عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

l’évangile de barnabé : le témoin et le martyr
par morad abdel wahhâb al-chawaykah

louanges à dieu pour la plus grande grâce, l’islam…
quelle fierté l’on ressent à faire partie des adeptes de cette religion et du meilleur des prophètes, mohammed (bpsl). d’être également de la meilleure nation que l’humanité ait connue et qui a été mentionnée ainsi que son prophète par les autres messagers et prophètes à leurs peuples qui, promettaient que s’ils seraient en vie pendant la révélation du prophète mohammed ; ils l’auraient suivi. il n’est nullement surprenant de trouver dans les évangiles une mention du prophète, malgré les tentatives de le cacher ou de les détruire. car la vérité, tout comme l’or, même s’il est souillé on ne peut lui faire perdre son éclat. et le faux finit toujours par être vaincu alors que la vérité est proclamée haut et fort comme preuve pour tout le monde, et de la tout a commencé…
qui est barnabé ?
il était l’un des apôtres de jésus (paix sur lui) et l’auteur de l’évangile témoin de la vérité et son martyr. cet évangile a été supprimé de la bible par décision du pape gélase 1er en 492, car il contredit la bible quant à la trinité. jusqu’à ce qu’un prêtre ‘fra marino’ qui l’a eu de la bibliothèque du pape et s’est converti après sa lecture ; comme l’a cité dr. khalil saada dans sa préface de la traduction de cet évangile.
barnabé, quant à lui, et selon la description dans le nouveau testament, est un homme de foi, véridique et l’un des apôtres les plus pieux et le plus connaisseur des enseignements et commandements. il fut mentionné dans le livre ‘les actes des messagers’, chapitre 11 ; paragraphes 22-24 : « la nouvelle en vint aux oreilles de l'église de jérusalem, et l'on députa barnabé à antioche. lorsqu'il arriva et qu'il vit la grâce accordée par dieu, il s'en réjouit et les encouragea tous à demeurer, d'un cœur ferme, fidèles au seigneur ; car c'était un homme de bien, rempli de l'esprit saint et de foi. une foule considérable s'adjoignit ainsi au seigneur. »
cette foule aurait ainsi joint le seigneur s’il n’appelait pas à un dieu unique et à croire en la religion d’abraham et des prophètes venus après lui jusqu’au prophète mohammed (bpsl) ?
par dieu, s’il appelait à ce que les chrétiens de nos jours croient, il n’y aurait pas eu de foule. il leur aurait fallu des siècles pour leur expliquer la trinité et autres concepts non admis par la raison. mais plutôt, il s’adressa à leur prime nature et les a appelés vers la religion, vraie qui a été révélée à moïse, jésus, mohammed et tous les autres prophètes (bp sur eux tous)…

l’évangile de barnabé :
ci-après, des passages de cet évangile opprimé :
au chapitre 96m paragraphes 1-15m p146 :
après la prière, le pontife dit à haute voix : «arrête, jésus, car, pour la tranquillité de notre peuple, il nous manque de savoir qui tu es.»
jésus répondit : «je suis jésus, fils de marie, de la race de david, homme mortel et craignant dieu. je m’emploie à ce que l’honneur et la gloire soient rendus à dieu.»
le pontife reprit : «au livre de moïse, il est écrit que notre dieu doit nous envoyer le messie. celui-ci viendra annoncer ce que dieu veut, et il apportera au monde la miséricorde de dieu. je te supplie de nous dire la vérité : «es-tu le messie de dieu que nous attendons?»
jésus répondit : «il est vrai que c’est ce que notre dieu a promis, mais ce n’est pas moi, car il est fait avant moi et il viendra après moi.»
le pontife reprit : «de toute façon à cause de tes paroles et de tes prodiges, nous croyons que
tu es prophète et saint de dieu;
aussi je te supplie au nom de toute la judée et d’israël, de nous dire,
pour l’amour de dieu; comment viendra le messie.»
jésus répondit : «vive dieu en présence de qui se tient mon âme, je ne suis pas le messie qu’attendent toutes les tribus de la terre, comme dieu l’a promis à notre père abraham en disant : «dans ta semence, je bénirai toutes les tribus de la terre!»
mais quand dieu m’enlèvera du monde, satan suscitera de nouveau cette maudite sédition : il fera croire aux impies que je suis dieu et fils de dieu, et mes paroles et ma doctrine seront si contaminées qu’il restera à peine trente fidèles. alors dieu aura pitié du monde et il enverra son messager pour lequel il a tout fait. il viendra du midi avec puissance et il détruira les idoles avec les idolâtres, car il enlèvera à satan l’empire qu’il a sur les hommes. il apportera avec lui la miséricorde de dieu pour le salut de ceux qui le croiront. bienheureux qui croira à ses paroles!»
quant au bon augure, le nom de mohammed (bpsl) vient expressément : chapitre 97, paragraphes 4-10 :
jésus dit alors : «vos paroles ne me consolent pas, car les ténèbres viendront d’où vous espérez la lumière. ma consolation se trouve dans la venue du messager de dieu qui détruira toute idée fausse en ce qui me concerne ". "sa foi se diffusera et s’emparera du monde entier, car c’est ce que dieu a promis à abraham, notre père. ce qui me console, c’est que sa foi n’aura pas de fin, mais que dieu la conservera intacte". le pontife reprit : «d’autres  prophètes viendront-ils après le messager de dieu ?» jésus répondit : "après lui, il ne viendra pas de vrais prophètes envoyés par dieu, mais il viendra une quantité de faux prophètes, et cela me cause de la peine, car c’est satan qui les suscitera par un juste jugement de dieu et ils se couvriront du prétexte de mon evangile ».

le nom de mohammed est cité dans les paragraphes 13-18 :
le pontife dit alors : «comment s’appellera le messie ? et quel signe prouvera sa venue ?». jésus répondit : «le nom du messie est admirable, car dieu lui-même le lui donna quand il eut créé son âme et qu’il l’eut placé dans une splendeur céleste. il dit : «attends, muhammad par amour pour toi je veux créer le paradis, le monde et une grande multitude de créatures dont je te fais présent. aussi celui qui te bénira sera béni et celui qui te maudira sera maudit ! quand je t’enverrai dans le monde, je t’enverrai comme mon messager de salut. ta parole sera si vraie que le ciel et la terre passeront mais que ta foi ne manquera jamais !» muhammad est son nom béni ». alors les gens élevèrent la voix et dirent :
"o dieu, envoie-nous ton messager ! o muhammad, viens vite pour le salut du monde !"

finalement, on ne peut que lire les paroles de dieu : " - dis: «ô gens du livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions qu'allah, sans rien lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'allah». puis, s'ils tournent le dos, dites : «soyez témoins que nous, nous sommes soumis». " ('al-`imrân (la famille d'imran) : 64).

 




                      Previous article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا