Mohammed, le Messager d’Allah (Bpsl), l’homme de l’indulgence et du pardon

Auteur : Sheikh Faraj Hadi

mohammed, le messager d’allah (bpsl), l’homme de l’indulgence et du pardon

en passant en revue le passé des grands du monde et des souverains à travers l’histoire, on remarque qu’ils sont tous animés, par une même caractéristique lorsqu’une victoire vient couronner une défaite ou une bataille qui a mal tourné : la vengeance. seuls les prophètes en sont exclus.
mohammad le messager d’allah (bpsl) par contre, incarne la noblesse de moral du chef de guerre vainqueur. en effet, lorsqu’il est retourné à la mecque après avoir remporté une victoire inouïe, il n’a jamais pensé à se venger de son peuple. bien qu’au début de son message, il en ait été expatrié, ses biens lui aient été ravis, il a dû faire face aux pires méfaits de ses habitants, la grandeur de son âme et la finesse de son caractère ne lui ont guère permis de se venger. bien plus, il a accordé son pardon à tous ceux qui l’ont tyrannisé au moment où il était en mesure de se venger.
il (bpsl) leur a dit: « je vous pardonne tous, vous êtes libres.»
au fond, c’est l’islam qui a appris à mohammad et à ses compagnons cette morale noble, dénudée de toute trace de subjectivité et d’égocentrisme, ainsi que mentionné dans le coran : « accepte ce qu’on t’offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants ». (al-'a`râf: 199)

mohammad (bpsl) l’homme de la commodité et de l’aisance
mohammad (bpsl) aimait faciliter les choses aux gens et dépréciait l’intransigeance.
c’est lui qui a dit à ses compagnons : « annoncez les bonnes nouvelles aux gens et ne provoquez pas leur aversion, rendez-leur les choses aisées et ne les contraignez pas »
il (bpsl) a également dit : « sachez que vous avez été envoyés afin de faciliter les choses aux gens, non pour les leur compliquer. »


------------------------

translated by dar altarjama

Previous article Next article