L’honnêteté, la loyauté et la crédibilité

Traduit en : English Deutsch

24. l’honnêteté, la loyauté et la crédibilité

le prophète r était aussi réputé honnête que même les païens de la mecque qui lui étaient ouvertement hostiles lui confiaient, malgré tout, leurs dépôts et consignations. cette honnêteté était devenue encore plus apparente lorsque ses compagnons et lui furent persécutés, torturés, chassés de leurs maisons et forcés à émigrer vers médine par leurs concitoyens païens. malgré cet état de choses, le messager d’allah r chargea son neveu ali ibn abi tâlib t de retarder son émigration de trois jours afin de remettre les dépôts et consignations qu’il y avait en sa possession à leurs propriétaires[1].

comme autre exemple de loyauté du messager d’allah r à ses promesses et engagements, nous pouvons citer le respect de la clause de l'accord de trêve d’al houdeibiya entre le messager r et les quraychites qui stipulait que celui des quraychites qui viendrait trouver muhammad r devait être remis aux siens, mais celui des musulmans qui irait retrouver ces derniers ne devait pas être remis à muhammad. lorsque le messager d’allah r arriva à médine, un homme appelé abû jandal ibn souhail ibn amr réussit à s’évader de sa prison à la mecque et vint à médine. les polythéistes envoyèrent une délégation auprès du prophète r lui demander d'honorer son engagement et remettre le fugitif.

le messager d’allah r dit à abû jandal: «abû jandal, sois patient et espère la récompense d’allah! allah te donnera ainsi qu’aux faibles qui sont avec toi une délivrance et une issue. nous avons signé un accord avec ces gens et nous sommes tenus par cet engagement, or nous ne trahissons pas nos engagements»[2].



[1] ibn icham, la biographie du prophète (version arabe), vol. 1, p. 493

[2] sunan al baïhaqi al koubra, 18511

Previous article Next article

Articles dans la même catégorie