عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

quant au comportement du prophète qu'allah le bénisse et salue avec ses femmes, il se distinguait par une intense sensibilité et douceur. le prophète qu'allah le bénisse et salue aidait son épouse dans les tâches ménagères. al-aswad demanda à aïcha, qu’allah l’agrée :

 « comment se comportait le prophète qu'allah le bénisse et salue au sein de sa famille ? » elle répondit : « il m’aidait dans les tâches ménagères, et lorsque retentissait l’appel à la prière, il allait à la mosquée pour l’accomplir. » rapporté par boukhâry.

 

contemplez ce tableau aux couleurs romantiques et écoutez ces merveilleuses paroles entre deux époux, dont l’un est muhammad qu'allah le bénisse et salue et l’autre aïcha, qu’allah l’agrée, et vous sentirez le degré de sensibilité et d’amour que l’épouse du prophète qu'allah le bénisse et salue éprouvait pour lui. le prophète qu'allah le bénisse et salue dit à aïcha : « je sais lorsque tu es en colère (contre moi) et lorsque tu es satisfaite (de moi). » elle dit : « et comment sais-tu cela, ô messager d’allah ? » il répondit : « lorsque tu es satisfaite, tu dis : "bien sûr, je jure par le seigneur de muhammad" et lorsque tu es en colère, tu dis : "non, je jure par le seigneur d’abraham" » elle acquiesça et dit : je jure par allah, ô messager d’allah, il n'y a que ton nom que je puisse esquiver (en état de colère). » rapporté par boukhâry.  cela signifie que mon amour pour toi est ancré à jamais dans mon cœur et ne se transformera jamais.

 

contemplez également ce beau tableau représentant le badinage amoureux entre les deux époux. aïcha, qu’allah l’agrée, dit : « j’accompagnai le prophète dans un de ses voyages alors que j’étais encore une jeune fille mince et svelte, puis le prophète qu'allah le bénisse et salue dit aux gens : « avancez ! » ils avancèrent, puis il me dit : « viens faire la course avec moi. » nous fîmes la course ensemble et je le battis. il ne m’en parla plus pendant un long moment jusqu’à oublier ce fait. plus tard, lorsque je pris du poids et je forcis, je l’accompagnai une nouvelle fois dans un de ses voyages, puis il dit aux gens : « avancez ! » ils avancèrent, puis il me dit : « viens faire la course avec moi. » nous fîmes la course ensemble et cette fois, il me battit. il ria en disant : « cette fois j'ai pris ma revanche (de la première course perdue) ! »  rapporté par ahmad et aboû dawoûd et authentifié par albâny.

 

la fidélité du prophète envers son épouse khadîja, qu’allah l’agrée, se perpétua jusqu’à sa mort. anas qu'allah l'agrée dit : « lorsque un cadeau était offert au prophète qu'allah le bénisse et salue, il disait : « faites-le parvenir à cette femme, car elle était une amie de khadîja. »

rapporté par tabarâny et authentifié par albâny.

 

  on demanda au prophète qu'allah le bénisse et salue quelle est la personne que tu aimes le plus, il répondit : « aïcha. » qui était son épouse. rapporté par tirmidhy et authentifié par albâny.

 

 

 

 

 




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا