عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

3 - morale sociale :
comprend trois groupes d’enseignements :
a- les interdictions, comprennent : l’homicide ; le vol ; la fraude ; le prêt à intérêt ; toutes sortes de spoliations ; toutes sortes d’appropriation illégale ; le détournement des biens, de l’orphelin en particulier ; la trahison et l’abus de confiance ; l’offense injustifiée ; l’iniquité ; la complicité ; la défense des injustes ; l’infidélité aux engagements ; la perfidie et la tromperie ; tromper ou corrompre les juges ; le faux témoignage ; la dissimulation ; l’injure ; maltraiter le pauvre et l’orphelin ; la raillerie ; les gestes dédaigneux ; l’espionnage ; la médisance et la calomnie ; les rapports malveillants et la crédulité complice ; la diffamation ; l’intervention nuisible ; l’indifférence au mal public.
 
 
b- les commandements, comprennent : rendre le dépôt ; légaliser les transactions pour écarter les doutes ; observer ses engagements et ses promesses ; rendre un témoignage juste ; établir la paix entre les hommes ; l’intercession : non-acceptée en faveur des criminels ; l’humilité et la compassion réciproque ; la bienfaisance, surtout envers les faibles ; fructifier les biens des orphelins ; libérer les esclaves ou faciliter leur liberté ; pardonner, et en tous cas ne pas dépasser l’offense ; rendre le bien pour le mal ; exhorter au bien et détourner du mal ; répandre la science ; l’amitié et l’hospitalité ; l’amour universel ; la justice et la charité, conjointement. a part cela, on y trouve trois attitudes plus ou moins légitimes : tenir à user de ses droits, générosité dans l’aisance, altruisme héroïque. le devoir strict tient le milieu. donner est un devoir universel. les conditions requises dans l’exercice de la charité : sa destination, son intention, qualité du don, manière de donner (plutôt en secret, ne pas humilier le bénéficier). exhortation à la libéralité ; condamnation de la thésaurisation.
 
c- le code de la politesse, comprend : demander permission d’entrer chez autrui ; baisser la voix et ne pas appeler les grands du dehors ; saluer en entrant ; répondre au salut par un meilleur ; se ranger ; choisir pour les entretiens des sujets honnêtes ; employer les propos les plus doux ; demander permission de quitter l’assemblée.



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا