Et par la terre qui se fend

Auteur : Dr `Abd Allah Ibn ‘Abd Al-‘Azîz Al-Moslih
Traduit en : العربية English

Allah exalté soit-Il dit:«et par la terre qui se fend !»(Coran 86/12)

Les géologues ont découvert récemment que l’écorce terrestre était divisée en douze plaques principales adjacentes, outre de nombreuses petites plaques appelées «plaquettes», et que chaque plaque flottait sur une couche en fusion, le magma, qui remonte d’entre deux plaques adjacentes au fond des océans pour ajouter de la matière nouvelle à chacune d’entre elles, de telle sorte que les plaques augmentent à une extrémité et diminuent à l’autre en se repliant sous l’extrémité de la plaque adjacente. Ainsi est apparue l’existence de failles profondes au milieu des océans (rides médio-océaniques), qui s’étendent pour recouvrir entièrement la croute terrestre, et dont l’épaisseur peut atteindre 150 km, soit celle de la croute terrestre elle-même dans ses zones les plus épaisses. Il est apparu ainsi que tous les continents connus aujourd’hui et les montagnes qui les caractérisent se déplacent en même temps que les plaques qui les supportent, qu’elles soient proches ou éloignées les unes des autres, à une vitesse de quelques centimètres par an, mais de façon régulière. Par exemple, la voie d’eau de la Mer Rouge s’élargit de 3 centimètres par an, tandis que celle du golfe de Californie s’élargit de 6 centimètres par an. Et le heurt entre la plaque indienne et la plaque voisine, après l’érosion de celle qui se trouvait entre les deux, a eu pour résultat la formation de la chaîne des Himalayas qui comprend le plus haut sommet de la Terre. Et l’on pense actuellement que les jeunes continents formaient il y a deux cents millions d’années un seul et même bloc continental énorme avec un océan unique l’entourant, et qu’après sa dislocation, la faille originelle a été nommée «ride médio-atlantique», et est jusqu’aujourd’hui une zone volcanique active.

Le caractère miraculeux du Coran dans ce domaine

Les rides médio-océaniques n’ont été découvertes qu’après la seconde guerre mondiale, et elles ont été expliquées par la théorie de la tectonique des plaques, formulée à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix du siècle dernier.

D’un point de vue scientifique, ces failles qui s’étendent sur une grande profondeur sous la surface de la Terre sont le meilleur indicateur de la croute terrestre, et nous avons donc la preuve irréfutable que le Coran, qui avait déjà depuis longtemps indiqué cette réalité enfouie dans les profondeurs de la Terre, est bien la parole d’Allah le Sage l’Omniscient.