عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Mon grand amour pour Jésus m'a amené à l'Islam
Date d'ajout 2009-04-14 08:09:48
visité 2357
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

vii-    les doctrines du christianisme et de l’islam

 

la trinité

      cette doctrine fait référence à l’existence de trois personnes   distinctes et séparées en dieu: dieu le père, dieu le fils et dieu le saint     esprit. il est   curieux, cependant, que jésus   lui-même   n'ait   jamais   mentionné  la trinité. il ne dit absolument  rien des trois divines personnes   dans la trinité. en fait, le mot  ‘personne ’ lui- même ne se trouve nulle part dans la bible. le concept que  jésus (qu’allah le   libère de toute    imperfection) avait  d’allah n’était en rien différent de celui que tous les  prophètes précédents avaient. tous  prêchaient  l’unicité  d’allah, et non point la trinité 2.

      jésus  a  confirmé la  tradition qui a été révélée aux prophètes qui l'ont précédé: «un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que   jésus  avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda:   quel   est   le premier de tous les commandements? » (marc 12:28-30).

      une autre preuve dans la bible montre que jésus croyait en un seul     dieu, non pas en trois personnes divines. jésus croyait en un seul dieu comme cela est clair dans ce que suit: «tu adoreras le seigneur, ton dieu, et tu  le serviras lui seul.» (mathieu 4:10)

      la doctrine de la trinité a été développée plus de trois  cent ans après la disparition de jésus. les quatre evangiles canonisés ne font aucune référence à la trinité. ni jésus, ni les   disciples, ni les premiers grands      érudits, ni  ses  adeptes n’enseignèrent  cette doctrine. cette   doctrine fut  établie par le conseil  nicéen, qui   adopta  l’avis  de la minorité et  non de  la majorité 3 après de violentes controverses et d’oppositions, plus de trois cent ans après la disparition de jésus.

      toutefois, même considérée  d’un point de vue rationnel, la trinité   n’est  pas viable. croire en la trinité signifie croire en trois personnes divines qui sont ou finies ou infinies. si on les considère infinies, l'on   est   amené à considérer donc trois infinis différents, trois omnipotents différents, et par conséquent trois dieux  différents. si au contraire on les considère   finies, l'on ne devra considérer ni le père, ni le fils, ni le saint esprit comme un dieu. en effet, il résulta une conception de la trinité   qui   attribua erronément la divinité à deux ‘créatures’, à savoir: jésus et le   saint  esprit, gabriel, (que   la   paix   soit   sur   eux).etant donné   que   la doctrine de la trinité est irrationnelle, la réponse conventionnelle des   ecclésiastes de l’eglise fut que ceci est un mystère qui dépasse  la  capacité     de la compréhension  humaine, que l’on ne doive pas nécessairement tout comprendre et qu’il suffise d’accepter cela comme une question de foi.

      l’islam prêche purement et simplement la croyance en l’unicité   d’allah et déclare qu’allah est unique et qu’il n’a pas de partenaires. il   est  l’autosuffisant, de qui tout dépend, et qui ne dépend de personne. il n’engendre pas et n’est pas engendré. aucune chose ne sort de lui, n’est son égale ou son partenaire.

     nous lisons dans l'evangile: je dis ce que j'ai vu chez mon père; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. ils lui répondirent: notre père, c'est abraham. jésus leur dit: si vous étiez enfants d'abraham, vous feriez les œuvres d'abraham. mais maintenant vous   

cherchez à me faire mourir, moi, un homme 4, qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de dieu  » (jean 8: 38-40) dans le même evangile: «or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai dieu, et celui que tu   as envoyé, jésus christ. je t'ai glorifié sur la terre, j'ai achevé l'œuvre que tu m'as donné à faire.» (jean 17: 3-4) le coran affirme en insistant sur la   foi en l’unicité d’allah dans la sourate 112, comme cité ci-dessous: «dis: "il est allah, unique. allah, le seul à être imploré pour ce  que nous       désirons. il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. et nul n'est égal à lui".»

      allah dit : «o gens du livre (chrétiens), n’exagérez pas dans votre   religion, et ne dites d'allah que la  vérité. le messie jésus, fils de marie,      n'est qu'un messager d’allah, sa parole qu'il envoya à marie, et un souffle (de vie) venant de lui. croyez  donc en allah et  en ses  messagers.et   ne   dites pas  "trois". cessez!   ce sera meilleur pour vous. allah   n'est   qu'un   dieu unique. il est trop glorieux pour avoir un enfant. c'est à lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux  et sur la terre et allah suffit    comme protecteur.» (le coran 4: 171) dans une autre sourate, allah dit  aussi: «ce  sont certes des mécréants, ceux qui disent: "en vérité, allah est le troisième de trois." alors qu'il n'y a de divinité qu'une divinité unique! et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux          touchera les mécréants d'entre eux. ne vont-ils donc pas se repentir        à allah et implorer son pardon? car allah est pardonneur et miséricordieux.»(le coran 5: 73-74)

     le seul verset dans la bible entière qui appuie la doctrine de la trinité (le premier épître de jean, chapitre 5, verset   7  «car il y en a trois qui   rendent   témoignage dans le ciel, le père, le mot et le saint esprit: et ces trois   sont   un.»),a été supprimé  de la nouvelle edition standard révisée et  d’autres éditions 5, après que l'on découvrit que  ceux-ci étaient des mots qui avaient été intercalés dans la version du roi  james et dans d’autres versions.

 

2 selon esaïe (44: 24) «moi l'eternel, j'ai fait toutes choses»; (45: 5) nous trouvons: «je suis l'eternel, et il n'y en a point d'autre, hors moi  il   n'y   a   point   de   dieu»;   et   (45:   18)   «car   ainsi   parle   l'eternel,   le  créateur des cieux, le seul dieu, qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: je suis l'eternel, et il n'y en a point  d'autre.» (1 timothée 6:16) déclare aussi au sujet de dieu: «qui seul possède l'immortalité ». esaïe (46:9) confirme: «souvenez-vous   de ce  qui s'est passé dès les temps anciens; car je suis dieu, et il n'y en a point d'autre, je suis dieu,  et nul n'est semblable à moi.» le coran,  d’autre   part,   déclare:   «allah   est   le   créateur   de   toute   chose,   et   de  toute chose il est garant.» (le coran 39: 62); «voilà allah, votre  seigneur! il n'y a de divinité que lui, créateur de tout. adorez- le  donc. c'est lui qui a charge de tout.» (le coran 6: 102); «et p lace ta confiance en le vivant qui ne meurt jamais.» (le coran 25: 58);  et  «il  n'y   a  rien   qui  lui    ressemble;     et  c'est  lui   l'audient,    le  clairvoyant.» (le coran 42: 11) il serait donc sage qu’un dieu ayant de    telles  ‘qualités’   soit   adoré    tout   seul,   sans   lui  associer de partenaires.

3 les conseils œcuméniques se sont  arrogés des droits dépassant leur autorité comme   au   premier  conseil   ou   jésus   fut   déifié. au  second,  le  saint esprit fut aussi déifié. au troisième conseil, la même chose a été  faite à marie (que la paix soit sur elle) et au douzième conseil, l’eglise s’octroya le droit de pardonner les pêchés; en fin au vingtième, le pape  fut déclaré infaillible. l’encyclopédie  américaine affirme   que le monothéisme commença comme un mouvement théologique à une période reculée de l’histoire et qu’il   précéda   de   plusieurs   décennies   la   croyance   en   une   trinité.   de même,   que   le   christianisme   était    le   produit   du   judaïsme   et  que   ce dernier était très strict en matière de monothéisme. la croyance en la trinité   fut   seulement   admise   au   4eme   siècle ac et ne reflétait   pas  exactement   la   foi   chrétienne   originale   en  la  vraie   nature   de   dieu;   la trinité    était  plutôt  une   déviation   de   cette  croyance originale.  (voir volume 27, p. 294) la  nouvelle encyclopédie catholique indique que "le  concept d'un dieu unique en trois entités ne s'est pas enraciné dans la vie chrétienne  et les pratiques religieuses avant la fin du iv è siècle. c'est ce concept qui   au   début   a   pris   le   nom   de   la  doctrine   de   la   trinité   et   dont   on   ne trouve chez les disciples de jésus aucune image ou idée de loin ou de près semblable."

4 “...car je suis dieu, et non pas un homme” (osée 11:9); “dieu n'est point un homme …, ni fils d'un homme … ” (nombres 23: 19); “mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair” (genèse 6: 3).

5  (la   bible  en  anglais   de  base);   (la  traduction    du  darby);   (le nouveau     testament    de  weymouth); (la   sainte   bible:  la  version simplifiée); la   version    anglaise    contemporaine);(la   version standard  américaine);(la  traduction  parole  de  dieu);(la nouvelle traduction  vivante);(la    nouvelle    bible   américaine standard); (la version standard   révisée);(la   bible   anglaise mondiale); (la  version    standard   internationale);  (la   version   des noms hébreux de la bible anglaise mondiale).

 

 

 

 

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا