عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie la grande famille prophétique
Date d'ajout 2008-03-12 15:14:10
Traduit en
English   
visité 11515
Envoyer cette page à un ami
English   
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

voici la lettre d’un lecteur chrétien intelligent et honnête dans laquelle il commente un article que j’avais écrit sur l’obligation de remercier sincèrement les non musulmans si ceux-ci font une action, adoptent une position ou bien font des déclarations qui donnent droit à la gratitude. il a été heureux de trouver dans l’islam ce souci de justice, de tolérance et de noblesse. il a ensuite exposé une problématique à laquelle nous allons nous intéresser : «je suis face à une difficulté que je n’arrive pas à résoudre, il s’agit de l’entrée au paradis. on m’a appris dans le catéchisme que nous devons prier, jeûner, faire le bien, ne pas voler, ne pas tuer, ne pas commettre l’adultère, aimer nos ennemis, que tel est le chemin qui mène au paradis. aussi, comment l’assassinat d’innocents peut-il être le plus court chemin pour accéder au paradis ? ». de toute évidence, il fait là allusion aux actions violentes commises par des musulmans qui prétendent que c’est un combat (jihad) pour la cause d’allah et que ce jihad est le plus court chemin et le moyen le plus rapide pour gagner le paradis.

 

nous allons d’abord consacrer quelques lignes au concept du jihad puis nous reviendrons au coeur du sujet, à savoir les innombrables voies qui mènent au paradis.


le jihad en islam est une réalité. on n’a pas à s’en excuser car on ne s’excuse pas pour la vérité. il consiste à défendre de la façon la plus légitime qui soit l’individu, la religion, la patrie et l’ensemble des éléments constitutifs du peuple, de la communauté et de l’état. c’est, d’après cette définition, un droit qui appartient aussi bien aux musulmans qu’aux autres nations. sur la base de ce droit légal et politique universel, les constitutions de tous les etats stipulent que parmi les fonctions et responsabilités prioritaires du chef de l’état, il y a la défense de l’etat qu’il préside contre toute agression dirigée contre lui. les autres appellent cela «défense ». c’est leur droit et ils sont libres de choisir cette appellation. l’islam, lui, appelle cela le «jihad». il est libre de l’appeler ainsi en vertu du droit à la libre dénomination. de même que toute nation a sa législation propre et sa doctrine personnelle, elle a aussi son vocabulaire et sa terminologie propre.

cependant, des actes de violence pure et absolue ne relèvent pas du jihad même s’ils en usurpent le nom.

 en effet, il y a en islam des conditions à respecter dans le cadre du jihad, sans quoi il n’est pas valide, tout comme c’est le cas pour la purification, la prière rituelle, les transactions commerciales et les contrats de mariage. voici quelques-unes de ces conditions : il faut qu’il soit proclamé par un dirigeant légitime et capable, que celui-ci s’abstienne de tuer les innocents, que ce ne soit pas un acte d’arrogance et de corruption sur la terre, qu’il n’y ait pas violation


des engagements et des pactes, que la confrontation armée avec l’ennemi ne soit ni souhaitée ni prise à la légère car la paix est la relation naturelle et originelle entre les peuples.

 

en entrant dans le vif du sujet, il convient de fixer fermement dans les esprits, les consciences et les coeurs, cette vérité : le jihad authentique n’est pas l’unique chemin qui mène au paradis. les enseignements de l’islam nous montrent au contraire qu’il existe des milliers de façons d’y accéder. ces propos d’ordre général demandent à être étayés par des preuves solides tirées du coran et de la sunna.

 

voici ce que nous enjoint le coran :

 

- rechercher activement le pardon d’allah en accomplissant des actes méritoires : «et concourez au pardon de votre seigneur, et à un jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui —car allah aime les bienfaisants- et pour ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à allah), se souviennent d’allah et demandent pardon pour leurs péchés —et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon allah ? —et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait. ceux-là ont pour récompense le pardon de leur seigneur, ainsi que les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. comme est beau le salaire de ceux qui font le bien ! ».

 


- accomplir correctement la prière, s’acquitter de la zakat, croire aux prophètes et dépenser ses biens pour la cause d’allah : «et allah certes prit l’engagement des enfants d’israël. nous nommâmes douze chefs d’entre eux. et allah dit : «je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la salât, acquittiez la zakât, croyiez en mes messagers, les aidiez et fassiez à allah un bon prêt. alors, certes, j’effacerai vos méfaits, et vous ferai entrer aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. et quiconque parmi vous, après cela, mécroit, s’égare certes du droit chemin» ! ».

 

- connaître la valeur d’allah, l’exalter, le glorifier, proclamer sa sainteté et libérer son âme des carcans de la passion : «et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son seigneur, et préservé son âme de la passion, le paradis sera alors son refuge ».

- faire preuve de tolérance, accorder généreusement son pardon et avoir des relations affables avec les gens : «la bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. repousse (le mal) par ce qui est meilleur; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. mais (ce privilège) n’est donné qu’à ceux qui endurent et il n’est donné qu’au possesseur d’une grâce infinie » or la grâce infinie, c’est le paradis.

 

voici à présent les chemins qui mènent au paradis d’après la sunna :

 

- abreuver un chien assoiffé. le prophète, qu’allah


lui accorde ainsi qu’à sa famille les bénédictions et le salut, a dit : «un homme très assoiffé marchait quand il trouva sur son chemin un puits. il y descendit et but de son eau. il en sortit et vit alors un chien haletant et mangeant de la terre humide tant il avait soif. l’homme se dit : «ce chien a autant soif que moi tout à l’heure». il redescendit dans le puits, remplit d’eau son chausson de cuir qu’il maintint avec sa bouche pendant qu’il remontait puis donna à boire au chien. allah fut satisfait de lui, lui pardonna et le fit entrer au paradis ». dans une autre version, c’est une prostituée qui a agit de la sorte et elle fut pardonnée pour ce geste !

 

- planter ou cultiver des végétaux et en faire bénéficier les créatures. le prophète a dit : «chaque fois qu’un musulman plante un arbre ou sème une culture et qu’un homme ou une bête ou un oiseau en consomme quelque chose, cela lui est compté comme une aumône jusqu’à la fin des temps ».

 

- accomplir des actions vertueuses. le prophète a dit : «il y a quarante bonnes actions dont la plus élevée est le prêt d’une chèvre laitière (manîhatu-l-`anz). toute personne qui accomplit une de ces actions dans l’espoir d’être récompensée et par confiance en la récompense promise pour cette bonne action, sera, grâce à elle, introduite par allah au paradis ». définition de «manîhatu-l-`anz » : cela consiste à ce qu’une personne prête à une autre une chèvre afin qu’elle profite de son lait puis la lui rende.

 

- nettoyer l’environnement de tout ce qui l’altère et le pollue


. l’envoyé d’allah, bénédiction et salut soient sur lui, a dit : «j’ai vu un homme obtenir le paradis pour avoir coupé un arbre qui se trouvait en travers du chemin et gênait les musulmans.

«les actions de ma communauté, bonnes et mauvaises, m’ont été présentées. j’ai vu parmi ses bonnes actions, le fait d’écarter l’obstacle nuisible qui est en travers du chemin et j’ai vu parmi ses mauvaises actions, le fait de ne pas faire disparaître un crachat ou une glaire qui se trouve sur le sol de la mosquée ».

 

 

 

- se rappeler allah, exalté soit-il (faire le dhikr). le prophète a dit :

«celui qui prononce «subhânallâhi wa bihamdih» (gloire et louange à allah), on plantera pour lui un dattier au paradis... »

«veux-tu que je t’indique un trésor parmi les trésors du paradis ?» je répondis : «bien sûr». il dit : «lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâh (il n’y a de force et de puissance que par allah)»».

«voulez-vous que je vous informe de vos meilleures actions, les plus pures auprès de votre souverain suprême, celles qui vous élèvent le plus en degré, meilleures pour vous que dépenser l’or et l’argent et meilleures pour vous que rencontrer vos ennemis dont vous frappez alors les nuques et qui frappent les vôtres ?» ils répondirent : «bien sûr». il dit : «le rappel d’allah (dhikr)».

 

- rechercher la science. l’envoyé d’allah a dit : «celui qui emprunte un chemin à la recherche d’un savoir, allah lui facilitera le chemin du paradis ».

 


- travailler de ses propres mains, aider celui qui est affligé, ordonner le bien et s’abstenir de porter préjudice à autrui. d’après abû mûsâ, le prophète, bénédiction et salut lui soient accordés, a dit : «tout musulman doit faire une aumône». il demanda : «et s’il ne trouve pas de quoi faire une aumône ?» il répondit: «qu’il travaille de ses propres mains pour satisfaire ses propres besoins et qu’il donne l’aumône» il demanda : «et s’il en est incapable ?» il répondit : «il ordonne le convenable» il demanda : «et s’il ne le fait pas ?» il répondit : «il s’abstient alors de faire du mal car c’est une aumône».

 

-avoir une excellente moralité. le prophète a dit : «il n’y a rien de plus lourd dans la balance du croyant le jour du jugement que les moeurs vertueuses (le bon caractère) »

il a été questionné à propos de ce qui fait entrer le plus de gens au paradis. il a répondu : «la piété et les vertus morales. »

«ceux d’entre vous que j’aime le plus et qui auront la place la plus proche de moi le jour du jugement sont ceux dont les moeurs sont les plus irréprochables»

«ne voulez-vous pas que je vous informe quel est celui à qui l’enfer est interdit ? l’enfer est interdit à toute personne proche (accessible), facile (abordable), souple (accommodante) et conciliante ».

grâce à ces preuves, et d’autres semblables, tirées du livre glorieux et de la sunna authentique, nous acquérons la certitude que le paradis possède mille voies d’accès et bien plus encore.


l’islam a pour objectif d’élargir et de multiplier les voies qui mènent au bien, dans tous les domaines et à tous les niveaux. le jihâd dans sa signification de combat défensif, est une action exceptionnelle c’est-à-dire qu’il ne dure pas toute la vie, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, car le combat est prohibé en temps de paix, lorsqu’il y a prise d’engagements mutuels, ou en cas de trêve, d’incapacité etc. durant ces interruptions parfois longues et nombreuses, l’accès au paradis est-il pour autant interdit ? quiconque répond par oui démontre par là sa méconnaissance de l’islam et du nombre infini de voies qu’il propose aux croyants pour gagner le salut.

 

par ailleurs tout acte utile est un moyen d’ascension vers le paradis s’il répond à trois conditions : la validité de la croyance, la validité de l’intention, et la validité du moyen. on voit donc qu’il existe de très nombreuses façons, très diverses aussi, de mériter le paradis. enfin, citons la sourate al-`ankabût, sourate de la période mecquoise, qui se termine par ce verset : «et quant à ceux qui luttent pour notre cause, nous les guiderons certes sur nos sentiers. allah est en vérité avec les bienfaisants ».

 

nous rencontrons ici deux idées importantes : d’une part que le jihâd, dans ce verset (ceux qui luttent), ne désigne pas le combat, car il n’était pas autorisé à la mecque(1), et d’autre part qu’il y a des sentiers vers lesquels allah nous guide, donc il n’y en n’a pas qu’un seul. or tous ces sentiers mènent au paradis.

(1) c’est-à-dire durant la période mecquoise, avant l’hégire





                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا