La compassion et la pitié

Traduit en : English Deutsch

28. la compassion et la pitié

abû mas’oud al ansâry t rapporte qu’un homme dit un jour au prophète: «par allah! ô messager d’allah, je vais sûrement m’abstenir de la prière du matin à cause d’untel qui la fait durer trop longtemps». jamais, dans aucune de ses admonitions, je n’ai vu l’envoyé d’allah r se mettre dans une colère aussi violente que ce jour-là. «alors, s’écria-t-il, il y en a donc parmi vous qui veulent faire fuir les fidèles! quel que soit celui d’entre vous qui dirigera la prière des fidèles, qu’il la fasse courte; car, parmi les fidèles, il y a des personnes faibles, âgées ou trop pressées»[1].

un jour, le prophète r pleura alors qu'il était allé rendre visite à son petit-fils. assis sur le lit, il le porta agonisant entre ses mains. les yeux de l’enfant étaient gelés et ne faisaient aucun mouvement. le prophète r se mit à pleurer lorsqu'il s'en aperçut. sa'ad lui demanda: «qu'est-ce qui se passe, ô messager d'allah? –c’est, répondit-il, la manifestation de la compassion qu’allah i a placée dans le cœur de l’homme. allah i n’est compatissant qu’envers ceux de ses adorateurs qui sont eux-mêmes compatissants»[2].



[1] al-boukhari, 670

[2] al-boukhari, 6942

Previous article Next article