عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

si le prophète était un reporteur, où a-t-il trouvé ces expressions scientifiques d’une telle précision?


le prophète (bpsl) a dit : «nul ne connaît ce qui est dans les matrices sauf allah. » (al-bokhâri).

je vous écris à propos d’un miracle relatif à la médecine dans le coran. il s’agit de celui de l’évolution de l’embryon. et je ne fais que reporter ce que disent les références médicales en la matière.
dans son livre qui lui a valu le titre du meilleur généticien dans le monde, ‘the developing human’, keith l. moore, fait état de ce que le coran a décrit, par des mots et un style étonnement précis ; le développement embryonnaire. une telle description, avec une telle précision dans les mots et les expressions, n’aurait pas été démontrée sans l’avancée technologique, la recherche continue, l’expérience et l’observation.
ces outils ont toujours été utilisés pour attaquer la religion et ont fini par se retourner contre leurs utilisateurs à cet effet. parmi eux, ceux qui ont embrassé l’islam suite à cela par miséricorde divine.

du livre de keith l. moore, je vous rapporte ce qui suit :
la petite quantité (al-ghayd) : " allah sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée (tagheed) ou prolongée…" (ar-ra`d [le tonnerre] : 8).
le verset et le hadith font référence à l’une des étapes avancées de la formation de l’embryon. et ‘ghayd’ en arabe se dit du liquide qui pénètre telle l’eau qui s’infiltre dans la terre. et se dit aussi pour signifier l’épuisement de la grande quantité pour devenir petite.
ainsi, dans le hadith et le verset, le sens voulu indique qu’il existe ce qui pénètre en profondeur pour être réduit par la suite et nul ne connait sa destinée sauf dieu. il fait ainsi référence aux spermatozoïdes males et aux gamètes femelles.
les expériences scientifiques ont prouvé que des millions de spermatozoïdes participent à la fécondation et que seulement une centaine arrive à destination  et qu’un seul pénètre l’ovule, et qu’un seul ovule arrive à être fécondé. cette réduction du nombre des spermatozoïdes et ovules renvoie à un sens de ‘ghayd’ voulu dans le verset. quel en est l’autre sens ?
le spermatozoïde plonge-t-il vraiment et pénètre ? et que pénètre-t-il ?
en effet, l’œuf voyage depuis l’ovaire jusqu’à traverser l’endomètre et le spermatozoïde part dans sa quête de l’ovule pour le traverser et le féconder. et ensemble en zygote, ils plongent à travers l’endomètre pour commencer la phase d’implantation.
on arrive ainsi à miracle dans le hadith du prophète : «nul ne connaît ce qui est (yagheed) dans les matrices sauf allah. » pourquoi le prophète avait-il utilisé ce terme de (yagheed) pour signifier traverse et plonge, et que dieu seul sait ? dans un miracle rhétorique du prophète, il voulait montrer que nul ne peut savoir à cette étape s’il y a eu grossesse ou pas sauf dieu. mais qu’après on peut même savoir le genre du bébé.

 




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا