عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Les épouses du Prophète
Date d'ajout 2008-04-23 01:38:30
Traduit en
English    Deutsch   
visité 10071
Envoyer cette page à un ami
English    Deutsch   
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

les épouses du prophète r

 

 

après le décès de sa première femme, khadîdja –qu’allah soit satisfait d’elle– muhammad r épousa onze autres femmes, toutes des divorcées ou des veuves, à l'exception de aïcha –qu’allah soit satisfait d’elle. six d’entre elles étaient de la tribu quraychite et les cinq autres venaient de différentes tribus arabes.

le mariage du prophète r avec ces femmes s’explique par plusieurs raisons :

1- les raisons religieuses et législatives : c'est le cas de son mariage avec zaïnab –qu’allah soit satisfait d’elle–, fille de jahch. en effet, au cours de la période préislamique, les arabes interdisaient le mariage entre l’homme et l’ex-femme de son fils adoptif, car ils ne faisaient aucune différence entre ce dernier et le fils biologique. le messager d’allah r l’épousa afin d'abolir cette croyance. allah i dit à ce sujet :

( quand tu disais à celui qu'allah avait comblé de bienfait, tout comme toi-même l'avait comblé : « garde pour toi ton épouse et crains allah », et tu cachais en ton âme ce qu'allah allait rendre public. tu craignais les gens, et c'est allah qui est le plus digne de crainte. puis quand zayd eut cessé toute relation avec elle, nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. le commandement d’allah doit être exécuté )[1].

 

2- les raisons politiques : certains mariages furent contractés dans le but de propager l'islam, de gagner des cœurs à la religion et d’attirer la bienveillance de certaines tribus arabes. en effet, le prophète r avait épousé des femmes venant des tribus arabes les plus grandes et les plus puissantes. il avait également ordonné à ses compagnons de suivre cette méthode. a titre d'illustration, il dit à abdul rahman ibn awf t lorsqu’il l’envoya à dawmatul jandal : « s’ils te sont obéissants, épouse la fille de leur roi ».

dr cahan dit : « du fait de la mentalité contemporaine, certains aspects de sa vie peuvent nous sembler confus. en effet, le messager r a souvent été critiqué pour son goût prononcé pour les plaisirs terrestres et les neuf épouses qu’il a eues après le décès de khadîdja –qu’allah soit satisfait d’elle. or, en vérité, la plupart de ses relations maritales étaient empreintes de politique visant à l'acquisition de l’allégeance de certains nobles et tribus ».

 

3- les raisons sociales : le prophète r avait épousé les veuves de certains de ses compagnons morts au cours des batailles ou dans toute autre mission de propagation de l'islam. malgré son jeune âge par rapport aux leurs, il les épousa pour les honorer avec leurs défunts maris.

l’écrivain italien l. veccia vaglieri[2] dit dans son livre défense de l’islam : « dans sa jeunesse, période pendant laquelle le désir charnel est à son comble, muhammad r n’épousa qu’une seule femme, khadîdja –qu’allah soit satisfait d’elle–. or, il a vécu dans une société arabe où le mariage en tant que base sociale était inexistant ou presque, où la polygamie était de règle et le divorce très facile. d'ailleurs bien plus âgée que lui, elle est restée son unique femme pendant vingt cinq ans. ce n'est qu'après sa mort qu'il se résolut à prendre une deuxième femme, c'est-à-dire après l’âge de cinquante ans.

chacun de ses mariages avait une raison sociale ou politique. ces différents mariages visaient à honorer des femmes pieuses ou à créer des relations avec certaines tribus et phratries en vue de propager l'islam en leur sein. en dehors de aïcha –qu’allah soit satisfait d’elle–, le prophète r n’a épousé aucune femme vierge, jeune ou belle. pouvons-nous dès lors conclure qu'il était un obsédé sexuel ?

mohammad r était un homme et non un dieu. il est possible que le désir d’avoir des enfants ait également été à la base de certaines de ses unions, étant donné que les enfants qu’il a eus avec khadîdja –qu’allah soit satisfait d’elle– étaient tous morts [sauf fatima].

de plus, sans avoir beaucoup de ressources, il s’engagea à assumer la charge d’une grande famille. ce qui ne l'avait jamais empêché d'être juste et équitable envers elles toutes. il ne faisait que suivre la tradition des prophètes qui l'avaient précédé –que la paix soit sur eux– tels que moïse et bien d’autres dont personne ne semble trouver d'inconvénient dans leur pratique de la polygamie. serait-ce parce que nous connaissons pratiquement tous les détails de sa vie alors que nous ignorons presque tout de la vie de ses prédécesseurs que la polygamie de muhammad r pose problème ? »

thomas carlyle dit à propos du prophète r : « malgré tout ce qui peut se dire à son sujet, muhammad lui-même n’était pas un vulgaire homme sensuel. le considérer comme un homme concupiscent, n'ayant d'autre souci que l'assouvissement de son plaisir sexuel serait une grave erreur de notre part. que non ! en fait, l’écart entre lui et le plaisir quel qu’il soit est très grand »[3].

 



[1] al ahzab, 37.

[2] célèbre orientaliste de nationalité italienne.

[3] les héros et le culte des héros

 

 








Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا