عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

 
le jeûne
 
1)   le quatrième pilier de l’islamet les preuves de son obligation
 
la plus grande des adorations, durant ce mois béni, est le jeûne. car le jeûne du mois de ramadan constitue le quatrième pilier de l'islam. le prophète rdit : « l'islam est bâti sur cinq (piliers) : l'attestation qu’il n’y a de divinité en droit d’être adorée si ce n’est allah et que mouhammad est le messager d'allah, accomplir la prière, s’acquitter de la zakât, jeûner le mois de ramadan et effectuer le pèlerinage. » (unanimement reconnu comme authentique) rapporté par al boukhârî et mouslim d'après le hadith d'ibn ‘oumar (qu'allah soit satisfait de lui et de son père). cette version provient de l’authentique de mouslim.
 
le jeûne est une obligation d'après la preuve du coran, de la tradition prophétique (as-sounnah) et du consensus. pour ce qui est du coran, la preuve réside dans cette parole d'allah (le très-haut) :
 
 
ô les croyants ! on vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piétéچ[sourate 2 : la vache, verset 183]
 
en ce qui concerne la tradition prophétique (as-sounnah), la preuve est dans le hadîth d’ibn ‘oumar cité précédemment.
 
enfin, les musulmans sont unanimes sur l'obligation du jeûne du mois de ramadan.
 
 
 
2)   la définition dujeûne
 
dans le sens littéraire, la signification du terme « jeûne (sawm en arabe) » est l'abstinence de façon générale. allah, le très-haut, dit au sujet de maryam (marie), mère de ‘issâ (jésus) que le salut soit sur lui :
 
 
dis (lui) : « assurément, j'ai fait vœu au tout miséricordieux de m’abstenir (sawmâ) de parler : je ne parlerai donc aujourd'hui à aucun être humain. »چ[sourate 19 : maryam, verset 26].
 
un poète a dit :
 
chevaux galopants ! d’autres sous la poussière
 
s’abstenantet d’autres mâchant leurs muselières !
 
dans la loi islamique (chari’a),cela signifie s'abstenir de manger, boire ou entretenir des rapports charnels avec sa femme, ou toute autre chose qui peut faire rompre le jeûne, depuis le lever de l’aube jusqu'au coucher du soleil, en obéissance à allah (exalté soit-il).
 
 
 
3)   les bienfaits du jeûne
 
le jeûne renferme des bienfaits considérables dans cette vie et dans l'au-delà. parmi ces bienfaits, le fait qu’il soit la cause d’acquisition de la piété :
 
 
ô les croyants ! on vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piétéچ[sourate 2 : la vache, verset 183]
 
c'est aussi un moyen pour le musulman de se préserver des péchés, et un moyen de se préserver du châtiment d'allah. abou hourayrah (qu'allah soit satisfait de lui) a dit : j’ai entendu le prophète d'allah rdire : « le jeûne est une protection (contre les péchés) et est un bouclier contre le feu. »rapporté par ahmad, et al-bayhaqî dans son livre « chou’ab al-îmân», et ce hadith a son origine dans les deux authentiques (al boukhârî et mouslim).
 
de plus, le jeûne contracte les voies de satan, atténue les causes de désir qui rongent la personne. d'après ibn mas’oud (qu'allah soit satisfait de lui), le prophète ra dit : « ô jeunes gens ! quiconque parmi vous possède la capacité physique et les moyens financiers nécessaires au mariage, qu'il se mette en ménage. certes, le mariage contraint à abaisser les regards lascifs et préserve la chasteté. quant à celui qui n'en possède pas les moyens, qu'il jeûne, car le jeûne le protégera contre la tentation. » unanimement reconnu comme authentique (al-boukhârî et mouslim).
 
le jeûne est une cause pour que les vœux soient exaucés. d'après abou hourayrah (qu'allah soit satisfait de lui), le prophète ra dit :« il y a trois personnes dont l'invocation sera exaucée, parmi eux, le jeûneur jusqu'à la rupture de son jeûne… » rapporté par at-tirmidhî.
 
 
 
4)   la spécificité dujeûne parmi les autres actes d’adorations et sa récompense
 
le jeûne a été privilégié parmi les autres actes d’adoration par de grands mérites et des avantages, notamment l'haleine du jeûneur, qui est, pour allah (le très-haut), meilleure que l'odeur du musc (parfum précieux). en effet, d'après abou hourayrah (qu'allah soit satisfait de lui), le prophète ra dit :« par celui qui détient l'âme de mouhammad dans sa main, l'haleine du jeûneur est meilleure auprès d'allah (plus agréable à allah) que l'odeur du musc. le jeûneur connait deux joies : la première lors de la rupture du jeûne, il est satisfait de son repas et la seconde lorsqu'il rencontre son seigneur, il est satisfait de son jeûne. » unanimement reconnu comme authentique (al-boukhârî et mouslim).
 
parmi ces mérites le fait que toutes les bonnes œuvres sont ordinairement multipliées par dix en récompense, jusqu'à sept cents fois ou encore plus, à l'exception du jeûne, qui appartient à allah et sera récompensé par lui-même (gloire à lui) de façon illimitée. le prophète rdit : « toute œuvre du fils d'adam est multipliée ; la bonne action est augmenté jusqu'à sept cents fois. allah, le très-haut, dit : « sauf le jeûne qui m'appartient et c'est moi qui en fixe la récompense. » [unanimement reconnu comme authentique (al-boukhârî et mouslim)]
 
les jeûneurs ont spécialement une porte parmi les portes du paradis, nul autre qu'eux ne la passe jamais, elle s'appelle « ar-rayyân ». il est rapporté dans les deux authentiques (al boukharî et mouslim), d'après sahl ibn sa’d (qu'allah soit satisfait de lui), le prophète ra dit : « il y a au paradis une porte qu'on nomme « ar-rayyân », c'est par là qu'entreront les jeûneurs au jour de la résurrection. personned’autres qu'eux n'accédera par cette porte. en ce jour-là, il sera dit : « où sont les jeûneurs ? » et eux d'entrer par cette porte, et quand le dernier d'entre eux fera son entrée la porte sera fermée et plus personne ne pourra y entrer. » [unanimement reconnu comme authentique (al-boukhârî et mouslim)].
 
ceux-ci sont donc quelques-uns des mérites du jeûne édictés dans la législation.
 
 
 
5)   les effets médicinaux
 
il en est divers mérites qui sont cités par les médecins et d'autres ; le fait que le jeûne est un moyen de soigner le corps et de le libérer des toxines qui s'y trouvent. les anciens praticiens de la médecine le prescrivaient à leurs malades comme moyen thérapeutique.
 
 
 
6)   la sincérité dansle jeûne
 
le jeûneur doit être sincère envers allah (exalté soit-il) dans son jeûne, observer les règles du jeûne et espérer auprès d'allah (exalté soit-il) sa rétribution, car c'est une des causes de la rédemption des péchés. d'après abou hourayrah (qu'allah soit satisfait de lui), le prophète ra dit :« quiconque jeûne le mois de ramadan avec foi et conviction d'être récompensé ; ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. » unanimement reconnu comme authentique (al-boukhârî et mouslim).



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا