers frère et sœurs musulmans, la médecine moderne a démontré que 70% des hommes seraient atteints de sida s’ils s’adonnent à la sodomie.

depuis longtemps, l’homme a connu des maladies vénériennes sexuellement transmissibles des hommes vers les femmes ou inversement pendant tout contact sexuel, telles la syphilis, la blennorragie et l’ulcère dit mou. et au début de ce siècle, le sida (syndrome d’immunodéficience acquise) est apparu dans le cas d’homosexualité.

les experts dans le domaine médical ont expliqué que le liquide séminal contient une douzaine d‘acides gras insaturés dits prostaglandines. chacun de ces acides remplit une  fonction différente des autres et contient des tissus différents. certaines de ces matières ont une influence sur le système immunitaire et peuvent le faiblir en diminuant la production de cellules lymphatiques responsables de l’immunisation chez l’homme.

et il est évident et comme l’a précisé la loi divine et la sunna du prophète, que ce liquide séminal est destiné à être déposé dans l’utérus de la femme à travers le conduit vaginal. de plus, les secrétions utérines contiennent des éléments qui viennent en contraste ou neutralisent les éléments contenus dans le liquide séminal de manière à ne pas causer une réduction de l’immunité.

par contre, si l’homme dépose son liquide séminal dans un autre lieu que le conduit vaginal, comme dans le cas de la sodomie, ceci conduit inévitablement au sida.

la sagesse derrière l’interdiction de tout type d’homosexualité féminine ou masculine, d’avoir des rapports rectaux avec l’épouse ou pendant ses menstrues, est bien évidente.[4]

toutes ces informations ne sont nullement nouvelles puisque dieu les avaient citées il y a plus de quatorze siècles.

 

--------------------------------------------------------------------------------

[1]hadith authentique rapporté par ahmed 2/279, 2/444, abû dawoûd 2162 dans ‘le mariage chapitre du mariage’, ibn mâdja 1623 dans le chapitre du mariage, l’interdiction d’avoir des rapports rectaux.

[2]al-baqara ‘la vache’ : 222

[3]ad-darâmy 1/258

[4]pour plus d’informations se référer ‘introduction à la médicine islamique’ dr. ali mohamad motawe’




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا