عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

 

1- la foi en son message et en son universalité. son message n’est pas seulement limité à son peuple ni seulement à son époque. au contraire, c’est un message général, non circonscrit à un endroit ni à une époque jusqu'au jour de la résurrection. allah i dit : ( qu’on exalte la bénédiction de celui qui a fait descendre le livre de discernement sur son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’univers )[1].

 

2- la croyance en son infaillibilité dans ce qu’il transmet de son seigneur i conformément à cette parole d’allah i : ( et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée)[2].

quant aux autres aspects de la vie, il était un être humain et faisait l’effort dans ses affaires et ses jugements. le prophète r dit à cet effet : « je ne suis qu’un homme devant qui vous plaidez. il peut arriver que l’un de vous soit plus habile que l’autre à exposer ses arguments et que je rende une sentence qui lui est favorable, à cause de la façon dont je l’ai entendu exposer son affaire. que celui à qui ma décision aura attribué par erreur quelque chose des biens de son frère ne le prenne pas, car je ne lui offre là qu’une part de l’enfer » [3].

3-      la croyance que l’avènement de muhammad r est une miséricorde pour toute l’humanité. allah i dit : ( et nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers )[4]. allah a dit vrai ! il est effectivement une miséricorde dans tous les sens de ce mot. il a en effet sorti les serviteurs de l’adoration des serviteurs à l’adoration du seigneur des serviteurs, de l’injustice des religions vers l’équité de l'islam et de l’étroitesse de ce monde vers l’immensité de l’au-delà.

 

4- la croyance ferme qu’il est le dernier messager, le sceau des messagers et le meilleur parmi eux. il n’y a donc plus de messager ni de prophète après lui, conformément à cette parole d’allah i : ( muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’allah et le dernier des prophètes. allah est omniscient)[5]. comme l’atteste également cette parole du prophète r : « six points me distinguent des autres prophètes : j’ai reçu l’art de dire beaucoup de choses en peu de mots, j’ai été secouru avec la frayeur (sur mes ennemis), le butin m’est permis, on a fait de la terre une mosquée et un moyen de purification pour moi, j’ai été envoyé à toutes les créatures et on a scellé (la chaîne des) prophètes par moi »[6].

 

5- la ferme conviction que le prophète r est venu compléter et parfaire la religion. il n’y a donc pas lieu d’y ajouter ou d’en diminuer quelque chose, comme le prouve cette parole d’allah i : ( aujourd’hui, j’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous mon bienfait. et j’agrée l’islam comme religion pour vous)[7].

c’est effectivement ce qu’on observe et voit, c'est-à-dire le fait que l'islam embrasse tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et morale. c’est une religion et un etat dans tous les sens de ces mots. a ce propos, le penseur anglais kwelem[8] dit dans son livre la croyance islamique, (pp. 119-120) : « les préceptes du qur'an ne se limitent pas aux obligations morales et religieuses… c’est une loi générale destinée au monde islamique. c’est une loi qui englobe les lois civiles, commerciales, militaires, juridiques, criminelles et pénales. ensuite, c’est une loi religieuse autour de laquelle tournent toutes les questions : des questions religieuses aux questions de la vie présente, de la préservation de la vie à la santé des organismes, des droits de gouvernés aux droits de chaque individu, de l’intérêt personnel à l’intérêt général, de la vertu au péché, du talion dans la vie présente au talion dans l’au-delà… ainsi, le qur'an diffère matériellement des livres saints chrétiens qui ne contiennent rien des fondements religieux ; mieux encore, ils sont en général composés de contes, de fables et d’un désordre total dans les adorations… et cela est irrationnel et sans effet ».   

 

6- la ferme conviction que le prophète r a accompli la mission à lui confiée par allah i, transmis son message, conseillé sa communauté. aussi, il n’a laissé aucun bien sans le leur indiquer et ordonner et n’a laissé aucun mal sans les en mettre en garde et le leur interdire. en effet, le prophète r a dit lors du pèlerinage d’adieu alors qu’il faisait le sermon au milieu d’une immense foule de personnes : « ai-je transmis (le message) ? » « oui » répondirent-ils. il dit : « ô allah, sois témoin »[9].

 

7- la ferme conviction que la législation qui lui a été révélée est celle qu’allah accepte après son avènement. on ne doit donc pas adorer allah avec une législation autre. allah n’agréera point une autre législation en dehors de celle de muhammad et jugera les êtres humains selon elle. allah i a relève à cet effet : (et quiconque désire une religion autre que l’islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants)[10].

 

8- l’obéissance au prophète r car allah dit : (quiconque obéit à allah et au messager... ceux-là seront avec ceux qu’allah a comblés de ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. et quels compagnons que ceux-là !)[11]. pour ce faire, on doit obéir à son ordre et en éviter ce qu’il a interdit, conformément à cette parole d’allah i : (prenez ce que le messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en )[12]. allah i a indiqué la conséquence de la désobéissance à l’ordre du messager en disant : ( et quiconque désobéit à allah et à son messager, et transgresse ses ordres, il le fera entrer au feu pour y demeurer éternellement. et celui-là aura un châtiment avilissant)[13].

 

9- l’acceptation de sa sentence et la non-opposition à ce qu’il a légiféré et à sa sunna. allah i dit à ce sujet :        ( non ! ... par ton seigneur ! ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence])[14]. de même, il faut préférer sa législation et sa sentence à toutes les autres législations, sentences, systèmes et lois, comme l’affirme allah i lui-même : ( est-ce donc le jugement du temps de l’ignorance qu’ils cherchent ? qu’y a-t-il de meilleur qu’allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ?)[15].

 

10- le fait de suivre sa tradition [sunna]. allah i dit :    ( dis : “si vous aimez vraiment allah, suivez-moi, allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. allah est pardonneur et miséricordieux )[16]. suivre le messager r suppose et requiert la connaissance et l’étude de sa biographie afin de pouvoir le prendre pour modèle. zaïnoul abidine –ali ibn al hassan ibn ali ibn abî tâlib –qu’allah soit satisfait d’eux- dit : on nous apprenait les expéditions du prophète r de la même manière que les sourates du qur'an[17]. les expéditions sont une partie de la biographie du messager d’allah r.

11- le fait de lui donner le rang qu’allah lui a attribué. il n’y a donc pas lieu d’exagérer ni de faire preuve de manquement et de négligence à son sujet. le prophète r dit en effet : « ne m’élevez pas au dessus de mon droit car allah m’a pris comme serviteur avant de me prendre comme messager »[18].

 

12- le fait d’invoquer allah en faveur du messager lorsqu’on évoque son nom. allah i dit : ( certes, allah et ses anges prient sur le prophète ; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez [lui] vos salutations )[19]. et le prophète r de renchérir : « l’égoïste est celui qui ne prie pas sur moi lorsque je suis évoqué auprès de lui »[20].

 

13- le fait de l’aimer, de le respecter et de préférer son amour à celui de toute autre personne, parce qu’il a le mérite auprès allah d’avoir guidé les gens vers la religion de vérité ; la religion dans laquelle se trouve le bonheur de la vie présente et de l’au-delà. il est dit dans le qur'an : ( dis : “si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’allah, son messager et la lutte dans le sentier d’allah, alors attendez qu’allah fasse venir son ordre. et allah ne guide pas les gens pervers”)[21].

par ailleurs, le prophète r a indiqué l’effet de son amour à l’homme qui l’avait interrogé en ces termes : « ô messager d’allah, à quand l’heure [du jugement dernier] ? le prophète r lui demanda : « qu’as-tu apprêté pour elle ? » on aurait dit que l’homme s’était résigné, puis il répondit : « ô messager d’allah, je n’ai pas apprêté pour elle beaucoup de jeûne, ni de prière, ni d’aumône ; toutefois, j’aime allah et son messager. le prophète r lui dit : « tu es avec ceux que tu as aimés » [22]. il y a également cette parole du prophète r : « trois choses lorsqu’on les possède, font savourer la douceur de la foi : d’abord d’aimer allah et son envoyé plus que tous les autres. en second lieu, si l’on aime quelqu'un, de l’aimer seulement en vue d’allah. enfin, de redouter de retourner à l’idolâtrie dont allah l’a retiré comme on redoute d’être précipité dans l’enfer »[23].

l’amour du prophète r nécessite l’amour de ceux que le prophète r a aimés comme les gens de sa maison et ses compagnons –qu’allah soit satisfait d’eux. il nécessite également le fait de détester ceux qu’il a détestés, de s’allier à ceux qu’il prenait pour alliés et de vouer l’inimitié à ceux à qui il vouait l’inimitié, parce que le prophète r n’aime que pour allah et ne déteste que pour allah. 

 

14- l’invitation à sa religion et l’effort pour la propager parmi les gens, la faire parvenir à celui à qui elle n’est pas parvenue, faire revivre sa tradition avec la sagesse et la bonne exhortation ; cela en enseignant l’ignorant, en faisant le rappel à l’insouciant et en aidant celui qui suit ses enseignements. on aura ainsi mis en pratique cette parole d’allah i : ( par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton seigneur. et discute avec eux de la meilleure façon )[24]. le verset précédent est appuyé par cette autre parole du prophète r : « transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset ».

 

15-  le fait de le défendre, lui et sa tradition, en refusant tout ce qu’on lui attribue personnellement alors qu’il en est innocent, en exposant les réalités à celui qui ne les connaît pas. de même que la défense de sa tradition [sunna] et du message en répliquant aux préjugés que les ennemis haineux de l'islam lui collent et suscitent autour de lui.

 

16- le fait de s’accrocher à sa sunna, le prophète r dit dans un hadith : « prenez ma sunna et la sunna de mes califes bien guidés après moi. accrochez-vous y à l’aide de vos molaires et défiez-vous des choses nouvelles [en matière de religion], car toute nouveauté est innovation et toute innovation est égarement ».  

 



[1] al furqane, 1.

[2] an-najm, 3-4.

[3] al-boukhari & mouslim

[4] al anbiya, 107

[5] al ahzab, 40

[6] mouslim & at-tirmidzi

[7] al maïda, 3

[8] « ils ont dit à propos de l'islam » de dr imadoudine khalil

[9] al-boukhari & mouslim

[10] al imran, 85.

[11] an-nissa, 69.

[12] al hachr, 7.

[13] an-nissa, 13

[14] an-nissa, 65

[15] al maïda, 50

[16] al imran, 31

[17] al bidayah wan-nihayah d’ibn al katsir 3/242

[18] at-tabarany

[19] al ahzab, 56

[20] at-tirmidzi

[21] at-tawbah, 24

[22] al-boukhari et mouslim

[23] al-boukhari et mouslim

[24] an-nahl, 125








Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا