1. Articles
  2. Le vingtième appel : l'interdiction de consommer injustement l'argent des gens

Le vingtième appel : l'interdiction de consommer injustement l'argent des gens

Sous catégorie :
282 2023/09/05 2023/09/05
Traduit en : العربية English

Le Tout-Puissant a dit :

{O vous qui avez cru, ne mangez pas injustement vos richesses entre vous, à moins que ce ne soit un commerce par consentement mutuel de vous, et ne vous tuez pas, car Allah vous fait miséricorde, (29) et quiconque fait cela par agression et injustice, nous le brûlerons dans le feu, et cela est facile pour Allah (30)}

Sourate Al-Nisa.

Allah Tout-Puissant interdit aux gens de dévorer injustement l'argent des autres, c'est-à-dire de le prendre illégalement, comme le jeu, l'usure etc., et s'il apparaît sous la forme d'une décision de justice, de ce que Allah sait, c'est que ses abuseurs ne veulent qu'un truc pour manger l'usure, Allah Tout-Puissant interdit aux gens d'utiliser des moyens interdits pour acquérir de l'argent, et il a exclu de l'interdiction le commerce légitime qui s'effectue par consentement mutuel entre le vendeur et l'acheteur, alors Allah a permis aux croyants de l'utiliser, et leur a permis de gagner de l'argent grâce à cela, et Allah Tout-Puissant interdit aux croyants de se tuer en commettant l'interdit, et consommer de l'argent injustement, car Allah a été miséricordieux envers eux dans ce qu'il leur a commandé de faire, et le leur a interdit, parce qu'en cela réside leur justice.

Ce verset inclut également celui qui se tue vraiment et met sa vie à mort par le fer, ou tuer quelqu'un d'autre, et Allah a fait du crime de l'homme contre les autres un crime contre lui-même et contre l'humanité tout entière.

Et quiconque s'engage dans ce que Allah Tout-Puissant a interdit, transgressant la vérité qui s'y trouve, Injuste dans son usage, conscient de son interdiction, et osant la violer, car Allah le châtiera dans le feu de l'Enfer, et cela lui est facile.

{Ô vous qui avez cru, ne consommez pas injustement vos richesses entre vous}.

Ce qui suggère qu'il s'agit d'un processus de nettoyage des vestiges de la vie préislamique dans la société islamique, et les consciences des musulmans sont remplies de cet appel : {Ô vous qui avez cru}, et la timidité des exigences de la foi, les exigences de cette caractéristique auxquelles Allah les appelle, pour les empêcher de consommer leur argent entre eux injustement.

Manger de l'argent injustement comprend toute méthode de circulation d'argent entre eux qui n'a pas été autorisée par Allah, ou il l'a interdit, y compris la tricherie, la corruption, le jeu, la monopolisation des nécessités pour les rendre plus chères et toutes sortes de ventes interdites, et l'usure est au premier plan - et nous ne pouvons pas être certains si ce texte a été révélé après ou avant l'interdiction de l'usure, s'il avait été révélé avant lui, alors c'était un prélude à son interdiction, l'usure est le moyen le plus grave de consommer illégalement de l'argent, bien qu'il soit descendu après lui, cela l'inclut dans les couleurs de manger injustement l'argent des gens.

Et il a exclu les opérations commerciales qui ont lieu entre le vendeur et l'acheteur : {à moins qu'il ne s'agisse d'un commerce basé sur votre consentement mutuel}. .

C'est une exception isolée, mais s'il s'agissait d'un échange avec votre consentement, il n'est pas inclus dans le texte précédent, cependant, son occurrence dans le contexte coranique suggère une sorte de confusion entre elle et d'autres formes d'interaction, ce qui est décrit comme une consommation injuste de l'argent des gens, et nous nous rendons compte de cette confusion si nous accompagnons ce qui a été mentionné dans les versets interdisant l'usure -dans la sourate Al-Baqarah - d'après ce que les usuriers ont dit face à l'interdiction de l'usure : {La vente est comme l'usure} et Allah leur a répondu dans le même verset

{Et Allah a permis le commerce et interdit l'usure},

les usuriers se sont trompés ; et ils défendent leur foutu système économique, ils disent : La vente - qui est le commerce - conduit à une augmentation de l'argent et du profit, c'est - alors - comme l'usure, il n'y a aucun sens à remplacer la vente et à interdire l'usure.

La différence est grande entre la nature des opérations commerciales et les opérations usuraires d'abord, entre les services rendus par le commerce à l'industrie et aux masses ; et la calamité que l'usure inflige au commerce et aux masses.

Le commerce est un médiateur utile entre l'industrie et le consommateur, vous faites la promotion et la commercialisation des marchandises ; et ensuite les améliorer et faciliter ensemble leur accès.

C'est un service pour les deux parties, et bénéficiez de ce service, le bénéfice dépend aussi de la compétence et de l'effort ; et exposé en même temps au profit et à la perte.

Et l'usure est le contraire de tout cela, l’industrie est surchargée d'intérêts, qui s'ajoutent aux coûts initiaux, il fait peser sur le commerce et le consommateur la performance de ces avantages qu'il impose à l'industrie, et c'est en même temps - comme c'était évident dans le système capitaliste lorsqu'il a atteint son apogée, il dirige l'ensemble de l'industrie et des investissements dans une direction négligente en faveur de l'industrie, ni au profit des masses consommatrices, au contraire, l'objectif principal est d'augmenter les bénéfices afin de répondre aux intérêts des prêts industriels, même si les masses consommaient des matériaux de luxe et ne trouvaient pas le nécessaire, même si l'investissement était dans les projets les plus bas qui excitent les instincts et détruisent l'être humain, Par-dessus tout , ce profit permanent du capital ; et son manque de participation à des épisodes de perte - comme le commerce - et son manque de confiance dans l'effort humain, qui est vraiment dépensé dans le commerce, à la fin de la liste noire des accusations entourant le cou du système usuraire ; il requiert la peine de mort ; comme l'islam l'a jugé.

C'est la relation entre l'usure et le commerce, c'est elle qui a peut-être fait ce redressement,

{Sauf que ce soit un échange par consentement mutuel}

elle vient après l'interdiction de consommer de l'argent injustement, même si c'est une exception, comme disent les grammairiens.

 (Et ne vous tuez pas, Allah est miséricordieux envers vous.)

Un commentaire qui vient après l'interdiction de consommer de l'argent injustement, il suggère les effets dévastateurs que la consommation d'argent crée injustement dans la vie du groupe, c'est un processus de mise à mort, Allah veut avoir pitié de ceux qui y croient, alors qu'il le leur interdit.

Et c'est alors, quelles sont les façons dont la consommation injuste d'argent est promue dans un groupe : usure, tricherie, le jeu, monopole, la fraude, détournement de fonds, la corruption, le vol, vendre ce qui ne se vend pas, et l'œdème, de quoi regorgent les sociétés ignorantes anciennes et modernes, que ces méthodes soient promues en groupe, sauf qu'il leur est destiné de se tuer et de plonger dans l'abîme de la destruction.

Et Allah veut avoir pitié de ceux qui croient de ce meurtre destructeur de vie, moralité des âmes; cela fait partie de la volonté de les soulager ; et qui a remédié à leur faiblesse humaine, qui les tue lorsqu'ils abandonnent la direction de Allah, pour diriger ceux qui veulent qu'ils suivent leurs convoitises.

Vient ensuite la menace du tourment de l'au-delà, la menace de ceux d'entre eux qui dévorent l'argent injustement, agresseurs injustes les menaçant du tourment de l'au-delà ; après les avoir avertis de la mort de la vie mondaine et de sa destruction, le mangeur parmi eux et celui qui est mangé ; l’ensemble du groupe est solidairement responsable, et quand as-tu laissé l'agresseur dans des situations injustes, dans lequel l'argent est mangé injustement et y circule, alors la parole de Allah est justifiée dans ce monde et dans l'au-delà :

{Et quiconque fait cela par agression et injustice, nous le brûlerons au feu, et cela était facile pour Allah}

Ainsi, la méthodologie islamique prend l'âme dans ses dimensions - dans ce monde et dans l'au-delà -Il légifère et la dirige, et il établit de l'âme une garde, méfiante, vigilante pour répondre aux conseils, législation d'application; et il établit du groupe les uns sur les autres parce qu'ils sont tous responsables ; et tous partagent la mort et la destruction dans ce monde, tous seront tenus pour responsables dans l'au-delà de les avoir négligés et de les avoir laissé vivre dans de fausses situations.

{Et cela était facile pour Allah}

qu'est-ce qui en est empêché, ni empêché par une barrière, et n'est pas laissé derrière, quand il y a des raisons pour qu'il tombe.

Site de soutien au Messager d'Allah MuhammadIt's a beautiful day