عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Dialogue entre un musulman et un chrétien
Date d'ajout 2009-03-21 11:11:24
visité 2876
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

 
la croyance en la trinité




       m : croyez-vous toujours à la trinité ?


       c : bien sûr. c'est écrit dans la première epître de jean (5 :7-8): «c'est qu'ils sont trois à rendre témoignage, le père, la parole et le saint-esprit : et trois sont pour un même. et il y en a trois qui rendent témoignage : l'esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. »


       m : oh ! cela se trouve dans la version du roi james, autorisée en 1611, qui a d'ailleurs formée la preuve la plus évidente pour la doctrine de la trinité. maintenant la partie « le père, la parole et le saint-esprit : et ces trois sont pour un même » a été supprimée dans la version standard révisée de 1952 et 1971 (the revised standard version), ainsi que dans beaucoup d'autres bibles, car c'était une paraphrase qui avait empiété sur le texte grecque.


       dans la nouvelle bible standard américaine (the new american standard bible) on lit dans 1 jean (5 :7-8) :« et c'est l'esprit qui rend témoignage, parce que l’esprit est la vérité. car il y en a trois qui rendent témoignage : l'esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord.»


       aussi dans la nouvelle traduction mondiale des saintes ecritures (the new world translation of the holy scriptures) utilisée par les témoins de jéhovah vous trouverez : «ii y en a ainsi trois à témoigner : l'esprit, l'eau, le sang, et ces trois tendent au même but.» je peux comprendre que vous n'êtes pas au courant que cette partie fut supprimée, mais je me demande pourquoi beaucoup d'ecclésiastiques et de prédicateurs l'ignorent toujours.


       la trinité n'est pas biblique. le mot « trinité» ne figure même pas dans la bible, ni dans les dictionnaires de la bible. le terme n'a jamais été enseigné, ni mentionné par jésus. il n'y a aucun fondement et aucune preuve dans la bible pour pouvoir accepter la trinité.


       c : pourtant, dans matthieu (28 :19) nous trouvons : «... les baptisants au nom du père, du fils et du saint esprit.»


       cette partie n’a pas encore été supprimée, n’est-ce pas une preuve de la trinité ?


      
m : non. lorsque vous dites que trois personnes sont assises ensemble en train de manger, cela veut-il dire qu'ils forment une seule personne ? non. l'énonciation de la trinité par athanase, un diacre égyptien d'alexandrie, fut acceptée par le concile de nicée en l'an 325 a.d., c'est-à-dire plus de trois siècles après que jésus soit partit.


       il n'y a aucun doute que le paganisme romain a eu de l'influence dans cette doctrine, à savoir le dieu trin, le sabbat a été reporté à dimanche, le 25 décembre, la date d'anniversaire de leur dieu soleil mithra à été introduite comme date de naissance pour jésus, bien que la bible a clairement prédit et interdit la décoration de sapins de noël dans jérémie. (0 :2-5) :


       « ainsi parle l’eternel : n'imitez pas la voie des nations, et ne craignez pas les signes du ciel, parce que les nations les craignent. car les coutumes des peuples ne sont que vanité. on coupe le bois dans la forêt; la main de l'ouvrier le travaille avec la hache; on l'embellit avec de l'argent et de l'or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu'il ne branle pas. ces dieux sont comme une colonne massive et ils ne parlent point; on les porte parce qu'ils ne peuvent marcher. ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, et ils sont incapables de faire du bien.»


       comme le christianisme a dévié du message de jésus, dieu a envoyé son dernier prophète muhammad (que la paix et le salut de dieu soient sur lui) pour réformer les changements suivants : le calendrier julien des romains introduisant l'ère chrétienne, la non-prohibition du porc, la circoncision abolie par paul (galates, 5:2 ) :


       « voici, moi paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, le christ ne vous servira en rien.»


       le saint coran nous avertit dans la sourate la table servie (verset 73) :
       « ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : «en vérité, dieu est le troisième d’une trinité», alors qu’il n'y a de divinité qu'une divinité unique ! et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants parmi eux»


       croyez-vous toujours dans la trinité qui n'a jamais été enseignée par jésus ?


       c : mais dieu et jésus ne sont qu'un (jean, 14 :11) : « croyez-moi, je suis dans le père, et le père est en moi. »


       m : lisez alors jean (17 :21).


       c : « afin que tous [les disciples] soient un, comme toi, père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous,...»


       m : ii est clair ici que dieu et jésus ne sont qu'un, mais que les disciples aussi ne sont qu'un en jésus et dieu. si jésus est dieu parce qu'il est en dieu, pourquoi alors les disciples ne sont-ils pas dieu, comme ils sont tous, tout comme jésus, dans dieu ? si dieu, jésus et saint-esprit forment chacun une unité de la trinité, alors avec les disciples, ils devraient constituer un dieu avec quinze unités.


       c : mais jésus est dieu selon jean (14 :9) : «...celui qui m'a vu a vu le père.»


       m : regardez maintenant le contexte, regardez ce qui précède et suit cette phrase (jean, 14 :8) :
« philippe lui dit : seigneur, montre-nous le père, et cela nous suffit »


       et jean (14 :9) : «jésus lui dit : ii y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, philippe ! celui qui m'a vu a vu le père; comment dis-tu : montre-nous le père ?»


       c’est donc finalement jésus qui demande à philippe comment montrer l'apparence de dieu aux disciples, ce qui est impossible. il faut croire en dieu en admirant sa création : le soleil, la lune, toute création ainsi que jésus lui-même qui fut créé par dieu. il dit (jean, 4:24) : « dieu est esprit...» et (jean, 5:37) : «.vous avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face.»


       comment pouvez-vous alors voir un esprit ? ce qu'ils ont vu n'était pas dieu mais jésus. paul aussi dit (i timothée, 6 :16) : «.que nul homme n'a vu ni ne peut voir...» ce que vous pouvez voir n'est donc jamais dieu.


       notre saint coran dit sourate les bestiaux (verset 103) :


       « les regards ne peuvent l’atteindre, cependant qu'il saisit tous les regards. et ii est le doux, le parfaitement connaisseur.»


       c : pour être honnête avec vous, il est difficile de nier ce qui nous a été inculqué dès notre enfance.


       m : les questions suivantes vous donneront peut-être une meilleure compréhension de la trinité : qu'est-ce que le saint-esprit ?


       c : le saint-esprit est l'esprit divin et c’est aussi dieu. nous croyons que le père est dieu, le fils est dieu et que le saint-esprit est dieu. nous ne pouvons pas dire qu’il y a trois dieux mais un seul.


       m : lisez matthieu (1 :18).


      
c : « voici de quelle manière arriva la naissance de jésus-christ. marie, sa mère, ayant été fiancée à joseph, se trouva enceinte, par la vertu du saint-esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble.»


       m : comparez ceci avec luc (1:26-27).


       c : «au sixième mois, l'ange gabriel fut envoyé par dieu dans une ville de galilée, appelée nazareth, près d'une vierge fiancée à un homme de la maison de david, nommé joseph. le nom de la vierge était marie.»


       m : donc, dans la naissance miraculeuse de jésus, matthieu a mentionné le saint-esprit alors que luc a mentionné l'ange gabriel. alors qu'est-ce que le saint-esprit ?


       c : le saint-esprit est alors l'ange gabriel.


       m : croyez-vous toujours dans la trinité ?


       c : alors dieu est dieu, le saint-esprit est l'ange gabriel et jésus est...


       m : laissez-moi vous aider : jésus est un prophète, fils marie.


       c : comment pouvez-vous résoudre ce que nous appelons un mystère ?


       m : nous utilisons le coran comme référence pour rectifier les changements qui ont été faits par l'homme dans les textes antérieurement révélés. si vous croyez maintenant en un dieu et en jésus, fils de marie, en tant que prophète, pourquoi ne faites-vous pas un pas en plus en acceptant muhammad comme le dernier messager ? récitez avec moi la shahâda ou l'attestation de foi, d'abord en français, ensuite en arabe.


       c : j'atteste qu'il n'est d'autres dieux que dieu qui n’a aucun associé et j'atteste que muhammad est son serviteur et messager,


       ash-hadu an-là ilâha illal-lâhu wahdahû là sharîka lahû, wa ash-hadu anna muhammadan abduhû wa rasûluhû.


       et mes ancêtres alors ? j'aimerais rester avec eux; ils étaient tous chrétiens.


       m : abraham a quitté ses parents et ses ancêtres lorsque la vérité, c'est à dire l'islam, lui fut révélée. chacun est responsable pour lui-même. peut-être la vérité ne leur était pas parvenue de manière aussi claire qu'elle vous est parvenue maintenant. le saint coran mentionne dans la sourate al-hijr :


       « quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. et nul ne portera le fardeau d’autrui. et nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de lui avoir envoyé un messager.»

       maintenant que la vérité vous est parvenue, c'est à vous de faire vos choix.


       c : n'est-il pas possible d'accepter aussi bien l'islam que le christianisme ?


       m : il n'y a pas de contrainte dans la religion. vous êtes libre de faire ce que vous voulez. mais si vous combinez les deux croyances, vous ne vous êtes pas encore soumit à dieu. a ce moment-là, vous serez toujours mécréant comme ii le dit dans la sourate les femmes (versets 150-152) :


       « ceux qui ne croient pas en dieu et en ses messagers, et qui veulent faire distinction entre dieu et ses messagers et qui disent : « nous croyons en certains d’entre eux mais ne croyons pas en d’autres», et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et l’incroyance), les voilà les vrais mécréants ! et nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. et ceux qui croient en dieu et en ses messagers et qui ne font de différence entre ces derniers, voilà ceux à qui il donnera leurs récompenses. et dieu est celui qui pardonne et miséricordieux».»


       c : n'est-il alors pas meilleur de ne pas faire de profession de foi ou shahâda, de telle façon à ne pas prendre d'engagement ?


       m : dès que vous atteignez l'âge adulte, vous êtes mentalement compétent et vous êtes engagé, que vous professiez la shahâda ou non. dieu n'a pas créé ce monde pour rien. il vous a pourvu de sens pour que vous différencier le bien du mal. il a envoyé beaucoup de prophètes pour avertir l'homme. nous avons été créés pour l'adorer et pour que nous puissions rivaliser entre nous des bonnes œuvres dans ce monde. sourate les femmes al nissâ’ (verset 191) :

       « seigneur ! tu n’as pas créé cela en vain. gloire à toi ! »


       sourate la cité al balad (versets 8-10) :
       «  ne lui [l'homme] avons-nous pas assigné deux yeux, et une langue et deux lèvres ? ne l'avons-nous pas guidé aux deux voies [le bien et le mal] ? »


       sourate les vents qui éparpillent al dhâriyyât (versets 56) :
       « je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils m’adorent. »


       chaque acte qui est fait pour plaire à dieu est une adoration.


       sourate la caverne al kahf (verset 7) :
       « nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l’embellir, afin d'éprouver les hommes et afin de savoir qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions. »

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا