عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

   

 

v - le respect de tous les prophètes et leur considération
 
 
 
mohammed fit preuve de respect et de considération sans pareils à l’égard de l'ensemble des prophètes qui l'ont précédé, tels abraham, moïse et jésus – paix et salut sur eux. allah  révéla même un texte stipulant que toute personne qui démentirait la prophétie de l'un d'entre eux ou la dénigrerait ne saurait être musulmane, car les prophètes sont tous des frères qui ont appelé les gens à l'adoration d'allah seul, sans lui donner d'associé.
 
le prophète mohammed parla affectueusement de ses frères, les prophètes et les messagers, en décrivant l'un d'entre eux comme étant « le serviteur vertueux » ou en l'appelant « mon frère ». il encouragea sa communauté à les aimer et à les honorer, et lui interdit de le préférer à l'un d'entre eux. et avant même de mentionner cela, on trouve dans le coran, qu'allah  lui révéla, un nombre très important de récits des prophètes et des messagers, de leur éloge et l'injonction faite au prophète mohammed de prendre exemple sur eux. tous ces points confirment une chose essentielle qui est la fraternité des prophètes et l'importance du respect dû aux [pieux] prédécesseurs, leur considération et leur éloge. en outre, allah  fit des histoires des prophètes précédents une consolation pour ce que le prophète mohammed subissait comme méchancetés et désagréments dans son prêche [à l'islam].
 
voici quelques versets qui corroborent les idées susmentionnées : le très-haut dit : ( voilà ceux qu'allah a guidés. suis donc leur direction et dis : « je ne vous demande pour cela aucun salaire. » ce n’est qu’un rappel à l’intention de tout l’univers. )[1]il dit également : ( le messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son seigneur, ainsi que les croyants : tous ont cru en allah, en ses anges, en ses livres et en ses messagers, en disant : « nous ne faisons aucune distinction entre ses messagers. » et ils ont dit : « nous avons entendu et obéi. seigneur, nous implorons ton pardon. c’est à toi que sera le retour. » )[2]
 
une sourate fut même nommée « les prophètes », et après qu'allah  eut rappelé l'histoire d'un nombre conséquent de prophètes et les grandes qualités et les nobles attributs avec lesquels ils se démarquèrent, il conclut sa narration par le verset suivant : ( ils s’empressaient de faire le bien et nous invoquaient par amour et par crainte. ils étaient humbles devant nous. )[3]
 
le prophète mohammed  déclara : « je suis celui qui a le plus de droits sur jésus, fils de marie, ici-bas comme dans l’au-delà ; les prophètes sont des frères consanguins[4]. leurs mères sont différentes, mais leur religion est une. »[5]et il dit : « […] donc, je dis comme a dit le serviteur vertueux (c'est-à-dire jésus – sur lui la paix) : ( […] et j’étais témoin de leurs actes aussi longtemps que j’étais parmi eux. puis, lorsque tu as mis fin à ma vie terrestre, c’est toi qui les observais. et tu es témoin de toute chose. 118. si tu les châties, ils sont tes serviteurs. et si tu leur pardonnes, c’est toi le puissant, le sage. » )[6]il dit aussi : « […] je me suis alors rappelé la parole de mon frère salomon [qui avait dit] : ( […] « seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d’un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. […] » )[7][8]
 
ceci fut donc l'attitude positive du coran et de la sunnah (les enseignements du prophète mohammed) envers les prophètes et les messagers d'allah. en outre, le prophète mohammed  mit en garde l'ensemble des musulmans, à travers la révélation qu'allah  lui donna, que quiconque renierait ne serait-ce qu'un seul des prophètes d'allah qui l'ont précédé ne saurait être musulman, et le verset coranique traitant ce sujet est celui-là : ( ceux qui ne croient pas en allah et en ses messagers, et qui veulent faire une distinction entre allah et ses messagers et disent : « nous croyons en certains d’entre eux mais pas en d'autres », et qui veulent prendre un chemin intermédiaire, 151. voilà les vrais mécréants ! et nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. 152. et ceux qui croient en allah et en ses messagers et n’en renient aucun, voilà ceux à qui il donnera leur récompense. et allah est pardonneur et miséricordieux. )[9]
 
à l'opposé, nous trouvons un portrait infâme de ceux qui tuèrent les prophètes et les critiquèrent parmi les juifs, dont le coran consigna l'attitude par sa parole : ( nous avons pris un engagement des enfants d’israël, et nous leur avons envoyé des messagers. mais chaque fois qu’un messager leur venait avec ce qu’ils ne désiraient pas, ils traitaient certains de menteurs et en tuaient d’autres. )[10]et dans la parole suivante : ( ils sont frappés d’humiliation, où qu’ils se trouvent, à moins d’un secours de la part d'allah et d’un pacte avec les hommes. ils ont encouru la colère d'allah, et les voilà frappés d'avilissement, tout ceci pour n’avoir pas cru aux signes d'allah, et avoir assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé. )[11]
 
--------------------------------
 
 
[1]les bestiaux, sourate 6, verset 90.
 
[2]la vache, sourate 2, verset 285.
 
[3]les prophètes, sourate 21, verset 90.
 
[4]l’expression arabe « ikhwatoun li’allat » utilisée par le prophète signifie qu’ils sont des frères consanguins et non germains parce que fils de différentes coépouses (note du traducteur).
 
[5]rapporté par bukhârî.
 
[6]la table servie, sourate 5, versets 117-118.
 
[7]sâd, sourate 38, verset 35.
 
[8]rapporté par bukhârî.
 
[9]les femmes, sourate 4, versets 150-152.
 
[10]la table servie, sourate 5, verset 70.
 
[11]la famille d'imran, sourate 3, verset 112.



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا