عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Divers
Date d'ajout 2009-04-15 05:23:48
visité 3558
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

signification du nom : « al-hamid »

 


 

au nom d’allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux, seigneur de l’univers et que ses grâces et sa paix soient accordées à son messager.

 

 

l’attribut d’allah faisant l’objet de cet écrit est bien connu de la plupart des gens, qu’ils soient pieux ou non. nous le répétons depuis l’enfance sans pour autant réaliser la profondeur de son sens ou sentir sa grandeur. il s’agit du nom d’allah al-hamid « le digne de louange ».

 

signification d’al-hamid:

la racine du nom al-hamid provient du mot al-hamd qui signifie la louange et qui diffère du mot ach-choukr qui veut dire « remerciement ». la différence entre les deux mots réside dans le fait que le sens du mot al-hamd (louange) est plus général que celui d’ach-choukr (remerciement).

est loué celui qui le mérite en raison de sa perfection, de sa majesté, ses bienfaits, sa générosité et ses dons alors qu’est remerciée toute personne ayant une grâce sur une autre.

le remerciement vient donc uniquement en retour à une grâce ou à une faveur tandis que la louange a plusieurs autres raisons. par définition même, la louange n’est due qu’à allah. seul détenant de la perfection, de la majesté et seul donateur de bienfaits, allah (exalté soit-il) est le seul digne de louange.

beaucoup de personnes connaissent la définition de ce nom mais la question est de vivre et de ressentir son sens profond. ce qu’il faut, c’est se rappeler en permanence les bienfaits d’allah, exalté soit-il, afin que nous puissions le louer comme il le faut. c’est d’ailleurs allah, exalté soit-il, qui nous le demande dans son verset : « et quant au bienfait de ton seigneur, proclame-le » (s93/v11).

le problème c’est que nous avons toujours l’habitude de nous plaindre et ne jamais louer.

pourquoi ne prenons-nous pas notre prophète, (bpsl), comme exemple lorsqu’il se réveillait la nuit pour implorer son seigneur par cette invocation de louange : « a toi la louange; tu es la lumière des cieux et de la terre. a toi la louange, tu es celui qui dirige les cieux et la terre. a toi la louange; tu es le souverain des cieux et de la terre et de tous ceux qu'ils renferment. tu es la vérité; ta promesse est vraie; ta parole est vraie; ta rencontre est vraie; le paradis est vrai; l'enfer est vrai; l'heure est vraie. seigneur, à toi la bonne louange abondante et bénie ; une louange qui remplit les cieux, la terre, ce qui existe entre eux et ce que tu désires en plus. tu es le digne de louange et de gloire à qui nous sommes tous serviteurs. nous resterons incapables de dénombrer tes bienfaits et de les louer comme tu le feras toi-même.  a toi la louange comme il se doit à la majesté de ta face et à la grandeur de ton royaume. ô allah ! nous étions faibles et tu nous a raffermis, louange donc à toi ! nous étions soumis avant que tu nous donnes fierté, louange donc à toi ! nous étions pauvres avant que tu nous donnes la richesse, louange donc à toi ! louange à toi pour l’islam, louange à toi pour la foi, louange à toi pour le coran, louange à toi pour le bienfait de la famille, des enfants et des biens. ô seigneur, à toi toute louange, à toi tout remerciement, à toi tout ce royaume, et à toi revient toute chose. »  

 

les bienfaits d’allah exalté soit-il

 

 

nous essayons dans cet article d’être pratiques et nous éviterons de nous lancer dans des propos théoriques. que chacun d’entre nous prenne une feuille de papier et commence à énumérer les bienfaits d’allah, exalté soit-il, sur lui. il est certain que même «...si vous comptiez les bienfaits d’allah, vous ne sauriez les dénombrer… » (coran 14 / 34), mais il ne s’agit que d’une tentative de se rappeler quelques-uns de ses bienfaits.

  

commençons par voir tout ce qui nous entoure et par chercher l’origine des choses :

 

• nos vêtements par exemple sont fabriqués de coton, de laine, de soie, etc. ne t’es-tu jamais posé la question sur l’origine de toutes ces matières premières ? il s’agit tout simplement d’une graine qui, grâce à allah, exalté soit-il, donna lieu à tous ces produits. c’est grâce à lui que tu n’es pas nu et que tu peux te couvrir le corps devant les gens.

  

• il en va de même pour les meubles de ta maison fabriqués de bois qui n’est rien que le bois des arbres provenant de cette graine.

 

• ta demeure est également composée de tous ces éléments que seul allah, exalté soit-il, créa et fit pousser.

 

• c’est aussi le cas de notre nourriture : « que l’homme considère donc sa nourriture * c’est nous qui versons l’eau abondante * puis nous fendons la terre par fissures * et faisons pousser grains * vignobles et légumes * oliviers et palmiers * jardins touffus » (coran 80 / 24-30).

 

• c’est également le sens qu’affirme allah, exalté soit-il, dans ce hadith qoudoussi : «… ô ! mes serviteurs, chacun d'entre vous est un égaré, sauf celui que je guide dans le droit chemin: demandez-moi donc de vous guider et je vous guiderai. ô ! mes serviteurs, chacun d'entre vous est affamé, sauf celui que je nourris, demandez-moi donc de vous nourrir et je vous nourrirai. ô ! mes serviteurs, chacun d'entre vous est nu, sauf celui que j'habille, demandez-moi donc de vous habiller et je vous habillerai. ô ! mes serviteurs, vous péchez de nuit comme de jour et moi je pardonne tous les péchés, demandez-moi donc de vous pardonner et je vous pardonnerai...» 

 

• la goutte d’eau est en soi un bienfait dont nous ne nous rendons plus compte. seule une population souffrant de la sécheresse réalise sa valeur en tant que source de vie. un homme fut un jour perdu dans le désert. il vit de loin un sac scintillant accroché sur un arbre et crut qu’il était rempli d’eau. il s’y précipita mais découvrant qu’il s’agissait d’or, s’écria: malheur à moi, que ferai-je de cet or puisque je n’ai pas d’eau ! 

haroun ar-rachid demanda un jour à as-sammak de le conseiller. quand ce dernier lui demanda sur le prix qu’il paierait pour un verre d’eau en temps de sécheresse, haroun ar-rachidi répondit : la moitié de mon royaume. interrogé ensuite sur le prix qu’il paierait pour que cette eau sorte de son corps, il répondit : l’autre moitié de mon royaume. le sage dit alors : un royaume qui ne vaut que la valeur d’un verre d’eau, ne vaut rien du tout.  

 

• un autre bienfait que beaucoup de gens oublient est celui des anges protecteurs qu’allah, exalté soit-il, nous assigne. il dit-ce qui peut être traduit comme : « il (l’homme) a par devant lui et derrière lui des anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’allah » (coran 13 / 11).

 

• souvenez-vous de cette grâce ainsi que celle de l’ouïe, de la vue, de la compréhension, de la raison, de la sensation et de la bonne apparence.

 

• imaginez-vous aussi si chacun d’entre nous était né sans membres ni organes et que ses parents devaient lui en acheter. il leur aurait fallu une très grande fortune pour ce faire. en effet, nous naissons avec un corps inestimable sans que nous n’en soyons conscients : « ne lui avons-nous pas assigné deux yeux * et une langue et deux lèvres * ne l’avons-nous pas guidé aux deux voies » (coran 90 / 8-10).

 

• imaginez-vous aussi si chacun d’entre nous devait respirer par ses propres efforts et que cette opération cesse d’être spontanée ou faite par le soin d’allah exalté soit-il. imaginez-vous sans parents ou sans famille.

 

• louez-vous allah, exalté soit-il, sur sa plus grande grâce qui est de vous avoir fait musulmans ou de vous avoir guidés vers l’islam.

 

• l’as-tu loué pour t’avoir fait vivre le mois de ramadhan ?

 

• l’as-tu loué pour le paradis où les nuages passeront par-dessus les croyants leur demandant chaque jour : « quel genre de pluie (de bienfaits) désirez-vous recevoir ? ».

 

•  etes-vous conscients que la louange est en soi un bienfait qui nécessite une louange ? a ce sujet moïs (moussa), (psl), demandait à son seigneur : « comment pourrais-je te louer alors que le fait de m’avoir permis de te louer est en soi un bienfait qui mérite d’être loué ? » 

 

des exemples de ceux qui connurent al-hamîd

 

 

lorsque le prophète (bpsl) s'épuisait en prière,  aïcha lui demandait de se reposer un moment, alors il lui répondait : "ne devrais-je pas être un serviteur reconnaissant !"

 

 

d'après ibn`abbâs (qu'allah soit satisfait de lui) : lorsque le prophète (bpsl) se levait la nuit pour prier, il disait: "a toi la louange; tu es la lumière des cieux et de la terre. a toi la louange, tu es celui qui dirige les cieux et la terre. a toi la louange; tu es le souverain des cieux et de la terre et de tous ceux qu'ils renferment. tu es la vérité; ta promesse est vraie; ta parole est vraie; ta rencontre est vraie; le paradis est vrai; l'enfer est vrai; l'heure est vraie. seigneur, c'est à toi que je me soumets; c'est en toi que je crois; c'est à toi que je me remets; c'est auprès de toi que je me repens; c'est grâce à toi que je lutte; c'est toi que je prends pour arbitre. pardonne-moi mes péchés antérieurs, futurs et ceux commis en secret ou en public. car tu es mon seigneur, il n'y a pas de divinité autre que toi".

 

 

ali ibn abi taleb (qu’allah soit satisfait de lui) disait le matin : " louange à allah, qui m'a comblé par ses dons et m'a rendu incapable de le remercier comme il le mérite!"

 

omar avait l'habitude  d’interroger les gens sur leur état afin de les pousser à proférer des louanges à l'égard de leur créateur.

 

 

allah (exalté soit-il) a loué noé et ibrahim pour avoir été des serviteurs reconnaissants :

"[ô vous], les descendants de ceux que nous avons transportés dans l’arche avec noé. celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant." (s17/v3)

 

 

"(ibrahim), il était reconnaissant pour ses bienfaits et allah l’avait élu et guidé vers un droit chemin" (s16/v121).

 

comment louer al-hamîd ?

 

 

pour louer al-hamid comme il se doit il faut tout d’abord le  remercier dans notre fort intérieur, ensuite proclamer ses faveurs et en fin exploiter ses dons dans la réforme de la terre et c’est là la meilleure façon de le remercier: "o famille de david, œuvrez par gratitude», alors qu’il y a eu peu de mes serviteurs qui sont reconnaissants." (s34/v13).

 

 

 

,



                      Previous article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا