عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Résumé des Recherches Médicales
Date d'ajout 2009-02-28 03:53:46
visité 1633
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   


la perception de la douleur

 

 

 allah exalté soit-il dit :  [ certes, ceux qui ne croient pas à nos versets, (le coran) nous les brûlerons bientôt dans le feu. chaque fois que leurs peaux auront été consumées, nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. allah est certes puissant et sage!] (an-nisâ’ : 56)
[… ceux qui s'éternisent dans le feu et qui sont abreuvés d'une eau bouillante qui leur déchire les entrailles…](mohammad :15)

 

la vérité scientifique:

avant l'ère des découvertes scientifiques, l'on pensait que tout le corps était sensible à la douleur jusqu'à la découverte du rôle primordial des terminaisons nerveuses qui couvrent une grande partie de la peau. le docteur head a distingué deux types de sensibilité cutanée; d'une part, la sensibilité épicritique qui perçoit les tacts fins et les changements ordinaires de températures, et d'autre part, la sensibilité protopathique à la douleur et aux hauts degrés de chaleur. et chacune de ses deux sensibilités fonctionne avec des types différents de neurones. de même, il y a des récepteurs spécialement sensibles aux changements environnementaux. on distingue les types ci-après de récepteurs extéroceptifs:
  1.    les récepteurs extérocepteur sensibilité au toucher
      •   les corpuscules de meissner
      •   les corpuscules merkel
  2.    les bulbes terminaux krause : sensibilité au froid
  3.    les cylindres de ruffini : sensibilité au chaud
  4.    terminaisons nerveuses libres : sensibilité à la douleur.
il faut noter que la peau est très riche en terminaisons nerveuses chargées de transmettre la douleur et la chaleur. les anatomistes ont pu prouver que quand toute la peau est consumée, le brûlé ne ressent presque plus de douleur, et ce, à cause de la destruction des terminaisons nerveuses qui ont à charge de transmettre la douleur. par contre, les brûlures de deuxième degré suscitent une douleur atroce vu l'irritation qu'elles causent aux terminaisons nerveuses dévoilées. par ailleurs, les anatomistes affirment que l'intérieur de l'intestin grêle n'est pas doté de récepteur, tandis qu'il y en a à profusion dans la zone du mésentère, entre le péritoine et la couche externe des intestins qui est recouverte de péritoine pariétale. dans cette zone, il y a un grand nombre de corpuscules pacini.
 le péritoine mesure 20400 cm3. ce qui est aussi l'épaisseur de l'épiderme. il est utile de savoir que les récepteurs et les autres unités sensorielles qui setrouvent dans les entrailles ressemblent fort bien à ceux qui sont dans la peau.



 aspect miraculeux :

1-     allah   exalté   soit-il   démontre   que   c'est   la   peau   qui   sera   l'objet   du   châtiment.   raison   pour  laquelle allah a lié la peau et la perception de la douleur dans le premier verset mentionné plus  haut. dans ce verset, il est dit que chaque fois que la peau sera consumée par le feu et sera incapable d'accomplir ses fonctions, allah le remplacera par une autre peau intacte qui est à  même de remplir ses fonctions, de sorte que les terminaisons nerveuses (sensibles à la chaleur  et à la douleur de la brûlure) puissent jouer leur rôle afin que le supplicié ressente le châtiment  du feu de l'enfer. la science moderne affirme à cet effet que les terminaisons nerveuses ne se  trouvent en abondance que dans la peau. il va de soi que nul n'aurait pu percer les mystères de  ces phénomènes mentionnés 14 siècles jadis dans le coran avant l'invention du microscope et l'évolution   de   l'anatomie.   ainsi,   les   miracles  et   les   signes   d'allah   apparaissent-ils   au  grand  jour.
2-     dans   le   second   verset,   le   coran   menaça   les   mécréants   de   les   châtier   à   l'aide   d'une   eau  bouillante   qui   déchirerait   leurs   intestins.   l'on   a   pu   percer   le   mystère   de   cette   menace   en  découvrant   que   les   intestins   sont   insensibles  à   la   chaleur,   mais   quand   ils   sont   déchirés,   un  liquide bouillant coule vers la zone des mésentères qui est hautement riche en récepteurs de  chaleur     et  de  douleur    et  en   terminaisons     nerveuses    qui   ont   à  charge   de   transmettre la  perception de la chaleur et de la douleur au cerveau, ce qui amène l'homme à ressentir une douleur très atroce.
 ainsi, le miracle coranique apparaît-il au grand jour par le biais de cette concordance entre les évidences de la médecine moderne et les affirmations des versets coraniques.

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا