عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Nos moralités à la lumière de la méthode prophétique
Date d'ajout 2009-09-08 14:18:54
Traduit en
العربية    English    Español   
visité 6212
Envoyer cette page à un ami
العربية    English    Español   
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

 

l’altruisme

si tu es parmi ceux qui donnent avec facilité, sans en souffrir, tu es donc quelqu’un de généreux, et si tu étais de ceux qui donnent le maximum et gardent pour eux le minimum, tu es donc un généreux bienfaisant. et si tu étais de ceux qui donnent ce dont tu as besoin, mais que tu privilégies les autres sur ta propre personne, tu as atteints le degré de l’altruisme. un tel degré fait partie des degrés les plus élevés.

sa signification :

l’altruisme est de privilégier les autres et leurs besoins sur soi-même et ses besoins. malgré la nécessité de ce qu’il possède, tel nourrir les autres en restant affamé, étancher la soif des autres en restant assoiffé…

notre mère ‘a’icha (qu’allah soit satisfait d’elle) raconte : le prophète (bp sur lui) n’a jamais mangé à satiété trois jours de suite, jusqu’à ce qu’il soit décédé. et nous l’aurions voulu, nous aurions mangé à satiété, mais on préférait privilégier les autres sur nous-mêmes.

 

 

le rang de la l’altruisme :

1.dieu fit l’éloge des altruistes et les admit parmi ceux qui ont réussi. dieu, tout puissant ; dit : « …et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s’il y a pénurie chez eux. quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. » (al-hachr, l’exode : 9)

2.s’il ne faisait pas partie des mérites, il est preuve de la perfection de la foi et de l’islam, ainsi qu’une élévation des moralités, et cela lui suffit.

3. il est le chemin vers l’amour divin

4. il est également le chemin de la bénédiction et une protection contre l’avarice.

 

les degrés de l’altruisme :

les savants ont classé l’altruisme en rangs et degrés. l’imam ibn al-qayyim (que dieu l’aie en sa sainte miséricorde) a dit : 

 

 

premièrement : de privilégier les autres sur sa propre personne, en ce qui ne diminue en rien ta religion et ne coupe aucun chemin. signifiant de les privilégier dans leurs besoins et intérêts. mais de ne privilégier personne quand il s’agit de ce qui est bénéfique pour ton cœur, ton temps, et ton état avec dieu. si tu les privilégies, tu aurais privilégié satan par rapport à dieu sans que tu ne le saches.

 

 

deuxièmement : avancer la satisfaction divine sur toute autre satisfaction, même si cela est difficile et demande des efforts immenses. et privilégier la satisfaction de dieu, renvoie à aimer ce qui conduit à sa satisfaction, même si les créatures seraient en colère, et ceci étant le rang des prophètes, et au dessus le rang des messagers, et au dessus le rang des prophètes doués de fermeté, et le rang le plus élevé, celui de notre prophète (bpsl)

 

 

les conséquences de l’altruisme :

1.la propagation de l’entraide et de la coopération entre les musulmans.

2.la réalisation de l’autosuffisance matérielle dans la société.

3. en étant altruiste, on arrive à parfaire notre foi. le prophète (bpsl) a dit : « aucun d'entre vous n'est un vrai croyant à moins qu'il n'aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. » (al-bokhâri)

4.l’altruisme pousse à délaisser tout mauvais caractère, tels l’envie et la rancœur, la rancune envers les autres, l’égoïsme et la cupidité…

 

les motifs de l’altruisme :

1.le désir d’avoir les bonnes moralités, et transcender au-delà des mauvais comportements. ainsi l’altruisme d’une personne est proportionnel à son désir d’avoir de bonnes moralités.

2.détester l’avarice. celui qui déteste l’avarice sait que seuls la générosité et l’altruisme l’aident à se débarrasser de son avarice.

3.habituer l’âme à supporter les dures épreuves et les calamités, car ceci aide à être altruiste.

4.donner de l’importance aux droits d’autrui. une fois cette importance comprise, on donne à chacun son dû ; et on sait que si on n’arrive pas au degré de l’altruisme on se donne pas chacun son dû, et cela nous renforce dans notre désir d’être altruiste.




                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا