عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Réfutation des présomptions
Date d'ajout 2007-11-22 11:27:46
Traduit en
العربية    English    Español    Italiano    Nederlands   
visité 39854
Envoyer cette page à un ami
العربية    English    Español    Italiano    Nederlands   
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

gabriel (basl) n’était pas un ange

sixième mensonge

ce menteur prétend que le prophète (bp sur lui) a vu, dans la grotte (cave) de hirâ’, un démon et non pas l’ange gabriel. le menteur argumente que s’il s’agissait d’un ange, il ne saurait pas aussi méchant et cruel au point qu’il ait failli étrangler le prophète (bp sur lui).

le menteur avance aussi que le prophète (bp sur lui) n’a jamais pensé qu’il était un ange ; il était (bp sur lui) sûr qu’il s’agissait d’un diable et il (bp sur lui) n’a cessé de dire à khadîdja qu’il a été touché par un diable.

l’ange n’a pas étranglé le prophète (bp sur lui). il l’a pris dans ses bras avec ferveur et amour, jusqu’au bout de ses forces. voici l’histoire telle qu’elle est racontée par â'icha : “l’ange s’est manifesté et lui dit : “lis !” je répondis : “je ne sais pas lire.” l’ange me serra une deuxième fois jusqu’au bout des mes forces et réitéra : “lis !” je répondis : “je ne sais pas lire !” l’ange me serra dans ses bras une troisième fois et récita : “lis, au nom de ton seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. lis ! ton seigneur est le très noble, qui a enseigné à la plume, a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.” puis l’ange gabriel disparut.

le prophète (bp sur lui), terrifié par ce qui vient de lui arriver, retourne en courant chez lui. il demanda à sa femme khadîdja bint khouwaylid : “couvre-moi ! couvre-moi !” une fois couvert, le prophète (bp sur lui) a repris ses esprits et a retrouvé son calme. il commence à raconter à sa femme ce qui lui était arrivé et lui avoue qu’il a eu une si grande frayeur. khadîdja le rassura en lui disant : “jamais, jamais allah ne te décevra ! tu rends visite au proche, tu aides le faible, tu fournis aux nécessiteux, tu est hospitalier envers les visiteurs, et tu soutiens les justes causes.”

khadîdja ramena aussitôt le prophète (bp sur lui) chez son cousin waraqa ibn nawfal ibn assad ibn ‘abd al ‘ozza. un vieux savant devenu aveugle, qui s’est converti au christianisme et connu par ses traductions à l’hébreu d’extraits de l’evangile. khadîdja lui demanda d’écouter l’histoire du prophète (bp sur lui). a la fin de l’histoire, il lui dit : “c’est la révélation, c’est gabriel qui est venu voir moise auparavant. j’aurais aimé être encore jeune et fort pour que je puisse te soutenir lorsque ton peuple te chassera. le prophète (bp sur lui) lui demanda : “m’expulseront-ils ?”. waraqa lui répondit : “oui certainement, tout envoyé auparavant a eu des ennemis et a affronté d’énormes obstacles. si je suis encore vivant ce jour-là, je te soutiendrai fortement”. waraqa est décédé bien avant.

a l’issue de ce hadith, aucun caractère cruel n’a été rapporté à propos de l’archange gabriel. le hadith décrit la première rencontre entre gabriel et mohammed (bp sur lui), rapporte les bonnes vertus du prophète (bp sur lui), l’intervention audacieuse et rassurante de khadîdja, et la confirmation de waraqa que mohammed (bp sur lui) est bel et bien le messager tant attendu.

 




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا