Etapes du défi lancé par le Qur’ân

etapes du défi lancé par le qur’ân
la preuve irréfutable du prophète étant qu’allah lui a révélé ce qur’ân, en langue arabe, une langue que les arabes connaissent parfaitement et saisissent toutes ses nuances, mais ils furent incapables : le défi que porte le qur’ân aux dénégateurs fut lancé par étapes. au début de leurs dénégations, il leur fut dit : « qu’ils apportent donc un discours qui soit semblable, s’ils sont véridiques » (52 : 34). lorsqu’ils furent incapable d’y répondre et prétendirent que c’est un discours controuvé, allah leur demanda : « ou bien disent-ils qu’il l’a controuvé ?! dis : « apportez alors dix suwar qui lui soient semblables, controuvées, et convoquez qui vous pourrez à l’exclusion d’allah, si vous êtes véridiques » (11 : 13 ) . et lorsqu’ils furent incapables d’y répondre, allah leur demanda d’apporter une seule sûrah : « si vous êtes dans le doute, de ce que nous avons révélé à notre serviteur, apportez donc une sûrah qui lui soit semblable et convoquez vos témoins à l’exclusion d’allah, si vous êtes véridiques » (2 : 23 ). puis vint le dernier défi, vu l’incapacité dans laquelle se trouvaient les dénégateurs : « dis : « même si le genre humain et les djinns se réunissaient pour faire l’analogue de ce qur’ân, ils ne pourront faire son analogue, même s’ils s’assistaient les uns les autres » (17 : 88 ) .
d’apporter un « discours » qui lui soit semblable ou même une seule sûrah, de trois versets, comme la plus courte des suwar !
Previous article Next article

Articles dans la même catégorie