عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

premier contact


entre un musulman et un chrétien


 


       c : comment expliquez-vous que lors des dernières décennies, on ait pu constater un grand nombre de débats entre chrétiens et musulmans concernant leurs croyances ?


       m : je crois que c'est surtout parce que nous avons plusieurs points en commun. nous croyons en un créateur qui a envoyé plusieurs prophètes, nous croyons en jésus en tant que messie ainsi qu'à la parole de dieu que les juifs ont niée.


       notre saint coran mentionne dans la sourate la famille de imran âl imrân (verset 45) : « (rappelle-toi) quand les anges dirent: « o marie, voilà qu’allah t'annonce une parole de sa part : son nom sera le messie jésus, fils de marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d’allah.»


       des débats ont eu lieu partout en europe, au canada, aux etats unis et en australie. même le vatican s'est immiscé dans le débat religieux lors de discussions qui ont eu lieu entre des théologiens du vatican et des savants musulmans d'egypte, à rome en 1970, et au caire en 1974 et en 1978. des débats ont aussi eu lieu entre des théologiens du vatican et des savants d'arabie saoudite à rome en 1974. a plusieurs reprises, des musulmans ont été invités par des universités et des églises pour présenter l'islam.


       c : si le christianisme est déjà présent depuis deux millénaires et l'islam depuis plus de mille quatre cents ans, pourquoi n'y a-t-il pas eu de débats lors des siècles précédents ?


       m : les trois ou quatre siècles précédents, la plupart des pays musulmans en afrique et en asie furent colonisés par l'angleterre, la france, les pays-bas, la belgique, l'espagne et le portugal. beaucoup de colons missionnaires chrétiens essayèrent de convertir le plus de musulmans possible et tous les moyens étaient bons: ils offraient à la population, en générale très pauvre, des traitements médicaux, des vêtements, de la nourriture et de l'emploi. mais seul un petit nombre de musulmans fut convertis. une petite partie de l'élite a été convertie au christianisme à cause d'un préjudice qui leur faisait croire que le christianisme les rapprocherait de la civilisation et engendrerait le progrès scientifique. ils avaient une mauvaise conception, car ce progrès n’a eu lieu en europe qu’après la séparation de l'eglise et de l'etat.


       après la deuxième guerre mondiale, beaucoup de musulmans d'asie et d'afrique émigrèrent vers l'occident en tant qu'ouvriers qualifiés et non qualifiés. c'est ainsi qu'ils entrèrent en contact avec les chrétiens. les étudiants ont également joué un rôle très actif dans l'introduction de l'islam.

       c : voyez-vous d'autres raisons pour lesquelles ces débats ont lieu beaucoup plus souvent qu’auparavant ?


       m : je crois que le fossé entre les deux parties est en train de se réduire car chacun devient plus tolérant. toutefois, ceci n'empêche pas le fait qu'ils sont en compétition pour avoir le plus de convertis possible. je me souviens de mon professeur chrétien qui nous disait : «muhammad, l'imposteur, l'utopiste, l'épileptique.» de nos jours, on ne trouve presque plus d'écrivains qui décrivent l'islam d'une telle façon.
en tant que musulmans, nous nous sentons beaucoup plus proches des chrétiens que des juifs et des mécréants, comme l'a dit le coran dans la sourate la table servie al mâïda (verset 82) : « tu trouveras certainement que les juifs et les polythéistes sont les ennemis les plus acharnés des croyants. et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: « nous sommes chrétiens» c'est parce qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines [c'est à dire des personnes entièrement dévouées au service de dieu, comme le sont les musulmans] et qu'ils ne s’enflent pas d’orgueil.»


       certaines églises chrétiennes ont fait d'énormes progrès en reconnaissant pour la première fois dans l'histoire que muhammad [(que la paix et le salut de dieu soient sur lui)] est descendant d'ismaël par son second fils kédar.

       le dictionnaire de la bible davis, 1980 (davis dictionary of the bible), parrainé par le conseil de l’education chrétienne de l'eglise presbytérienne aux etats-unis, mentionne sous le mot kédar : « une tribu descendante d'ismaël (genèse 25:13)... le peuple de kédar était ‘‘pliny's cedrai’’ et de leur tribu surgit finalement muhammad.»


       l'encyclopédie internationale standard de la bible (the international standard bible encyclopedia) cite a. s. fulton de la façon suivante: «...de toutes les tribus ismaélites, kédar est sans doute la plus importante et c'est pour cette raison que, par la suite, le nom a été utilisé pour décrire toutes les tribus sauvages du désert. c'est par kédar (en arabe : keidar) que les généalogistes musulmans retracent la descendance de muhammad à partir d'ismaël.»


       de même, le dictionnaire de la bible smith (smith's bible dictionary), ne voulant pas rester en retrait par rapport aux autres, écrit: « kédar (noir). second fils d'ismaël (genèse 25: 13)... muhammad trace son ascendance jusqu'à abraham à travers la célèbre tribu de quraysh qui trouve son origine chez kédar. les arabes dans le hedjaz sont appelés béni harb (hommes de guerre) et étaient ismaélites depuis leur début. palgrave dit qu'aujourd'hui leur langue est aussi pure que dans le temps où le coran fut écrit (610 après j.-c.) et qu'elle est restée invariable durant plus de 1200 ans; une belle preuve de la permanence des institutions orientales.»


       l'atout majeur que les immigrants musulmans ont apporté à l'occident n'est pas leur main d'œuvre, mais bien l'islam qui actuellement est en train de prendre racine ici. beaucoup de mosquées et de centres islamiques sont fondés et beaucoup de gens se reconvertissent à l'islam.
je préfère utiliser le mot « reconvertir» au lieu de « convertir» car tout être humain est né en soumission à dieu (c'est à dire l'islam), c'est la nature de chaque nouveau-né. ce sont les parents ou la communauté qui le convertissent au judaïsme, au christianisme, à l'athéisme ou à d'autres croyances.
  ceci est également la preuve que l'islam ne se répand pas par l'épée, mais simplement par la propagation d'individus ou de groupes musulmans. nous n'avons pas de missions spéciales organisées comme c'est le cas avec les missions chrétiennes.


       entre 1934 et 1984, la population mondiale s'est accrû de 136 %, le christianisme de 47 % et l'islam de 235 % (voir the plain truth, février 1984, dans l'édition du 50ème anniversaire, citation de the world almanac and book of facts 1935 et reader 's digest almanac and yearbook 1983).


       c : si les trois religions, le judaïsme, le christianisme et l'islam prétendent émaner du même et unique créateur, pourquoi diffèrent-elles ?


       m : tous les prophètes, d'adam à muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur eux), ont été envoyés avec le même message, à savoir : la soumission de l'homme à dieu. cette soumission en arabe veut dire islam, islam veut également dire : paix, la paix entre le créateur et ses créatures. contrairement aux noms ‘‘judaïsme’’ et ‘‘christianisme’’, le nom ‘‘islam’’ a été donné par dieu, le créateur lui-même, comme il est mentionné dans la sourate la table servie al mâïda (verset 3) : « aujourd'hui, j'ai parachevé pour vous votre religion et accompli sur vous mon bienfait et j'agrée l'islam comme religion pour vous.»


       dans la bible, on ne retrouve ni le nom judaïsme, ni le mot christianisme, même pas dans un dictionnaire de la bible. aucun prophète israélite n'a mentionné le mot judaïsme. jésus n'a jamais prétendu avoir établi le christianisme sur terre et ne s'est jamais appelé chrétien. le mot chrétien n'est mentionné que trois fois dans le nouveau testament et il a été utilisé pour la première fois par des païens et des juifs à antioche en 43 a.d., bien après que jésus ait quitté cette terre. lisez actes (11:26) : « ce fut à antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.» plus tard, le terme fut utilisé par le roi agrippa ii en s’adressant à paul dans actes (26:28) : «et agrippa dit à paul: tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien!»


       par conséquent, le nom de ‘‘chrétien’’ fut d'abord utilisé par des ennemis et non par des amis. finalement, c'est pierre qui utilise le terme dans sa lettre pour réconforter les croyants dans i pierre (4:16) : « mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, et qu’il glorifie plutôt dieu à cause de ce nom.»


       le premier musulman sur terre n'était pas muhammad, mais abraham, qui s'est entièrement soumis à dieu. mais l'islam en tant que mode de vie a été révélé bien avant abraham à d'autres prophètes comme adam et noé. l'islam survint après comme le mode de vie pour l'humanité entière.


       c : comment abraham peut-il être musulman ? tout le monde sait que c'est un juif !


       m : un juif ? qui vous a raconté cela ?


       c : c'est ce que nous apprenons ; cela devrait aussi être confirmé dans la bible.


       m : pourriez-vous me montrer dans quel passage la bible mentionne que abraham est juif ? si cela vous prend trop de temps, laissez-moi vous aider. lisez genèse (11:31).


       c : « térach prit abraham, son fils, et lot, fils d’haran. fils de son fils, et saraï, sa belle-fille, femme d’abraham, son fils. ils sortirent ensemble d'ur en chaldée, pour aller au pays de canaan. ils vinrent jusqu'à charan et ils y habitèrent.»


       m : donc, abraham, qui était né en ur en chaldée ne pouvait être juif. tout d'abord parce que ur en chaldée se trouvait en mésopotamie, qui aujourd'hui fait partie de l'iraq. il était donc plus arabe que juif.
deuxièmement, le nom « juif » est apparu après l'existence de juda, l'arrière-petit-fils d'abraham (voir l’arbre généalogique page suivante). continuez à lire genèse (12 :4-5) :


       «abraham était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de charan... et ils arrivèrent au pays de canaan.»


       m : abraham a donc émigré vers canaan à l'âge de soixante-quinze ans et la bible mentionne clairement qu'il était un étranger, dans genèse (17 :8) : « je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur dieu.» lisez maintenant genèse (14 :13).


       c : « un fuyard vint l'annoncer à abraham, l'hébreu;...»


       m : comment pouvez-vous dire qu'abraham était juif alors que la bible le décrit comme un hébreu, ce qui veut dire : un homme de l'autre côté de l'euphrate. hébreu veut également dire appartenir à eber, un descendant de chem. lisez maintenant genèse (32 :28) pour savoir ce qui s'est passé avec le nom de jacob après avoir lutté contre un ange.


       c : « ii dit encore : ton nom ne sera plus jacob, mais il sera appelé israël; car tu as lutté avec dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.»


       m : abraham était donc un hébreu. les descendants de jacob étaient des israélites composés de douze tribus, juda était surnommé «juif» et c'est pourquoi, à l'origine, seuls les descendants de juda furent appelés juifs. si vous voulez savoir qui était réellement moïse, lisez exode (6 :16-20).


       c : « voici les noms des fils de lévi, avec leur postérité : guerschon, kehath et merari... fils de kehath: amram... amram prit pour femme jokébed, sa tante; et elle lui enfanta aaron et moïse»




arbre des prophétes
 
 


       m : par conséquent. moïse ne pouvait être juif car il ne descendait pas de juda mais de lévi. moïse était le «législateur» (la torah est la loi) pour les enfants d'israël.


       c : comment expliquez-vous cela ?


       m : nous prenons le saint coran comme référence. a l'aide du contexte coranique, il est possible d'expliquer la bible et de corriger les préjugés juif et chrétien. c'est le dernier livre révélé qui n'a jamais été corrompu ou falsifié. son contenu a été garantit par dieu dans la sourate la vache al-baqara (verset 2) : « c'est le livre au sujet duquel il n'y a aucun doute, c'est un guide pour les pieux. » ainsi que dans la sourate al-hijr (verset 9) : « en vérité c'est nous qui avons fait descendre le coran, et c'est nous qui en sommes gardien. »


       ce verset est un défi à l'humanité. il n'y a aucun doute que plus de mille quatre cents ans sont passés sans qu'un seul mot du coran ne soit changé. bien que les mécréants aient fait tout leur possible pour le changer, ils ont échoué misérablement dans tous leurs efforts. comme il est mentionné dans ce saint verset : « et c'est nous qui en sommes gardien.» et par dieu, ii l'a préservé. contrairement au coran, les autres livres (la torah, les psaumes, les evangiles, etc.) ont subi des modifications sous forme de compléments, omissions ou altérations du texte original.


       c : que dit le coran au sujet d'abraham et de moïse et qui peut aussi être déduit de la bible ?


       m : dans la sourate la famille d'imran (verset 65) : « ô vous les gens du livre [les juifs et les chrétiens] ! pourquoi disputez-vous au sujet d’abraham, alors que la torah et l’evangile ne sont descendus qu'après lui ? ne raisonnez-vous donc pas ? » et dans la sourate la famille d'imran (verset 67) : « abraham n’était ni juif ni chrétien. il était entièrement soumis à allah (musulman). et il n’était point du nombre des polythéistes. » dans la sourate la vache (verset 140) : « où dites-vous qu'abraham, ismaël, isaac et jacob et les tribus étaient juifs ou chrétiens ? dis : « est-ce vous les plus savants, ou allah ? » qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu'il détient de la part d’allah ? et allah n'est pas inattentif à ce que vous faites. »


       il est évident qu'ils n'étaient pas juifs ou chrétiens, car le nom juif est apparu après juda et le nom chrétien a fait son apparition bien après le départ de jésus.


       c : c'est étrange d'entendre le nom allah. pourquoi ne dites-vous pas dieu lorsque vous parlez en français ?


       m : en effet, le nom allah peut sembler bizarre pour des non-musulmans, mais c'est le nom qui a été utilisé par tous les prophètes, d'adam jusqu'à muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur eux). il s'agit d'une contraction des deux mots arabes al et ilah, c'est à dire le dieu. en omettant la lettre « l» vous obtenez le mot allah. suivant sa position dans la phrase arabe, le nom peut prendre la forme allaha qui est proche du nom hébreu du créateur, à savoir eloha. mais les juifs utilisent de façon erronée la forme du pluriel elohim qui désigne plus d'un dieu. le mot allaha semble plus proche du terme araméen pour dieu qu'utilisait jésus, à savoir alaha (voir encyclopedia britannica 1980 sous allât et elohim).


       alors que le nom allah semble bizarre pour les non-musulmans, il ne l'a jamais été pour aucun prophète, d'adam à muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur eux), car ils propageaient tous le même islam, c'est à dire la soumission totale, et le nom allah désigne le nom personnel de l'etre suprême. le nom n'est soumis ni au pluriel ni au genre, il est donc impossible de parler d' « allahs» ou de allah au masculin ou au féminin, comme c'est le cas avec dieux ou dieu et déesse.


       c'est troublant d'utiliser le mot allah alors que beaucoup de chrétiens francophones prennent toujours jésus pour dieu. même le mot créateur est troublant parce que beaucoup de chrétiens prétendent que jésus a créé le monde. non seulement le nom allah est étrange mais aussi la façon dont les musulmans adorent allah avec l'ablution, l'inclinaison, l'agenouillement, la prosternation et le jeûne. tout cela parait étrange aux non-musulmans, mais ce n'était pas étrange pour tous les prophètes. alors que l'ablution (laver le visage, les bras, les pieds et humidifier les cheveux) avant la prière a été abandonnée par les chrétiens modernes, elle est toujours exigée chez les musulmans et même chez les prophètes précédents, comme vous pouvez le constater dans les passages suivants de la bible : exode (40:31-32) : « moïse, aaron et ses fils, s'y lavèrent les mains et les pieds; lorsqu'ils entrèrent dans la tente d'assignation et qu'ils s'approchèrent de l'autel, ils se lavèrent, comme l'eternel l'avait ordonné à moïse. » bien que paul ait apporté beaucoup de modifications au christianisme, il a toujours respecté l'ablution comme elle est mentionné dans actes (21 :26) : « alors paul prit ces hommes, se purifia, et entra le lendemain dans le temple avec eux… »


       les femmes musulmanes font la prière avec la tête couverte comme dans les corinthiens (11 :5-6) et (11 :13) : « toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef : c'est comme si elle était rasée. car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux.»


       or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile... jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie dieu sans être voilée ? les musulmans prient en s'inclinant, en s'agenouillant, en se prosternant et sans chaussures comme le faisaient les prophètes :


       -psaume (95 :6) : « venez, prosternons-nous et humilions-nous, fléchissons le genou devant l'eternel, notre créateur ! »


       - josué (5 :4) : « josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit : qu'est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ? »


       - i les rois (18 :42) : « mais elie monta au sommet du carmel ; et, se penchant contre terre, il mit son visage entre ses genoux… »


       - nombres (20 :6) : « moïse et aaron s'éloignèrent de l'assemblée pour aller à l'entrée de la tente d'assignation. ils tombèrent sur leur visage; et la gloire de l'eternel leur apparut.»


       - genèse (17 :3) : « abraham tomba sur sa face; et dieu lui parla, en disant:.. »


       - exode (3 :5) et actes (7 :33) : « dieu dit [à moïse] : n'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte. »


       un chrétien aurait des frissons s'il entendait que le pèlerinage ou le hadj, comme il est fait aujourd'hui par les musulmans en tournant autour de la pierre sacré (ka'ba) à la mecque, est quelque chose que faisaient de nombreux prophètes, même des prophètes israélites.


       c : pourtant je n'ai jamais lu le mot «pèlerinage» ou « pierre sacrée» dans la bible.


       m : ce sont des mots qui sont mentionnés plusieurs fois dans la bible mais auxquelles on ne prête pas attention :


       1. et jacob se leva de bon matin; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l'huile sur son sommet. il donna à ce lieu le nom de béthel, c'est à dire la maison du seigneur. (genèse, 28 :18-19)


       2. après plusieurs années le même prophète, jacob, reçu l'ordre de dieu d'aller à béthel (genèse, 35 :4, 35 :14-15). jacob retira tous les dieux étrangers avant de se rendre sur place. plus tard le prophète muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) retira toutes les idoles autour de la pierre sacrée (ka 'bd) à la mecque.


       3. un autre monument fut construit par jacob et son beau-père laban (genèse 31 :45-49) :
« jacob prit une pierre, et il la dressa pour monument. jacob dit à ses frères : ramassez des pierres. ils prirent des pierres, et firent un monceau; et ils mangèrent là sur le monceau. laban l'appela jegar sahadutha, et jacob l'appela galed... on l'appelle aussi mitspa, parce que laban dit : que l'eternel veille sur toi et sur moi...»


       4. jephthé et ammon étaient en guerre. jephthé fit un vœu à dieu à mitspé de galaad qu'il sacrifierait sa fille unique s'il gagnait. il gagna et brûla sa fille vive comme offrande au seigneur. (juges, 11 :29-3 9)


       5. quatre cent mille guerriers tirant l'épée des onze tribus d'israël ont juré devant le seigneur à mitspé d'exterminer les tribus de benjamin. (juges, 20 et 21)


       6. les enfants d'israël sous samuel ont juré à mitspé de détruire leurs idoles s'ils vainquaient les philistins. (i samuel 7)


       7. toute la nation d'israël s'est rassemblée à mitspé quand samuel fut nommé roi d'israël. (i samuel 10)      


       aujourd'hui, il est clair qu'il n'y a plus aucune mitspa au monde à part la toute première dans la sainte ville de la mecque construite par abraham et son fils ismaël, de qui le prophète muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) est un descendant. les musulmans sont réellement les disciples de tous les prophètes. je pourrais vous raconter d'autres choses à propos des musulmans, l'islam et muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) dans la bible, mais pourquoi voulez-vous savoir tout cela si vous n’êtes pas à la recherche de la vérité ?


       c : je suis convaincu de ma propre croyance en tant que chrétien, mais je suis stimulé d'apprendre plus sur les deux religions. parfois, je me sens ridiculisé en tant que chrétien après avoir lu des livres écrits par des musulmans.


       m : cela vous a-t-il influencé dans votre vie spirituelle ?


       c : oui, je vais moins à l'église qu'avant. j'ai lu des livres écrits par des musulmans en cachette. je me suis renseigné auprès de musulmans sur des sujets qui ne m'étaient pas clairs, mais je n'ai pas été satisfait jusqu’à présent. je cherche une religion à laquelle je peux me fier, une religion qui peut me donner la tranquillité d'esprit, qui est scientifiquement acceptable et dans laquelle je ne dois pas simplement croire aveuglément.


       m : c'est ainsi que ça devrait être. j'apprécie votre attitude. mais il ne nous est pas permis de séduire qui que ce soit. nous propageons le message seulement à ceux qui veulent nous écouter.


       c : mais je suis libre de choisir la religion qui me plaît et personne ne pourra m'en empêcher.


       m : tout à fait, il n'y a aucune contrainte dans la religion.


       c : pourquoi alors les musulmans cherchent-ils à convertir les gens à leur religion ?


       m : tout comme les chrétiens ont demandé aux juifs d'accepter jésus comme messie, nous les musulmans demandons aux chrétiens, aux juifs et à toute l'humanité d'accepter muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) comme le sceau de tous les prophètes. notre prophète muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) a dit : « transmettez mon message, ne fusse qu'une seule âya (verset du saint coran).»


       esaïe aussi mentionne dans le chapitre (21 :13) :« oracle sur l'arabie.», ce qui veut dire que c'est la responsabilité des musulmans arabes, maintenant bien sûr de tous les musulmans, de propager l'islam. esaïe a dit ceci après avoir vu dans une vision une cavalerie sur des ânes et une cavalerie sur des chameaux (21 :7) : «ii vit une cavalerie, des cavaliers deux à deux, des cavaliers sur des ânes, des cavaliers sur des chameaux; et il était attentif, très attentif.»


         la cavalerie sur les ânes s'avérait être jésus qui entra à jérusalem (jean, 12 :14 et matthieu, 21 :5). qui était alors la cavalerie sur les chameaux ? ca ne pouvait être que muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) qui était venu six cents ans après la venue du messie. si ceci n'est pas accepté, alors cette prophétie n'a toujours pas été remplie.


       c : vos explications me stimulent à mieux réviser la bible. j'aimerais avoir encore d'autres discussions avec vous.


       m : ii faut savoir que le succès dans ce bas monde ne garantit pas le succès dans l'au-delà. l'au-delà est bien meilleur et plus durable que cette vie. les gens deviennent de plus en plus matérialistes et irréligieux.


         j'espère qu'on se reverra encore plusieurs fois pour discuter les différences de manière franche et sans préjugés. l'islam est basé sur la raison et il ne faut pas l'accepter aveuglément. même votre bible vous dit i thessaloniciens (5 :21) : «mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon.»


       c : vous venez de parler de « la cavalerie sur les chameaux » d'esaïe et vous en concluez qu'il s'agissait de muhammad. est-ce que muhammad est alors prophétisé dans la bible ?


       m : bien sûr.


       c : dans l'ancien ou le nouveau testament ?


       m : dans les deux. mais vous ne pourrez le reconnaître dans la bible tant que vous ne croirez pas dans l’unicité de dieu, c'est à dire tant que vous croyez dans la trinité, la divinité de jésus, la descendance divine de jésus, le péché originel et la rédemption. ce sont toutes des doctrines crées par l'homme.


       jésus avait prophétisé (matthieu 15 :9) que des gens allaient l'adorer en vain et qu'ils allaient croire à des doctrines créées par l'homme : «c'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes.»

 

,

,

,

,

,

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا