عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

l’annonce du règne
 
 
 
parmi les noms que la bible a donné à la nouvelle religion et à ses fidèles, citons « le royaume » ou encore « le royaume des cieux ». jésus avait prédit que ce règne sera transféré de la nation des juifs à une autre nation. il a dit : «le royaume de dieu vous sera enlevé pour être confié à un autre peuple qui en produira les fruits.»} (matthieu 21/43).
 
les prophètes qui se sont succédé l’ont annoncé : {le temps de la loi de moïse et des livres des prophètes a duré jusqu’à l’époque de jean. depuis cette époque, la bonne nouvelle du royaume de dieu est annoncée et chacun use de force pour y entrer.} (luc 16/16-17)
 
jean-baptiste a même annoncé l’approche de son temps. matthieu a écrit : {en ce temps-là jean-baptiste parut dans le désert de judée et se mit à prêcher. « changez de comportement, disait-il, car le royaume des cieux s’est approché.»} (matthieu 3/1-2). en s’adressant aux juifs du prochain royaume, il leur dit avec un ton de menace : «bande de serpents, qui vous a enseigné à vouloir échapper au jugement de dieu qui est proche? …la hache est déjà prête à couper les arbres à la racine, tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu. moi je vous baptise avec de l’eau, mais celui qui vient après moi vous baptisera avec le saint esprit et avec le feu. il est plus puissant que moi, je ne suis même pas digne d’enlever ses chaussures. il tient en sa main la pelle à vanner et séparera le grain de la paille. il amassera son grain dans le grenier mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint jamais. ainsi jésus vint de la galilée au jourdain, il arriva auprès de jean pour être baptisé par lui.»} (matthieu 3/1-13).
 
marquons une petite pause et arrêtons-nous aux traits que jean-baptiste a décrits au prophète de ce royaume :
 
1°) il apparaîtra après lui. jésus qui lui est contemporain ne peut donc être ce prophète.
 
 
 
2°) il sera fort et sa force est plus intense que celle de jean-baptiste. cette description ne peut s’appliquer à jésus qui a été crucifié à proximité de l’endroit où jean-baptiste a été tué.
 
toute la différence avec la force de mohammed qui a vaincu tous ses ennemis. la force de ce dernier est telle qu’il a réussi à purifier la terre du polythéisme par l’intermédiaire de sa mission réellement extraordinaire et par sa force toujours victorieuse. toutes ces qualités ne peuvent concerner que mohammed (b.s.d.l). après la disparition de jean-baptiste, jésus renouvela l’annonce de l’approche du royaume : {dès ce moment, jésus se mit à prêcher : « changez de comportement, disait-il, car le royaume des cieux s’est approché.»} (matthieu 4/17) et {jésus allait dans toute la galilée, il enseignait dans les synagogues de la région et proclamai la bonne nouvelle du royaume.} (matthieu 4/23) enfin {ensuite, jésus alla dans les villes et les villages pour y prêcher et annoncer la bonne nouvelle du royaume de dieu. les douze disciples l’accompagnaient.} (luc 8/1)
 
           
 
jésus (b.s.d.l) a considéré l’annonce du royaume comme sa première mission mieux encore, c’était sa mission unique. il a dit : «je dois annoncer la bonne nouvelle du royaume de dieu aux autres villes car c’est pour cela que dieu m’a envoyé.»} (luc 4/43).il ordonna à ses disciples d’annoncer l’approche du royaume de dieu, il leur a dit : «en chemin, prêchez et dites : «le royaume de dieu s’est approché.»} (matthieu 10/7). jésus leur apprit la formule que les chrétiens répètent jusqu’à ce jour : «notre père qui est au cieux ….que ton royaume arrive.»} (matthieu 10/7)
 
nous pouvons dire, sur la base de ce qui vient d’être écrit, que la mission du fils de marie consistait, entre autres sujets, à confirmer l’annonce faite par jean-baptiste, à savoir l’approche du royaume de dieu. ce royaume se concrétisera après la disparition de jésus par une nation qui le fructifiera et fera tout pour ne pas le perdre. quel est donc ce royaume?
 
 
 
 
les chrétiens répondront et diront que ce royaume consiste dans la propagation du christianisme dans le monde entier avec la connaissance de ses principes après la venue de jésus. d’autres l’expliquent par le triomphe de l’eglise sur les athées, d’autres disent qu’il s’agit du salut des hommes par le sang de jésus. dans son explication de l’evangile de matthieu, el-qomsse tâdrisse ya‘oùb maltî, a écrit : « le royaume dont a parlé le christ en les termes de “annonce du royaume” ou “rayaume de l’evangile”.. désigne la nouvelle réconfortante de la rédemption que dieu nous a accordée par le canal de son fils, le messie.»
 
         
 
les musulmans s’étonnent de voir les chrétiens s’éloigner du vrai sens du royaume et s’accrocher à des explications qui ne sont pas assez solides. certes, l’eglise a triomphé du pouvoir séculier des rois et des empereurs chrétiens et a gouverné l’europe pendant des siècles. nous n’avons vu aucun phénomène, ni aucun fait, dans ce continent, qui a trait à ce que jean-baptiste, jésus et ses disciples ont annoncé.
 
c’est ainsi que l’information concernant le prétendu salut ne peut être l’annonce pour laquelle jésus se déplaçait dans les villes et les villages pour la répandre. ses partisans les plus proches n’ont pas compris ce sens-là. deux, parmi ces derniers, pleuraient après la crucifixion pour avoir vu passer le temps du salut par la mort de jésus. {jésus leur demanda : « de quoi discuterez-vous en marchant tout attristés. ils lui dirent : « les chefs de nos prêtres et nos dirigeants l’ont livré pour le faire condamner à mort et l’ont cloué sur une croix. nous avions l’espoir qu’il était celui qui devait délivrer israël. mais, en plus de tout cela, c’est aujourd’hui le troisième jour que ces faits se sont passés.»} (luc 24/17-21). ces deux disciples ignoraient le sujet réel du salut symbolisé par la disparition de jésus. ils pensaient à un autre genre de salut, au salut terrestre, le seul qu’attendent les enfants d’israël
 
         
 
  les foules des croyants qui avaient assisté à la crucifixion ne savaient pas que l’action criminelle qu’ils venaient de voir était l’annonce qui console et que jésus avait annoncée. ils retournèrent chez eux en pleurant et en se lamentant. {tous ceux qui étaient venus, en foule, assister à ce spectacle, virent ce qui était arrivé. alors, ils se retournèrent en se frappant la poitrine de tristesse.} (luc 23/47)
 
 
 
 
           
le royaume promis ne peut être le salut par l’intermédiaire du sang de jésus car les textes évangéliques parlent de faits qui doivent se dérouler avant la matérialisation du royaume. ce sera des signes annonciateurs du royaume, comme, par exemple, l’émergence d’une nouvelle nation, d’une royauté récente. ce sont des phénomènes qui ne se sont pas réalisés avant la divulgation du christianisme dans le monde ni juste après la crucifixion. nous lisons : {ils lui demandèrent alors : « maître, quand cela se passera-t-il ? quel sera le signe qui indiquera le moment où ces choses doivent arriver ? » jésus leur répondit : « faites attention, ne vous laissez pas tromper, car beaucoup d’hommes viendront en usant de mon nom et diront : « je suis le messie et le temps est arrivé.» le temps est arrivé. mais ne les suivez pas. quand vous entendrez parler de guerres et de révolutions, ne vous effrayez pas, il faut que cela arrive d’abord mais ce ne sera pas tout de suite la fin de ce monde.» puis il ajouta : « un peuple combattra un autre peuple et un royaume combattra un autre royaume. il y aura de terribles tremblements de terre et dans différentes régions, des famines et des épidémies. il y aura aussi des phénomènes effrayants et des signes impressionnants venant du ciel»….puis jésus leur dit cette parabole : « regardez le figuier et tous les autres arbres. quand vous voyez leurs feuilles commencer à pousser, vous savez que la bonne saison est proche. de même quand vous verrez ces évènements arriver, sachez que le royaume de dieu est proche. je vous le déclare, c’est la vérité les gens d’aujourd’hui n’auront pas tous disparu, avant que tout cela arrive. le ciel et la terre disparaîtront tandis que mes paroles ne disparaîtront jamais. prenez garde ! ne laissez pas votre esprit s’alourdir dans les fêtes et l’ivrognerie, ainsi que dans les soucis de cette vie, sinon le jour du jugement dernier vous surprendra tout à coup comme un piège car il s’abattra sur tous les habitants de la terre entière. ne vous endormez pas, priez en tout temps, ainsi vous aurez la force de surmonter tout ce qui doit arriver et vous pourrez vous présenter debout devant le fils de l’homme.»} (luc 21/6-36).
 
           
 
l’expression {vous pourrez vous présenter debout devant le fils de l’homme} implique que le règne est lié à la personne du fils de l’homme. elle ne parle pas de l’expansion du christianisme, mais plutôt de l’apparition du dernier prophète, fils de l’homme, et invite les gens à se préparer à sa rencontre.
 
           
 
le royaume c’est une nation qui œuvre selon la volonté de dieu pour acquérir sa satisfaction.             dans son explication du livre, les actes des apôtres, william berklay écrit : « le royaume c’est une société terrestre où s’accomplit la volonté de dieu, comme dans le ciel.»
 
         
 
  jésus, dans l’une de ses comparaisons se rapportant au royaume, a démontré à ses disciples la cause du divorce sans retour du royaume avec israël. il a dit : « ecoutez une autre parabole. il y avait un propriétaire qui planta une vigne, il l’entoura d’un mur, y creusa la roche pour le pressoir à raisin et bâtit une tour de garde. ensuite, il loua la vigne à un groupe de vignerons et partit en voyage. quand vint le moment de récolter le raisin, il envoya ses serviteurs aux ouvriers vignerons pour recevoir sa récolte. mais les ouvriers saisirent ses serviteurs, battirent les uns, assassinèrent les autres et frappèrent à mort un troisième groupe. alors le propriétaire envoya d’autres serviteurs en plus grand nombre que la première fois mais les vignerons les traitèrent de la même façon. finalement, il leur envoya son fils en pensant : ils auront du respect pour mon fils. mais quand les vignerons virent le fils, ils se dirent, entre eux : « voici le futur héritier. tuons-le et nous aurons sa propriété.» ils le saisirent donc, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. eh ! bien quand le propriétaire de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons?» demanda jésus. ils lui répondirent : « il mettra à mort, sans pitié, ces criminels et louera la vigne à d’autres vignerons qui lui remettront la récolte au moment voulu.» puis jésus leur dit : « n’avez-vous jamais lu l’ecriture? la pierre que les bâtisseurs avaient rejetée est devenue la pierre principale. cela vient du seigneur, pour nous c’est une merveille. c’est pourquoi, ajouta jésus, je vous le déclare le royaume de dieu vous sera enlevé pour être donné à un autre peuple qui en produira les fruits. celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera et si la pierre tombe sur quelqu’un, elle le réduira en poussière.» les chefs des prêtres et les pharisiens entendirent les paraboles de jésus et comprirent qu’il parlait d’eux.} (matthieu 21/33-45).
 
quelle est donc cette grande nation qui vainc toutes les autres et devant laquelle fuira inexorablement toute autre nation qui tente de l’abattre? c’est, sans doute, la nation qui a fait courber l’échine aux deux grandes puissances de l’époque : les perses et les byzantins et qui a, au cours d’un seul siècle, conquis le territoire allant de la chine à la france. c’est la nation de l’islam.
 
         
 
  l’annonce faite par matthieu, citée ci haut, fait allusion à une autre annonce révélée dans d’autres livres divins. les psaumes de david le confirment et étalent des détails au sujet du prophète qui sera envoyé au nom de dieu. « je te célèbre car tu m'as répondu et je te dois la victoire. la pierre que les maçons ont rejetée est devenue la pierre angulaire. cela vient du seigneur : c'est une merveille à nos yeux! voici le jour que le seigneur a fait : qu'il soit notre bonheur et notre joie! donne, seigneur, donne la victoire! donne, seigneur, donne le triomphe! béni soit celui qui entre, au nom du seigneur.»} (les psaumes 118/21-25).
 
         
 
  notre prophète a dit : « mon exemple et celui des prophètes qui m’ont devancé est pareil à celui d’un homme qui a édifié des demeures qu’il a embellies, enjolivées et perfectionnées. ce maçon, cependant, a oublié de mettre une pierre dans l’un des coins de ses constructions. les gens qui visitèrent celles-ci furent émerveillées et dirent au maçon : « en mettant ici une pierre, ton œuvre serait parfaite.» il ajouta (b.s.d.l) : « je suis cette pierre.»[1]
 
           
 
avant de passer à l’explication du phénomène de la prophétie, arrêtons-nous sur la faute qu’ a commise paul quand il avait affirmé que jésus était la pierre que les maçons avaient refusée. il a dit : « jésus de nazareth, celui que vous avez cloué sur la croix et que dieu a ramené d’entre les morts, jésus est…la pierre que vous, les bâtisseurs, avez rejetée et qui est devenue la pierre principale. le salut ne s’obtient qu’en lui car nulle part, dans le monde entier, dieu n’a donné aux êtres humains quelqu’un d’autres par qui nous pourrions être sauvés.»} (les actes 4/10-12). quant à la pierre que david d’abord, jésus ensuite, avaient annoncée est une prophétie victorieuse et une nation triomphante. elle a été écartée des enfants d’israël, comme l’a précisé jésus lui-même.
 
           
 
pierre est excusable pour son erreur. c’est un homme du commun, ignorant comme l’attestent les auditeurs qui l’ont entendu et qui se sont émerveillés devant les miracles qu’il a réalisés. ils avaient dit, dans ce contexte que : {ils voyaient l’assurance de pierre et de jean et se rendaient compte que c’étaient des hommes simples et sans instruction.} (les actes 4/13).
 
         
 
  cette parabole merveilleuse de jésus, celle des vignerons, rapporte l’ingratitude des juifs qui nient les bienfaits de dieu et ne lui sont pas reconnaissants pour le fait de les avoir choisis. leurs massacres des envoyés célestes et leur non application de sa loi en sont les preuves incontestables. la même parabole relate le transfert du royaume à une autre nation qui respecte et concrétise la volonté de dieu et qui, par sa force, bat ses ennemis et les réduit au silence.
 
         
 
  cette nation vile et humiliée c’est {la pierre que vous, les bâtisseurs, avez rejetée et qui est devenue la pierre principale.} mais dieu l’a choisie, en dépit de l’étonnement des juifs par rapport à ce transfert et c’est là la marque de sa volonté : {cela vient du seigneur, pour nous c’est une merveille.}
 
         
 
  qui est donc cette nation méprisable? c’est celle des arabes, les descendants de hagar l’esclave, que la bible abomine. sara a dit : «chasse la servante et son fils, car le fils de la servante ne doit pas hériter avec mon fils isaac.»} (la genèse 21/10).
 
pierre humilie les arabes, affiche son orgueil et clame : « mais que dit l’ecriture ? ceci : « chasse cette esclave et son fils car le fils de l’esclave ne doit pas avoir part à l’héritage paternel avec le fils de la femme née libre. ainsi, frères, nous ne sommes pas enfants de celle qui est esclave mais de celle qui est libre.»} (les galates 4/30-31)
 
           
 
jésus apporta un surplus de paraboles au sujet du royaume prochain. il a bien précisé qu’il ne concerne pas les fils d’israël mais il sera attribué à la nation qui est digne de mériter le choix de dieu. matthieu a dit : {jésus utilisa de nouveau des paraboles pour parler à ses auditeurs : « voici à quoi ressemble le royaume des cieux. un roi organisa un repas pour le mariage de son fils. il envoya ses serviteurs appeler les invités pour ce repas, mais ils ne voulurent pas venir. il envoya d’autres serviteurs avec cet ordre : « dites aux invités, mon repas est préparé maintenant. mes taureaux et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt. venez au repas de mariage. mais les invités ne s’en soucièrent pas et s’en allèrent à leurs affaires, l’un à son champ, l’autre à son commerce, les autres saisirent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. le roi, en colère, envoya ses soldats tuer ces assassins et incendier leur ville. puis il dit à ses serviteurs : «  le repas de mariage est prêt mais les invités ne le méritaient pas. allez donc dans les principales rues et invitez au repas tous ceux que vous pouvez trouver.» les serviteurs s’en allèrent dans les rues et rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons et ainsi la salle des fêtes se remplit de monde. le roi entra alors pour voir les invités et il aperçut un homme qui ne portait pas de costume de fête. il lui demanda : « mon ami, comment es-tu entré ici sans costume de fête?» mais l’homme ne répondit pas. alors le roi dit aux serviteurs : « liez-lui les pieds et les mains et jetez-le dehors dans le noir. c’est là qu’il pleurera et grincera des dents.» « en effet, ajouta jésus, beaucoup sont invités mais peu sont admis.»} (matthieu 22/1-14).
 
           
 
dans une autre parabole, jésus a montré aux juifs le genre de personnes qui accepteront le royaume et qui lui seront soumis et leur demanda de leur ressembler. on lit : {jésus leur parlait en utilisait des paraboles et il leur disait : « un jour, un homme s’en alla dans son champ pour semer. tandis qu’il lançait la semence, une partie des grains tomba le long des chemins : les oiseaux vinrent et les mangèrent. une autre partie tomba sur un sol pierreux où il y avait peu de terre. les grains poussèrent aussitôt parce que la couche de terre n’était pas profonde. quand le soleil fut haut dans le ciel, il brûla les jeunes, elles se desséchèrent parce que leurs racines étaient insuffisantes. une autre partie des grains tomba parmi des plantes épineuses. celles-ci grandirent et étouffèrent les bonnes pousses. mais d’autres tombèrent dans la bonne terre et produisirent des épis, les uns portaient cent grains, d’autres soixante et d’autres trente.» et jésus ajouta : « ecoutez bien si vous avez des oreilles. ceux qui entendent parler du royaume et ne comprennent pas sont comme le bord du chemin où tombe la semence. le mauvais arrive et arrache ce qui a été semé dans le cœur. d’autres sont comme le terrain pierreux où tombe la semence, ils entendent la parole et la reçoivent aussitôt avec joie. mais ils ne la laissent pas s’enraciner en eux, ils ne s’y attachent qu’un instant. et alors quand vient la détresse ou la persécution à cause de la parole de dieu, ils renoncent bien vite à la foi. d’autres encore reçoivent la semence parmi des plantes épineuses, ils ont entendu la parole mais les préoccupations de ce monde et l’attrait trompeur de la richesse étouffent la parole et elle ne produit rien. d’autres, enfin reçoivent la semence dans de la bonne terre, ils entendent la parole et la comprennent. ils portent alors des fruits, les uns cent, d’autres soixante, d’autres trente.»} (matthieu 13/1-23).
 
           
 
cet exemple biblique est conforme à celui exposé par notre prophète (b.s.d.l) et qui a trait à la réaction des gens vis-à-vis de sa mission. il a dit « le bon chemin et le savoir pour lesquels dieu m’a envoyé sont pareils à une pluie abondante dont une partie des eaux est tombée sur une terre fertile qui a produit de bonnes plantes. une autre partie a atteint un sol rocheux qui a capté l’eau. celle-ci a été utile pour les gens. elle leur a permis d’apaiser leur soif et d'arroser leurs jardins. une autre quantité de cette eau est arrivée à une terre perméable. elle ne retient pas le liquide vital et ne permet aucune culture. c’est le cas d’une personne qui a étudié les sciences religieuses et les a comprises. cette personne a largement profité du message que dieu m’a confié pour le transmettre aux hommes. elle a appris et enseigné. celui qui reste indifférent rejette les principes pour lesquels dieu m’a envoyé!»[2]
 
jésus parla à ses disciples du royaume qui, en se propageant, ressemble à une petite graine qui, une fois mise en terre, deviendra très grande. matthieu a consigné. {jésus leur raconta une autre parabole : « le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu’un homme a prise et semée dans son champ. c’est la plus petite de toutes les graines mais quand elle a poussé, c’est la plus grande de toutes les plantes du jardin. elle devient un arbre de sorte que les oiseaux viennent faire leurs nids dans ses branches.» jésus leur parla d’une autre parabole : « le royaume des cieux ressemble au levain qu’une femme prend et mêle à une grande quantité de farine si bien que toute la pâte lève.» jésus dit tout cela en utilisant des paraboles, il ne leur parlait pas sans utiliser des paraboles.} (matthieu 13/31-34).
 
           
 
athanâssiousse dans son explication de l’evangile de jean a enregistré : « chacun des exemples du maître jésus est une leçon. la parabole de la troupe de personnes retenues par force nous informe sur le combat que livrent au royaume ses ennemis et la graine de moutarde nous fait penser au développement du royaume.»
 
         
 
  dans un autre passage, jésus parle de l’hégémonie de la nouvelle mission sur toutes les autres révélées qu’elle annule. il a dit : « le royaume des cieux ressemble à un trésor caché dans un champ. un homme découvre ce trésor, il le cache de nouveau. il est si heureux qu’il va vendre tout ce qu’il possède et revient acheter ce champ. le royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles. quand il a trouvé une de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède et achète cette perle.»} (matthieu 13/44-46).
 
         
 
  jésus évoqua le prophète promis qui annulera par sa mission toutes les autres révélées auparavant. il a déclaré : « ne pensez pas que je sois venu supprimer la loi de moïse et l’enseignement des prophètes. je ne suis pas venu pour les supprimer mais pour leur donner tout leur sens. je vous le déclare, c’est la vérité aussi longtemps que le ciel et la terre dureront, ni la plus petite lettre, ni le plus petit détail ne seront supprimés de la loi et cela jusqu’à la venue de celui qui a tout.»} (matthieu 5/17-18).
 
           
 
qui est donc celui qui possède tout? c’est le prophète que paul a nommé le parfait. son avènement rendra la loi caduque et finira par l’abolir {les annonces n'auront plus raison d'exister, les langues se tairont, la science s'éteindra car notre savoir et nos annonces sont relatives, mais lorsque le parfait viendra, tout ce qui est relatif finira} corinthiens (i) 12/8-10)[3]
 
       
 
 
jésus harangua ses disciples à propos de ce prophète et du retard de son apparition par rapport aux autres révélations du passé. cela, cependant, n’empêche pas la grande récompense accordée à sa nation, il donna cette parabole et dit : « voici, en effet, à quoi ressemble le royaume des cieux. un propriétaire sortit tôt le matin afin d’engager des ouvriers pour sa vigne. il convient avec eux de leur payer le salaire habituel, une pièce d’argent par jour et les envoya travailler dans sa vigne. il sortit de nouveau à neuf heures du matin et en vit d’autres qui se tenaient dans la place, sans rien faire. il leur dit : « allez, vous aussi, travailler dans ma vigne et je vous donnerai un juste salaire. et, ils allèrent. le propriétaire sortit encore à midi, puis à trois heures de l’après-midi et fit de même. enfin vers cinq heures du soir, il sortit et trouva d’autres hommes qui se tenaient encore sur la place. il leur demanda : « pourquoi restez-vous ici tout le jour sans rien faire?» « parce que personne ne nous a engagés » répondirent-ils. il leur dit : « eh bien ! allez, vous aussi, travailler dans ma vigne.» quand vint le soir, le propriétaire de la vigne dit à son contremaître : « appelle les ouvriers et paie à chacun son salaire. tu commenceras par les derniers engagés et tu termineras par les premiers engagés. ceux qui s’étaient mis au travail à cinq heures du soir vinrent alors et reçurent chacun une pièce d’argent. quand ce fut le tour des premiers engagés, ils pensèrent qu’ils recevraient plus, mais on leur remit aussi, à chacun, une pièce d’argent. en la recevant, ils critiquaient le propriétaire et disaient : « ces ouvriers engagés, en dernier, n’ont travaillé qu’une heure et tu les as payés comme nous qui avons supporté la fatigue d’une journée entière de travail sous un soleil brûlant.» mais le propriétaire répondit à l’un d’eux : « mon ami je ne te cause aucun tort. tu as convenu avec moi de travailler pour une pièce d’argent par jour, n’est-ce pas? prends donc ton argent et va-t-en. je veux donner à ce dernier engagé autant qu’à toi. n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon argent? ou bien es-tu jaloux parce que je suis bon?» « ainsi, ajouta jésus, ceux qui sont les derniers seront les premiers et ceux qui sont les premiers seront les derniers.»} (matthieu 20/1-16).
 
           
 
ainsi les derniers ont acquis le laurier et la récompense. les derniers sont les premiers arrivés comme l’a dit jésus et l’a confirmé le messager de dieu (b.s.d.l). ce dernier nous a légué deux hadîths. dans le premier, il a dit : « nous, les derniers, sommes les devanciers.»[4] dans le second il a dit : « votre exemple et ceux des juifs et des chrétiens sont identiques à celui d’un homme qui cherche à engager des ouvriers. il leur a demandé : « qui veut travailler chez moi, toute la matinée de demain pour un qîrâte? les juifs acceptèrent et furent embauchés. puis il a posé la question : « qui veut travailler chez moi de midi jusqu’à cinq heures pour un qîrâte? les chrétiens répondirent positivement et furent employés. ensuite il a dit : « qui veut travailler chez moi de cinq heures jusqu’au coucher du soleil pour deux qîrâtes? vous êtes eux. une colère noire s’empara des juifs et des chrétiens. ils protestèrent énergiquement et dirent au patron : « pourquoi tu nous as donné un salaire inférieur à celui du troisième groupe alors que nous avons effectué un nombre d’heures supérieur au leur.»[5]
 
 
---------------------------
 
[1]) hadîth rapporté par el-boukhârî sous le n°3.535 et par mouslim sous le n° 2.286
 
[2]) raporté par el boukhari :  n° : 79.
 
[3])voir page 94
 
[4]) rapporté par el-boukhârî sous le n° 836.
 
[5]) rapporté par el-boukhârî sous le n°2.268.



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا