1. Galerie
  2. Certaines Sounnah de la prière

Certaines Sounnah de la prière

225 2020/07/05
Certaines Sounnah de la prière

Les Sounnah de la prière sont nombreuses, en voici certaines:

A. La Soutrah et les Sounnah qui y sont liées.

1) Prier en direction d'une Soutrah.

La Soutrah constitue donc une Sounnah pour l'imam et pour celui qui prie seul. Et la Soutrah de l'imam vaut pour ceux qui prient derrière lui.

Preuve qu'il est recommandé de prier en direction d'une Soutrah, ces paroles qu'Abou Sa'îd Al-Khoudri    attribue au Messager d'Allah  :

« Lorsque l'un d'entre vous prie en direction d'une Soutrah qui le préserve des gens… »

Rapporté par Al-Boukhâri (509) et Mouslim (505).

D'ailleurs, les hadiths qui indiquent que la Soutrah est une Sounnah sont nombreux. Le Prophète   a utilisé, entre autres, comme Soutrah un lit, un mur, un tronc de palmier, un bout de bois, une lance, un bâton ou une monture.

Il est prescrit de prier en direction d'une Soutrah en plein air comme à l'intérieur, que l'on redoute le passage d'une personne - ou d'un animal - ou non. En effet, les hadiths ne font aucune différence entre le fait de se trouver en plein air et à l'intérieur. En outre, le Prophète   utilisait une Soutrah qu'il se trouve dans sa ville ou en voyage, comme l'indique le hadith rapporté par Abou Jouhayfah   . Rapporté par Al-Boukhâri (501) et Mouslim (503).

2) Se rapprocher de la Soutrah.

Le fidèle en prière se rapproche de sa Soutrah de sorte qu'il laisse entre l'endroit où il pose son front en prosternation et la Soutrah un espace suffisant pour le passage, par exemple, d'un mouton.

Pour preuve, ces paroles de Sahl ibn Sa'd As-Sâ'idi   :

« Il y avait entre l'endroit où se prosternait le Messager d'Allah   et le mur vers lequel il priait de quoi laisser passer un mouton. »

Rapporté par Al-Boukhâri (496) et Mouslim (508). Ahmad et Abou Dâwoud, pour leur part, rapportent qu'entre le Prophète   - en position debout - et la Soutrah, il y avait trois coudées. Ce hadith, rapporté par Ahmad (6231) et Abou Dâwoud (2024), est considéré comme authentique par Al-Albâni: Sahîh abi dâwoud (6/263). De plus, une version proche de celle-ci se trouve dans le Sahîh Al-Boukhâri (506).

3) Le fidèle en prière repousse celui qui voudrait passer devant lui.

Pour preuve, ce hadith rapporté par Abou Sa'îd  , selon qui le Messager d'Allah   a dit:

« Lorsque l'un d'entre vous prie en direction d'une Soutrah qui le préserve des gens, et que quelqu'un veut passer devant lui, qu'il le repousse en le retenant au niveau du haut de la poitrine. S'il insiste pour vouloir passer, alors qu'il le combatte, car ce n'est ni plus ni moins qu'un démon. »

Rapporté par Mouslim (505).

Si c'est une femme, un chien noir, ou un âne qui cherche à passer devant le fidèle en prière, alors les repousser devient une obligation pour lui. Tel est l'avis correct sur cette question, car leur passage devant lui interrompt sa prière, comme l'indique un hadith rapporté par Mouslim (510), d'après Abou Dharr   . Tel fut d'ailleurs l'avis de notre cheikh Ibn 'Outhaymîn.

B. Il est recommandé d'utiliser le Siwâk avant chaque prière.

Voici le troisième moment où il est particulièrement recommandé de se frotter la bouche à l'aide d'un Siwâk.

Pour preuve: Ces paroles du Messager d'Allah   rapportées par Abou Hourayrah   :

« Si je ne craignais d'accabler les musulmans - ou les gens -, je leur ordonnerais d'utiliser le siwâk avant chaque prière. »

Rapporté par Al-Boukhâri (887).

Site de soutien au Messager d'Allah MuhammadIt's a beautiful day