عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

la méthode du coran dans l’affirmation de la prophétie de muhammad (salla-llâhu ’alayhi wa sallam)

 

cheikh ’abd ar-rah’mân as-sa’diy (qu’allah l’agré) a dit :

ce grand fondement a été affirmé par allah dans son livre de diverses manières par lesquelles on reconnaît son entière véridicité(صلى الله عليه وسلم). ainsi, il rapporte qu’il a cru aux messagers et a appelé à ce à quoi ils ont appelé, que toutes les qualités qu’avaient les prophètes existent en notre prophète muhammad (صلى الله عليه وسلم) et que pour tout vice ou défaut dont il les a exempts, notre messager muhammad (صلى الله عليه وسلم) est le premier et plus digne d’en être exempt. [il nous informe également] que sa législation est prévalante sur toutes les législations et que son livre est prévalant sur tous les livres.

toutes les qualités des religions et des livres [révélés] ont été réunies par allah dans ce livre et dans cette religion. de surcroît, [cette religion] les a surpassés par des avantages et des qualités qui n’existent nulle part ailleurs. allah a affirmé la prophétie de muhammad (صلى الله عليه وسلم) par le fait que c’était un analphabète qui ne savait ni écrire, ni lire et qu’il n’a jamais fréquenté des connaisseurs des livres [révélés] précédemment. au contraire les gens l’ont vu subitement amener ce livre que les djinns et les humains rassemblés ne pourraient jamais imiter ; ce n’est pas dans leur capacité même s’ils s’entraidaient. il est impossible, dans ce cas, qu’il l’ait amené de lui-même, qu’il ait menti sur son seigneur en lui attribuant ce livre ou qu’il soit suspect dans ce qu’il rapporte de la science de l’invisible.

allah a mentionné ceci et l’a répété dans le coran. il a aussi affirmé [la prophétie de muhammad (صلى الله عليه وسلم)] par le rapport des histoires des prophètes antécédents d’une manière développée et conforme à la réalité dont personne ne peut douter. il [nous] informe ensuite que [le prophète (صلى الله عليه وسلم)] n’a aucun moyen de connaître cela si ce n’est par la révélation qu’allah lui a faite. par exemple, allah - elevé soit-il - a dit, après avoir mentionné l’histoire de mûssâ de façon développée (traduction approchée) :
« tu n’étais pas sur le versant ouest [du sinaï] quand nous avons décrété les commandements à moïse » [1],
et lorsqu’il a mentionné l’histoire de yûçuf et ses frères, de façon développée, il a dit (traduction approchée) :
« et tu n’étais pas auprès d’eux lorsqu’ils se mirent d’accord pour comploter »  [2].

ces événements et ces informations détaillés que le prophète (صلى الله عليه وسلم) développait selon ce qui lui était révélé en détail, ont corrigé la plupart des rapports et des événements qui étaient falsifiés et déformés dans les livres des gens du livre, à cause des mythes et des légendes qu’ils ont ajoutés, même en ce qui concerne ’îssâ et sa mère, leur naissance et leur parcours, ou en ce qui concerne mûssâ, sa naissance et son parcours. tout ceci et d’autres choses encore n’étaient pas connus par les gens du livre selon la vraie réalité jusqu’à ce que le coran vienne raconter cela de manière identique à ce qui s’est déroulé et advenu ; chose qui a étonné les gens de livre et d’autres encore et les a fait se taire, de sorte que personne parmi ses contemporains ou parmi les générations suivantes n’a pu démentir quoi que ce soit de ces rapports. ceci est donc parmi les plus grandes preuves du fait que c’est réellement le messager d’allah.

dans d’autres passages, allah affirme la prophétie de [muhammad (صلى الله عليه وسلم)] par [la mention de] la perfection de sa sagesse, de sa puissance entière et du fait que son assistance à son messager, la victoire qu’il lui a donnée sur ses ennemis et la terre qu’il lui accordée sont une conséquence nécessaire de la sagesse et de la miséricorde de puissant et sage. [il nous informe par ce moyen] que celui qui critique le message [de muhammad (صلى الله عليه وسلم)] aura critiqué la sagesse d’allah, sa capacité, sa miséricorde, et même sa seigneurie.

de même, la victoire qu’il a donnée à ce prophète contre les peuples les plus puissants de la terre, et l’assistance magnifique qu’il lui a portée sont parmi les signes de sa prophétie et les preuves du monothéisme. ceci est clair pour celui qui l’observe.

dans d’autres passages, il affirme sa prophétie et son message par les qualités de perfection qui ont été réunies en lui, et par ses beaux caractères ; du fait que le messager d’allah (صلى الله عليه وسلم) avait les plus hauts et les plus parfaits caractères parmi tous les nobles et hauts caractères. en effet, le fait qu’il ait de si grandes qualités et qu’il surpasse par ses caractères - dont les plus nobles sont la véridicité et l’honnêteté - toutes les créatures n’est-il pas la plus grande preuve qu’il est le messager du seigneur des mondes et l’élu choisi parmi toutes les créatures ?

d’autres fois, allah [affirme cette prophétie] par ce qui existe dans les livres des anciens, et les annonces des prophètes et messagers précédents, soit par son propre prénom soit par ses qualités sublimes, la description de sa communauté, de son environnement, comme dans la parole d’allah - elevé soit-il : (traduction approchée) « et annonçant la bonne nouvelle de la venue d’un messager après moi s’appelant ahmad » [3].

dans d’autres passages encore, allah affirme cette prophétie par les choses inconnues dans le passé ou le futur que [muhammad (صلى الله عليه وسلم)] a annoncé et qui se sont produites dans une époque révolue, dans son époque, ou qui continuent à se produire en tout temps. si ce n’était la révélation qui lui venait, rien de ces connaissances ne lui serait jamais parvenu, et ni lui ni personne d’autre n’aurait eu de moyen de savoir cela.

dans d’autres passages, allah [affirme cette prophétie] par sa protection [de son prophète (صلى الله عليه وسلم)] et sa préservation contre toutes les créatures, malgré l’acharnement des ennemis, leur pression sur lui, et leur application entière à le faire tomber [dans leurs pièges] avec tous leurs efforts. allah le préserve, les empêche de l’atteindre et lui donne victoire sur eux. la seule raison en est qu’il est véritablement son messager, son confident dans sa révélation, et le transmetteur de ce dont il a été ordonné.

allah affirme la prophétie [de muhammad (صلى الله عليه وسلم)], en outre, en évoquant la grandeur du [message] qu’il a amené, à savoir le coran que « le faux n’atteint ni par devant ni par derrière : c’est une révélation d’un sage, digne de louange » [4]. il lança à ses ennemis et à ceux qui n’y ont pas cru le défi d’amener un [livre] semblable, dix sourates semblables ou [même] une seule sourate, mais ils ont été incapables [de le faire], ils sont retournés sur leurs pas, et n’ont eu que la défaite et l’échec, alors que ce sont les spécialistes de la langue [arabe], et les éminents orateurs éloquents, mais ils n’ont pas pu y parvenir malgré leur acharnement et leurs essais pour amener une seule sourate semblable, et ils n’ont pas été capables - malgré leur acharnement et leurs essais [répétés] - d’y trouver un défaut ou une incorrection qui puisse l’abaisser de ce plus haut degré d’éloquence qui a ébloui leurs cœurs. alors ils ont eu recours à la force et à l’effusion de sang. ils n’auraient pas eu recours à ceci s’ils avaient trouvé un moyen de le combattre par la parole et par ce qu’ils prétendaient posséder comme connaissance et sagesse. leur recours à la force et à l’effusion de sang a donc été la plus grande preuve de la véridicité du messager et du fait qu’il ne prononçait rien sous l’effet de la passion ; mais que ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée. c’est aussi la preuve la plus certaine que c’est la vérité et le guide venant de la part d’allah qui y a réuni pour son messager (صلى الله عليه وسلم) et pour les croyants tout ce qui leur garantit le bonheur dans cette vie et dans l’au-delà, dans toutes leur affaires ; et [la preuve] que ce coran est le plus grand signe de la prophétie [de muhammad (صلى الله عليه وسلم)], le plus majestueux et le plus complet.

allah - elevé soit-il - affirme que le coran serait très suffisant s’il était la seule preuve de la véridicité de son messager (صلى الله عليه وسلم), et ceci dans plusieurs passages, dont sa parole (traduction approchée) : « ne leur suffit-il donc point que nous ayons fait descendre sur toi le livre et qu’il leur soit récité ? il y a assurément là une miséricorde et un rappel pour les gens qui croient » [5].

dans d’autres passages, allah affirme [la prophétie de muhammad (صلى الله عليه وسلم)] par sa grande pitié envers la création, son attendrissement à l’égard sa communauté, et par le fait qu’il était compatissant et miséricordieux avec les croyants, ainsi que par le fait qu’il n’a jamais existé et qu’il n’existera jamais de créature ayant plus de pitié ni plus de piété et de bienfaisance à l’égard de la création. les effets de [ces qualités] sont apparents pour toute personne qui observe.

ces sujets et ces méthodes ont été mentionnées par allah à de nombreuses reprises dans son livre, et il les a affirmées avec de diverses expressions, des significations détaillées, et des moyens merveilleux. les exemples sont innombrables. et allah est le plus savant.

source : extrait du livre "al-qawâ’id ul-h’icên fî tafsîr il-qor`ân"

auteur : cheikh ’abd ar-rah’mân as-sa’diy

traduction : adel abd allah

notes :

[1] sourate 28 al-qasas (le récit) ; verset 44

[2] sourate 12 yûçuf ; verset 102

[3] sourate 61, as-saff (le rang) ; verset 6

[4] sourate 41, fussilat (les versets détaillés) ; verset 42

[5] sourate 29, al-’ankabût (l’araignée) ; verset 51

 

 

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا