1. Articles
  2. Le vingt-deuxième appel : L'obéissance à Dieu et au Messager est obligatoire

Le vingt-deuxième appel : L'obéissance à Dieu et au Messager est obligatoire

Sous catégorie :
393 2023/09/05 2023/09/05
Traduit en : العربية English

Le Tout-Puissant a dit :

{Ô vous qui avez cru, obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux qui détiennent l'autorité parmi vous, on lui demande si vous croyez en Dieu et au Jour dernier, c'est une interprétation de mieux en mieux. (59)

Sourate An-Nisa

Le Messager de Allah, que les prières et la paix de Allah soient sur lui, envoya un détachement et nomma un homme des Ansar pour le diriger, et quand ils partirent, il leur en voulut pour quelque chose qu'ils avaient fait, le Messager de Allah ne vous a-t-il pas ordonné de m'obéir ? Ils ont dit : Oui, il a dit : Alors ramassez du bois, puis il a appelé du feu et y a mis le feu, puis il leur a dit :J'ai décidé que vous y entreriez (c'est-à-dire que vous vous tueriez dans le Feu), mais ils ont refusé de le faire jusqu'à ce qu'ils demandent au Messager de Allah, que les prières et la paix de Allah soient sur lui, et il leur dit : Le Messager : "L'obéissance à ce qui est juste."

Le Messager de Dieu a dit : « Il appartient au musulman d'entendre et d'obéir dans ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas, tant qu'il ne lui est pas ordonné de désobéir.

Et dans ce verset, Allah Tout-Puissant commande aux croyants de Lui obéir, d'agir dans Son Livre et d'obéir à Son Messager, car Il fait comprendre à Allah aux gens ce qui leur a été révélé de la part de Allah, et il communique sur la loi de Allah et ses commandements, tout comme Allah ordonne d'obéir à ceux qui détiennent l'autorité, aux chefs, aux princes et aux chefs des soldats, de la part de qui il espère. Et les intérêts publics, s’ils s’accordent sur une question, doivent y être obéis, à condition qu’ils soient dignes de confiance, et qu'ils ne contredisent pas le commandement de Dieu, ni la Sunna de Son Prophète, connue sous le nom de tautawatir, et qu'ils sont sélectifs dans leur discussion sur la question et qu'ils sont d'accord sur Quelle que soit la divergence des musulmans, il est obligatoire de se référer au Livre de Allah et à la Sunna de Son Messager de Allah  et la Sunna de Son Prophète, donc il ne croit pas en Allah ni au Jour dernier. 

Et quiconque recourt à la loi de Allah et à la Sunna de Son Messager, cela sera meilleur pour lui et une meilleure fin et une meilleure interprétation, car Allah Tout-Puissant n'a pas légiféré pour l'amour de Allah utilisez seulement ce qui est dans son intérêt et avantage, et le recours à la charia évite les désaccords qui conduisent à des conflits et à des égarements.

Dans ce court texte, Allah - Gloire à Lui - clarifie la condition de la foi et l'unité de l'Islam.

Dans la constitution de la communauté musulmane, le fondement du système repose sur la règle du gouvernement et la source de l'autorité, qui commence et se termine par la réception de la guidance divine, tout ce qui n'est pas explicitement mentionné doit être renvoyé à Allah seul, cela s'applique à tous les aspects de la vie qui peuvent varier selon les mentalités, les opinions et les interprétations à travers les générations, ainsi, il existe un critère solide vers lequel les esprits, les opinions et les compréhensions peuvent se référer.

"La souveraineté appartient à Allah seul dans la vie des êtres humains, sans exception ni distinction, Allah a établi une loi qu'Il a inscrite dans Son Coran, il a envoyé un messager pour l'expliquer aux gens, sans parler par passion, sa Sunna (tradition) - que la paix soit sur lui - est donc une partie de la loi de Allah.

Il est obligatoire d'obéir à Allah, et l'une des caractéristiques de Sa divinité est de promulguer la loi, sa loi doit donc être mise en œuvre, ceux qui croient doivent obéir à Allah en premier lieu, puis obéir au Messager en raison de sa fonction de messager divin, ainsi, leur obéissance à lui est une obéissance à Allah, qui l'a envoyé avec cette loi et l'a expliquée aux gens dans sa Sunna, et ses décrets font partie de la loi et doivent être appliqués.

La foi est liée à cette obéissance et à cette mise en œuvre, selon le verset coranique : 'Si vous croyez en Allah et au Jour dernier'  Quant aux détenteurs de l'autorité, le verset spécifie qui ils sont : 'Et ceux qui détiennent l'autorité parmi vous' c'est-à-dire parmi les croyants qui remplissent les conditions de la foi et de l'unicité clairement mentionnées dans le verset, qui consistent à obéir à Allah, à obéir au Messager et à attribuer exclusivement à Allah la souveraineté et le droit de légiférer pour les gens, ils doivent également se référer à Lui dans tout ce sur quoi les esprits, les compréhensions et les opinions diffèrent, pour appliquer les principes généraux des textes à ces situations.

Le texte établit l'obéissance à Allah comme base, de même que l'obéissance au Messager en tant qu'envoyé de Allah, et il établit que l'obéissance aux détenteurs de l'autorité parmi vous est une conséquence de l'obéissance à Allah et à Son Messager, ainsi, le terme 'obéissance' n'est pas répété lorsqu'ils sont mentionnés, contrairement à sa répétition lorsqu'il est question du Messager - que la paix soit sur lui - afin de confirmer que leur obéissance découle de l'obéissance à Allah et à Son Messager, après avoir établi qu'ils sont 'parmi vous' en vertu de leur foi et de ses conditions.

L'obéissance aux détenteurs de l'autorité... parmi vous... après toutes ces précisions, se limite aux limites du bien connu et légitime établi par Dieu, pour lequel il n'y a pas de texte interdisant, et cela ne fait pas partie des choses interdites lorsque cela revient aux principes de Sa loi en cas de divergence d'opinions, la Sunna établit les limites de cette obéissance de manière certaine et indubitable.

Dans les deux recueils authentiques de hadiths, il est rapporté dans le hadith d'Al-A'mash : 'L'obéissance n'est que dans le bien connu.'

Et dans les deux recueils également, il est rapporté dans le hadith de Yahya al-Qattan : 'Écoutez et obéissez au musulman, dans ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas, tant qu'il ne vous ordonne pas de désobéir à Allah mais s'il vous ordonne de désobéir à Allah, alors n'écoutez ni n'obéissez.'" 

Et Muslim extrait du «

Hadith d'Umm Al-Husayn » :

Et si un esclave était nommé à votre tête, il vous conduit avec le Livre de Allah écoutez-le et obéissez ».

Par cela, l’Islam rend chaque individu digne de confiance dans la loi de Allah et dans la Sunna de Son Messager, fidèle à sa foi et à sa religion, honnête envers lui-même et son esprit, fidèle à sa destinée dans ce monde et dans l'au-delà, il n'en fait pas une bête dans le troupeau ; vous mendiez d'ici ou d'ici, alors vous entendez et obéissez la méthodologie est claire et les limites de l'obéissance sont claires, et la loi à laquelle on obéit et la Sunna qui suit ne se multiplient pas, ne se séparent pas, et l'individu ne s'y perd pas entre les hypothèses.

C'est ce qui est indiqué dans le texte explicite, quant à ce qui n’était pas mentionné dans le texte, quant à ce qui est présenté des problèmes et des enjeux au fil du temps, de l'évolution des besoins et des différents environnements, il n'y a pas de texte définitif, ou il n'y a pas de texte du tout, ce qui diffère dans son appréciation des esprits, des opinions et des compréhensions - il n'est pas pour autant laissé perdu, il n'est pas resté sans équilibre, il n'a pas été laissé sans méthodologie pour la législation et ses ramifications, ce court texte pose toute l'approche de l'ijtihad, et le définit avec ses limites, et il a établi « l’origine » qui régit également la méthodologie de l’ijtihad.

{Si vous contestez quelque chose, référez-le à Allah et au Messager}. .

Renvoyez-le aux textes qui s’y appliquent implicitement. S’il n’y a pas de textes qui s’appliquent de cette manière, référez-vous aux principes généraux de la méthodologie et de la loi de Allah, ce n’est pas du flottement, ni du chaos, ni une de ces inconnues dans lesquelles les esprits se perdent, comme tentent de le dire certains trompeurs, il y a - dans cette religion - des principes de base qui sont très clairs, qui couvrent tous les aspects fondamentaux de la vie et qui leur posent une barrière qui n'est pas cachée à la conscience musulmane, qui est réglée par l'équilibre de cette religion.

{Si vous croyez en Allah et au Jour Dernier}.

 C'est l'obéissance à Allah et l'obéissance au Messager et aux dirigeants des croyants qui sont basés sur la loi d’Allah et la Sunna du Messager, ce qui est contesté a été rapporté à Allah et au Messager, telle condition de foi en Allah et au Jour Dernier, il faut aussi croire en Allah et au Jour Dernier, il n’y a pas de foi au commencement et cette condition manque, il n’y a pas de foi, et alors son effet définitif disparaît.

Après avoir placé la question dans cette situation conditionnelle, le texte la présente à nouveau sous forme d'« avertissement », d'encouragement et d'affection, comme il l'a fait en recommandant l'honnêteté et la justice, puis en les attachant et en les encourageant : {C'est de mieux en mieux en interprétation}. .

Le problème n’est pas que suivre cette approche mène au plaisir de Allah et à la récompense de l’au-delà – ce qui est une affaire immense et considérable – mais elle permet également d’obtenir le bien de ce monde et la bonne fortune de l’individu et du groupe dans ce monde.

Cette méthodologie signifie : que « l'homme » bénéficie des avantages d'une méthode que Allah lui a fixée, Allah est le Créateur, le Sage, l'Omniscient,  le programme innocent d’ignorance humaine, de passion humaine, de faiblesse humaine et de désir humain.

Une méthode dans laquelle il n’y a aucun favoritisme envers un individu, une classe, une personne, une génération de personnes au fil des générations, parce que Allah est le Seigneur de tous, et ne le laissez pas - gloire à Lui bien au-delà - désirer favoriser un individu, une classe, un peuple, un sexe ou une génération.

 L’un de ses avantages est que son créateur est le créateur de cette personne, celui qui connaît la vérité sur son instinct, et les véritables besoins de cet instinct, tout comme il connaît les courbes et les chemins de son âme, et les moyens de son discours et de sa réforme - Gloire à Lui, bien au-dessus de cela - dans les errances des expériences à la recherche d'une méthode qui convienne, les humains ne doivent pas payer le prix de ces dures expériences, lorsqu’ils se perdent dans le désert sans preuve, il leur suffit d’essayer ce qu’ils veulent dans le domaine de la créativité matérielle, car c’est un champ très vaste pour l’esprit humain, et il leur suffit également que cet esprit essaie d'appliquer cette approche ; Il réalise les points de mesure et de diligence dans lesquels les esprits se disputent.

L’un de ses avantages est que son créateur est le créateur de cet univers dans lequel vit l’homme, elle garantit à une personne une méthode dont les règles sont compatibles avec les lois de l'univers, il ne va pas combattre ces lois, au contraire, il va apprendre à la connaître, se lier d'amitié avec elle et profiter d'elle, et le cursus le guide dans tout cela et le protège.

L'un de ses avantages est que - au moment où il guide et protège une personne -Il l'honore et le respecte et fait une place à son esprit pour travailler dans le programme, place de la diligence dans la compréhension des textes reçus, puis diligence à réfuter ce qui n'est pas mentionné dans un texte aux textes ou aux principes généraux de la religion, il s'agit du domaine originel, qui est gouverné par l'esprit humain, et dans lequel il déclare sa pleine souveraineté : le domaine de la recherche scientifique dans l'univers ; créativité matérielle en elle.

{C'est de mieux en mieux en interprétation},

et la vérité de Allah Tout-Puissant

Site de soutien au Messager d'Allah MuhammadIt's a beautiful day