1. Galerie
  2. Les Sounnah liées à la manière de se rendre à la mosquée

Les Sounnah liées à la manière de se rendre à la mosquée

241 2020/07/05
Les Sounnah liées à la manière de se rendre à la mosquée

La prière de l'aube étant la première des cinq prières obligatoires que le musulman accomplit à la mosquée, mentionnons ici ce qu'il est de tradition de faire ou de dire en allant à la mosquée:

1. Se rendre tôt à la mosquée.

Pour preuve, ces paroles du Messager d'Allah  , rapportées par Abou Hourayrah   :

« Si les gens connaissaient le mérite qu'il y a à se rendre tôt à la mosquée, ils se battraient pour y arriver les premiers. »

Rapporté par Al-Boukhâri (615) et Mouslim (437).

2. Quitter sa demeure en état de purification afin que nos pas soient inscrits.

Pour preuve, ce hadith rapporté par Abou Hourayrah   , selon qui le Messager d'Allah   a dit:

« La prière en commun est plus de vingt fois supérieure à la prière accomplie à la maison ou au marché. En effet, lorsque l'un d'entre vous effectue soigneusement ses ablutions, puis se rend à la mosquée avec la seule intention d'y accomplir la prière, il ne fait aucun pas sans qu'Allah ne l'élève, par cela, d'un degré et ne lui efface, par cela, un péché, jusqu'à ce qu'il entre à la mosquée. Puis, une fois dans la mosquée, il est considéré en prière tant que c'est cette dernière qui le retient. En outre, les anges ne cessent de prier sur lui tant qu'il reste assis à la place où il a accompli sa prière, qu'il ne commet pas de tort, et ne perd pas ses ablutions. Ils disent: "Ô Allah! Fais-lui miséricorde. Ô Allah! Pardonne-lui. Ô Allah! Accueille son repentir. »

Rapporté par Mouslim (649).

3. Se diriger vers la mosquée avec calme et sérénité.

Pour preuve, ce hadith rapporté par Abou Hourayrah   , selon qui le Prophète   a dit:

« Lorsque vous entendez l'annonce du début de la prière (Iqâmah), allez à la mosquée avec calme et dignité, sans vous presser. Priez alors ce qu'il reste de la prière derrière l'imam et complétez seuls ce que vous avez manqué. »

Rapporté par Al-Boukhâri (636) et Mouslim (602).

An-Nawawi - qu'Allah lui fasse miséricorde - explique que le terme « calme » se rapporte aux mouvements de celui qui se rend à la mosquée qui doit éviter les gestes déplacés, tandis que le terme « dignité » se réfère à l'attitude générale, comme le fait de baisser le regard et la voix, et de ne pas regarder à droite et à gauche. » Voir le commentaire du Sahîh Mouslim par An-Nawawi (602), chapitre: Il est souhaitable de se rendre à la mosquée avec calme et dignité, et l'interdiction de s'y rendre en se pressant.

4. Entrer à la mosquée du pied droit et en sortir du pied gauche.

Pour preuve, ces paroles d'Anas   :

« La Sounnah veut que l'on entre à la mosquée du pied droit, et que l'on en sorte du pied gauche. »

Rapporté par Al-Hâkim (1/338) pour qui le hadith est authentique selon les critères de Mouslim.

5. Prononcer le Dhikr prescrit au moment d'entrer à la mosquée et au moment d'en sortir.

Ainsi, selon Abou Houmayd - ou Abou Ousayd - le Messager d'Allah   a dit: « Lorsque l'un d'entre vous veut entrer à la mosquée, qu'il dise:

"Ô Allah! Ouvre-moi les portes de Ta miséricorde" et lorsqu'il veut en sortir, qu'il dise: "Ô Allah! Accorde-moi de Tes faveurs". »

Rapporté par Mouslim (713).

6. Accomplir deux unités avant de s'asseoir.

La Sounnah veut que celui qui arrive tôt à la mosquée ne s'assoie pas avant d'avoir accompli deux unités de prière (Tahiyyat Al-Masjid). Pour preuve, ce hadith prophétique rapporté par Abou Qatâdah   :

« Lorsque l'un d'entre vous entre à la mosquée, qu'il ne s'assoie pas avant d'avoir accompli deux unités de prière. »

Rapporté par Al-Boukhâri (1163) et Mouslim (714).

Il n'est pas nécessaire d'effectuer deux unités particulières, il suffit, pour cela, d'accomplir, par exemple les deux unités qui précèdent certaines prières obligatoires, comme la prière de l'aube ou de midi, ou la prière surérogatoire de la matinée (Ad-Douhâ) pour celui qui entre à la mosquée à ce moment de la journée, ou le Witr, pour celui qui le prie à la mosquée, voire la prière obligatoire elle-même [pour celui qui s'est attardé]. En effet, l'objectif de cette prière appelée « Tahiyyat Al-Masjid » est d'inciter le musulman à ne pas s'asseoir avant d'avoir prié, de façon à faire vivre la mosquée par la prière.

7. Le meilleur des rangs pour les hommes est le premier, vers lequel ils doivent donc s'empresser, et le meilleur pour les femmes le dernier.

Pour preuve, ce hadith rapporté par Abou Hourayrah   , selon qui le Prophète   a dit:

« Les meilleurs rangs pour les hommes sont les premiers et les pires sont les derniers, et les meilleurs rangs pour les femmes sont les derniers et les pires sont les premiers. »

Rapporté par Mouslim (440). Les « meilleurs »

, pour ceux qui y prient, dont la récompense et le mérite sont les plus grands, et les « pires », pour ceux qui y prient, dont la récompense et le mérite sont les plus faibles.

Ce hadith s'applique au cas où les hommes et les femmes prieraient ensemble, sans être séparés les uns des autres par un mur, par exemple. Dans ce cas donc, le meilleur rang pour les femmes est le dernier, puisqu'elles sont ainsi mieux à l'abri du regard des hommes. En revanche, si les femmes sont séparées des hommes par un mur, par exemple, ou si, comme c'est le cas aujourd'hui dans nombre de mosquées, est réservée aux femmes une salle de prière indépendante, alors le meilleur rang pour les femmes est le premier. Tel fut l'avis de cheikh Ibn Bâz et de cheikh Ibn 'Outhaymîn - qu'Allah leur fasse miséricorde. En effet, dans cette salle indépendante, les femmes du premier rang ne prient pas à proximité des hommes. On revient donc dans ce cas aux hadiths, à la portée générale, décrivant le mérite de prier au premier rang. Parmi ces hadiths, mentionnons ceux qui suivent:

Ce hadith prophétique rapporté par Abou Hourayrah   :

« Si les gens connaissaient le mérite de faire l'appel à la prière et de se tenir au premier rang, et qu'ils ne trouvaient d'autres moyens pour y parvenir que d'en venir au tirage au sort, alors ils le feraient certainement. Et s'ils connaissaient le mérite d'aller tôt à la mosquée, ils se battraient pour y arriver les premiers. Par ailleurs, s'ils connaissaient le mérite de la prière de la nuit et de celle de l'aube, ils s'y rendraient, même à quatre pattes. »

Rapporté par Al-Boukhâri (615) et Mouslim (437).

8. Le fidèle doit s'efforcer de s'approcher de l'imam.

Le meilleur des rangs dans lequel le fidèle puisse se placer est donc le premier rang, comme nous venons de le montrer. De même, il s'efforce d'être le plus proche possible de l'imam. En effet, plus il est proche de l'imam, qu'il se tienne sur la droite ou sur la gauche, mieux c'est.

Pour preuve: ce hadith rapporté par Abou Mas'oud   , selon qui le Messager d'Allah   a dit:

« Que viennent immédiatement derrière moi les plus sages parmi les adultes. »

Rapporté par Abou Dâwoud (674) et At-Tirmidhi (228). Ce hadith prouve qu'il est recommandé d'être proche de l'imam, que l'on se trouve sur sa droite ou sur sa gauche.

Site de soutien au Messager d'Allah MuhammadIt's a beautiful day