عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

1- l'invocation d'ouverture : ce qui est dit après le takbir de sacralisation (dire allahou akbar ‘dieu est le plus grand’) : “exalté sois-tu allah, par ta louange, béni soit ton nom, exalté soit ta majesté, il n'y a d'autre divinité que toi.” (rapporté par les 4 imams)
une autre invocation : “ô allah, éloigne-moi de mes péchés comme tu as éloigné le levant du ponant; ô allah, purifie-moi de mes péchés comme l'habit blanc est purifié des souillures; ô allah, lave-moi de mes péchés avec la glace, l’eau et la grêle.” rapporté par al-bokhâri et moslim
 choisir l’une des deux invocations et la prononcer -.

2- se réfugier en allah avant la récitation du coran, dire : “je me réfugie auprès d’allah de satan le maudit.”

3- dire : "au nom d’allah, le tout miséricordieux le très miséricordieux"

4- dire : “amen” après la récitation de la sourate de “al-fatiha” (l’ouverture).

5- récitation d'une sourate après celle de “al-fatiha” (l’ouverture) dans les deux premières rak’a (unité de prière) de : la salât de al-fadjr (prière de l'aube), la salât de al- djumu‘a (prière du vendredi), la salât de al-maghrib (prière du crépuscule), dans les salât à quatre rak’a et les salât surérogatoires individuelles de même.

6- après sa levée du roukou’ (inclination), dire : “ô allah, à toi la louange, plein le ciel, plein la terre et l'espace entre eux et plein tout ce que tu voudras. tu es digne de louange et de gloire, c'est le moindre que puisse dire le serviteur et nous sommes tous tes serviteurs. ô allah, il n'y a personne qui puisse retenir ce que tu veux donner et personne ne peut donner ce que tu veux retenir, aucune richesse n’est utile, la prospérité est de toi. ”

7- le prophète (bpsl) n'a pas glorifié allah plus d'une fois dans le roukou’ (inclination) et le soujoud (prosternation).

8- le prophète (bpsl) n'a pas dit plus d'une fois “ô seigneur, pardonne-moi” entre les deux prosternations.

9- l’invocation à dire après le dernier tachahhud (témoignage) : “ ô allah, je me réfugie auprès de toi du châtiment de l'enfer, du châtiment du tombeau, de l'épreuve de la vie et de la mort et de l'épreuve de l’antéchrist.” rapporté par al-bokhâri et moslim.

• il est préférable de ne pas se suffire des louanges dans les prosternations mais d‘y ajouter autant d'invocations: “multipliez vos invocations pendant la prosternation car quand il se prosterne, le serviteur est à la position la plus proche d‘allah.”  rapporté par moslim.

• celui qui le désire, trouvera d'autres invocations dans le livre de al-qahtâni intitulé “hisn al-moslim” (la forteresse du musulman).

• nous avons 17 rak‘a obligatoires par jour et, si nous répétons 8 traditions verbales dans chacune d'elle, le total sera de 136.

• le total des traditions verbales sera de 175 dans les prières surérogatoires, puisque le nombre des rak‘a dans ces prières comme nous l'avons démontré est de 25 par nuit et jour. si on accomplit plus de rak‘a la nuit et en milieu de matinée, le nombre des traditions verbales augmentera.

 

 les traditions verbales qui ne sont prononcées qu'une fois par salât sont :
1- l'invocation de l'ouverture.
2- l'invocation après le tachahhud.

 le total de ces deux traditions verbales sera de 10 par jour.
 le total de ces traditions dans les prières surérogatoires de nuit et de jour sera de 24 et il sera plus grand si on y ajoute des prières la nuit ou en milieu de matinée et si on ajoute la prière de tradition de l'entrée à la mosquée. avec tous ces ajouts, la rétribution sera évidemment plus importante.

 




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا