عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Les fondements de la foi
Date d'ajout 2009-04-03 03:05:08
visité 3028
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

la foi au jour du jugement dernier

 

 

le jour du jugement dernier correspond au jour de la résurrection où les gens seront ressuscités pour être jugés puis rétribués ou châtiés.

cette dénomination lui a été attribuée car il n’existe point de jour après lui. de là, les gens s’installeront dans la demeure qui leur était destinée (soit le paradis soit l’enfer).

 

la foi au jour du jugement dernier comprend trois points :

 

1 - la foi en la résurrection :

 

c’est la résurrection des morts au moment du deuxième souffle dans la trompe. ce jour-là, les gens se lèveront devant le seigneur de l’univers, les pieds nus, le corps nus et incirconcis.

allah a dit à ce propos :

tout comme nous avons commencé la première création, ainsi nous la répéterons; c’est une promesse qui nous incombe et nous l’accomplirons !

        (sourate 21 el anbiya/les prophètes v. 104)

 

la résurrection est une vérité authentifiée par le coran, la sunna et l’unanimité des musulmans.

allah a dit : 

et puis, après cela vous mourrez. et puis au jour de la résurrection vous serez ressuscités.

(sourate 23 el mouminoun/les croyants v. 15-16)

 

le prophète (bpsl) a dit : « les gens seront ressuscités le jour du jugement dernier les pieds nus et incirconcis ».                                           

rapporté par el boukhari et mouslim

 

et l’unanimité des musulmans a confirmé la foi au jour du jugement dernier qui n’est autre que le résultat de la sagesse d’allah. en effet, allah a fixé un jour promis à ses créatures dans le but de les juger sur ce qu’elles ont été chargées d’accomplir par le biais des messagers.

allah a dit :

pensiez-vous que nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers nous ?

  (sourate 23 el mouminoun/les croyants v. 115)

 

et allah a dit à son prophète(bpsl) :

celui qui t’a prescrit le coran te ramènera certainement à un retour.

    (sourate 28 el qasas/les récits v. 85)

2 - la foi au jugement et à la rétribution :

 

l’individu sera jugé et rétribué selon ses oeuvres ; et cela a été approuvé par le coran, la sunna et l’unanimité des musulmans.

allah a dit :

 

         vers nous est le retour. ensuite, c’est à nous de leur demander compte.

   (sourate 88 el gashiyah/l’enveloppante v. 25-26)

 

quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant ; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. et on ne leur fera aucune injustice.

(sourate 6 el an’am/les bestiaux v. 160)

 

au jour de la résurrection, nous placerons les balances exactes. nulle âme ne sera lésée en rien, fût ce du poids d’un atome que nous ferons venir. et nous suffisons largement pour dresser les comptes.

             (sourate 21 el anbiya/les prophètes v. 47)

 

ibnou omar a dit : j’ai entendu le messager d’allah (bpsl) dire : « le jour de la résurrection, le croyant sera rapproché de son seigneur jusqu'à ce qu’il soit sous sa protection, et il lui fera avouer ses péchés en lui disant : « reconnais-tu tel et tel péché ? » il répondra : « oui seigneur, je le reconnais ». allah lui dira alors : « je te les ai cachés dans le bas monde, et aujourd’hui, je te les pardonne ».on lui remettra ensuite son registre des bonnes actions.

par contre, les mécréants et les hypocrites seront appelés devant l’humanité toute entière et il sera dit : voilà ceux qui ont menti sur leur seigneur. que la malédiction d’allah soit sur les opprimeurs ! »

rapporté par el boukhari et mouslim

 

et dans un hadith authentique, abd-allah ibnou abbas a dit : le messager d’allah saws a dit : « allah a inscrit les bonnes et les mauvaises actions. ensuite, il a rendu cela très clair : quiconque se propose de faire une bonne action et ne l’accomplit pas, allah lui inscrira une bonne action. et s’il l’exécute, allah la lui décuple jusqu'à sept cent fois et voire même plus. et s’il médite de faire une mauvaise action et ne l’accomplit pas, allah lui inscrira une bonne action complète. mais s’il l’accomplit, il ne lui inscrira qu’une mauvaise action. »[1][1]

 l’unanimité des musulmans a confirmé la réalité du jugement et de la rétribution des oeuvres de chaque individu, résultat de la sagesse d’allah. en effet, allah a révélé les livres, a envoyé

les messagers et a ordonné aux individus de se soumettre aux lois prescrites aux messagers et de pratiquer ce qui a été imposé par ces lois. de plus, il a ordonné de combattre les mécréants

dont le sang, la descendance, les femmes et les biens nous ont été rendus licites en temps de guerre.

et s’il n’y avait pas de jugement ni de rétribution, cela serait une absurdité totale et allah le très sage est loin d’être décrit comme étant absurde.

 

allah a dit à ce propos :

 

 nous interrogerons ceux vers qui furent envoyés des messagers et nous interrogerons aussi les envoyés.

(sourate 7 el a’raf v. 6)

3 - la foi en l’enfer et au paradis :

 

l’enfer et le paradis sont l’aboutissement éternel des créatures :

le paradis est la demeure des plaisirs qu’allah a préparé pour les croyants pieux qui ont cru à tout ce qu’allah leur a imposé de croire et lui ont obéit sincèrement en suivant les ordres de son messager(bpsl).

on trouve dans le paradis plusieurs genres de délices « qu’aucun œil n’a vu, qu’aucune ouïe n’a entendu, et qu’aucun cœur n’a perçu ». 

hadith rapporté par el boukhari et mouslim

allah a dit :

quant à ceux qui ont cru et accompli les bonnes oeuvres, ce sont les meilleurs de toute la création. leur récompense auprès d’allah sera les jardins de séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. allah les agrée et ils l’agréent. telle sera [la récompense] de celui qui craint son seigneur.

(sourate 98 el bayyinah/la preuve v. 7-8)

et il a dit :

aucun être ne sait ce que l’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils oeuvraient !

(sourate 32 as sajda/la prosternation v. 17)

 

 

par contre l’enfer est la demeure des supplices qu’allah a préparé pour les mécréants oppresseurs qui ont mécru en lui et désobéit à ses messagers.

on trouve dans l’enfer plusieurs genres de supplices et de tortures que personne ne puisse imaginer.

allah dit :

 

et craignez le feu préparé pour les mécréants

(sourate 3 el ‘imran/la famille d’ imran v. 131)

 

nous avons préparé pour les injustes un feu dont les flammes les cernent. et s’ils implorent à boire, on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure !

(sourate 18 el kahf/la caverne v. 29)

allah a maudit les infidèles et leur a préparé une fournaise, pour qu’ils y demeurent éternellement, sans trouver ni allié ni secoureur. le jour où leurs visages seront tournés et retournés dans le feu, ils diront : hélas pour nous ! si seulement nous avions obéi à allah et obéi au messager !

(sourate 33 el ahzab/les coalisés v.64-66 )

 

et fait partie de la foi au jour du jugement dernier :

 

la foi en tout ce qui se déroule après la mort :

 

         1 - la confusion ou l’épreuve dans le tombeau :

 

         dès son inhumation, le défunt est questionné par les deux anges (mounkar et nakir), au sujet de son seigneur, sa religion et son prophète. alors, à ce moment là, allah affermit (soutient) les croyants par une parole ferme et le défunt croyant répondra par : « allah est mon seigneur, l’islam est ma religion et mohammed (bpsl) est mon prophète ! »

par contre, à ce moment là, allah égare les oppresseurs ; le mécréant répondra par : « ô ! ô !je ne sais pas ». et l’hypocrite et celui qui doutait diront : « je ne sais pas ! j’ai entendu les gens dire quelque chose puis je l’ai répétée ». 

rapporté par el boukhari

           2 - les châtiments et les délices dans le tombeau :

 

         les châtiments de la tombe touchent les oppresseurs (musulmans ou mécréants), les hypocrites et les mécréants.

allah dit à ce sujet :

 

si tu voyais les injustes lorsqu’ils seront dans les affres de la mort, et que les anges leurs tendront les mains en disant :  laissez sortir vos âmes ! aujourd’hui vous allez être récompensés par le châtiment de l’humiliation pour ce que vous disiez sur allah d’autre que la vérité et parce que vous vous  détourniez orgueilleusement de ses enseignements.

(sourate 6 el an’am/les bestiaux v. 93)

et à propos des partisans de pharaon :

 

 (...) alors que le pire châtiment cerna les partisans de pharaon : le feu, auquel ils sont exposés matin et soir. et le jour où l’heure arrivera (il sera dit) : faites entrer les gens de pharaon au plus dur du châtiment !

(sourate 40 gafir/le pardonneur v. 45-46)

 

mouslim rapporte, d’après zeïd ibnou thabet, que le prophète (bpsl) a dit au sujet des tombes des gens qui ont vécu à l’époque pré-islamique : « ces gens subissent des châtiments tels que je n’ose vous le faire entendre car je crains qu’en les entendant, vous ne cessiez d’enterrer vos morts ».

puis en se retournant vers ses compagnons, le prophète (bpsl) leur dit : « priez allah de nous préserver du supplice du feu. priez allah de nous préserver des châtiments de la tombe. priez allah de nous préserver des confusions apparentes et discrètes et des épreuves de l’antéchrist[2][2] ». les compagnons se mirent aussitôt à prier allah. 

en revanche, les croyants sincères jouiront des délices de la tombe :

allah a dit :

 

ceux qui disent : notre seigneur est allah, et qui se tiennent dans le droit chemin, les anges descendent sur eux au moment de la mort : n’ayez crainte et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du paradis qui vous était promis.

                    (sourate 41 fussilat/lesversets détaillés v. 30)

 

lorsque le souffle de la vie remonte à la gorge (d’un moribond) et qu’à ce moment là vous regardez, et que nous sommes plus proche de lui que vous [qui l’entourez]mais vous ne [le] voyez point. pourquoi donc si vous croyez que vous n’avez pas de compte à rendre, ne la faites vous pas revenir [cette âme], si vous êtes véridiques ? si celui-ci est du nombre des rapprochés (d’allah), alors, il aura du repos, de la grâce et un jardin de délices. et s’il est du nombre des gens de la droite, il sera [accueilli par ces mots] : salam à toi de la part des gens de la droite.

(sourate 56 el waqi’a/l’événement v. 83-91)

 

d’après el bara ibn ‘azeb, le prophète (bpsl) a dit : « lorsque le croyant défunt a répondu correctement aux questions des deux anges, ceux-ci lui répondent : « tu as dit vrai ! »alors sur l’ordre d’allah, sa tombe est élargie, des tapis du paradis y sont étalés, une porte du paradis est ouverte d’où lui parviennent des parfums et enfin, les bonnes oeuvres du défunt se présentent à lui sous la forme d’un bel homme qui invoque allah pour lui et lui annonce de bonnes choses ». 

rapporté par ahmed et abou daoud lors d’un hadith très long.

 

 

la foi au jour du jugement dernier procure de nombreux avantages au croyant :

 

         1 - l’envie et le désir ardent de faire de bonnes actions en espérant la récompense le jour du jugement dernier.

 

         2 - la crainte de commettre des désobéissances et d’être satisfait de les accomplir tout cela par peur du châtiment inévitable de ce jour.

 

         3 - la consolation du croyant vis à vis des opportunités manquées dans la vie d’ici-bas aux dépens des délices et récompenses qu’il espère dans la vie de l’au-delà.

 

les mécréants ont nié l’existence du jour de la résurrection en prétendant que cela était impossible.

 

cette prétention est réfutée par les textes religieux, le sens inné et la raison :

 

1 - quand aux textes religieux :

 

allah dit :

 

openceux qui ont mécru prétendent qu’ils ne seront pas ressuscités. dis : mais bien sûr que si ! par mon seigneur ! vous serez très certainement ressuscités ; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. et cela est facile pour allah

     (sourate 64 at tagaboun/la grande perte v. 7)

 

d’ailleurs, tous les livres révélés ont évoqué le jour du jugement dernier.

 

2 - quant au sens inné :

 

allah a montré à ses adorateurs comment il ressuscitait les morts dans la vie d’ici-bas à travers cinq exemples mentionnés dans la sourate el baqara (la vache) :

 

le premier exemple :

 

            lorsque les fils d’israël ont dit à moussa : « nous te croirons qu’après avoir vu allah clairement ». alors, allah les fît mourir puis les ressuscitât.

 

allah dit à ce propos :

 

et [rappelez-vous], lorsque vous dites : ô moïse, nous ne te croirons qu’après avoir vu allah clairement!... alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez. puis nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.

(sourate 2 el baqara/la vache v. 55-56)

le second exemple :

 

lorsque les fils d’israël se disputèrent au sujet de la personne assassinée, allah leur ordonna de sacrifier une vache, puis d’en frapper la victime avec une partie de celle-ci. alors la victime retrouva la vie et désigna son  meurtrier.

 

allah dit à ce propos :

 

et quand vous aviez tué un homme et que chacun d’entre vous cherchait à se disculper !...mais allah démasque ce que vous dissimuliez. nous dîmes donc : frappez le mort avec une partie de la vache. - ainsi allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de sa puissance) afin que vous raisonniez. 

(sourate 2 el baqara/la vache v. 72-73)

 

le troisième exemple :

 

lorsque des milliers de gens sortirent de leurs demeures fuyant la mort ; allah les fit mourir puis leur rendit la vie.

 

n’as-tu pas vu ceux qui sortirent de leurs demeures, - il y en avait des milliers, - par crainte de la mort ? puis allah leur dit : « mourez ». après quoi il les rendit à la vie. certes, allah est détenteur de la faveur, envers les gens; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.

    (sourate 2 el baqara/la vache v. 243)

 

le quatrième exemple :

 

lorsqu’un homme passa par un village dévasté, il s’étonna qu’allah puisse redonner la vie à ce village. alors allah le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans, puis il le ressuscita.

 

ou comme celui qui passait par un village désert et dévasté : comment allah va-t-il redonner la vie à celui-ci après sa mort ? dit-il. allah donc le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. puis il le ressuscita en lui disant : combien de temps as-tu demeuré ainsi ? je suis resté un jour, dit-il ou une partie d’une journée. non ! dit allah, tu es resté cent ans. regarde donc ta nourriture et ta boisson : rien ne s’est gâté ; mais regarde ton âne... et pour faire de toi un signe pour les gens, et regarde ces ossements, comment nous les assemblons et les revêtons de chair. et devant l’évidence il dit : je sais qu’allah est (omnipotent) capable de toute chose.

     (sourate 2 el baqara/la vache v. 259)

 

 

 

 

le cinquième exemple :

 

lorsque ibrahim demanda à allah de lui montrer comment il ressuscite les morts ; allah lui ordonna d’égorger quatre oiseaux et de les couper, puis d’éparpiller leurs fragments sur les montagnes qui l’entouraient et ensuite de les appeler.

après cela, les oiseaux se reconstituèrent et se dirigèrent en toute hâte vers ibrahim.  

et quand ibrahim dit : « seigneur ! montre-moi comment tu ressuscites les morts, allah dit : ne crois-tu pas encore ? si ! dit ibrahim ; mais que mon cœur soit rassuré. prends donc, dit allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment, ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. et sache qu’allah est puissant et sage.




                      Previous article                       Next article





Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا