La vraie religion (partie 6 de 8) : Reconnaissance de Dieu

La question qui vient à l’esprit, ici, est : comment peut-on s’attendre à ce que tout le monde croie à Dieu de façon exclusive alors que les gens sont issus de cultures, de sociétés et de milieux divers?  Pour que les gens puissent être tenus responsables d’avoir adoré Dieu ou non, il faut qu’ils aient eu accès à cette connaissance.  La révélation finale enseigne que tous les êtres humains ont la croyance exclusive en Dieu imprimée sur leur âme et que cette croyance fait donc partie de leur nature profonde, avec laquelle ils naissent.

Dans la septième sourate du Coran (al-A’raaf, versets 172-3), Dieu explique que lorsqu’Il a créé Adam, Il a fait vivre, momentanément, tous les descendants d’Adam et les a fait témoigner à propos d’eux-mêmes en leur demandant :

« Ne suis-Je pas votre Seigneur? » 

... ce à quoi ils répondirent :

« Oui, en vérité.  Nous en témoignons. »

Dieu explique ensuite la raison pour laquelle Il a demandé aux hommes de témoigner qu’Il est leur Créateur et le seul Dieu méritant d’être adoré :

« (Cela) afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : « Certes, nous n’étions pas au courant de tout cela. » (Coran 7:172) 

Nous ne pourrons donc prétendre, au Jour de la Résurrection, que nous ne savions pas qu’Allah était notre Dieu, que personne ne nous avait dit que nous étions censés n’adorer que Lui.  Toujours dans le Coran, Dieu poursuit en disant :

 « ...ou que vous ne disiez : « C’est que nos ancêtres, autrefois, attribuaient des associés à Dieu, et nous sommes leurs descendants.  Vas-Tu nous détruire à cause de ce que faisaient ces imposteurs ? »  (Coran 7:173)

Donc, chaque enfant naît avec la croyance innée en Dieu et une inclination naturelle à n’adorer que Lui.  En arabe, cette croyance et inclination naturelle et appelée « fitrah ».

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a rapporté que Dieu a dit :

 « J’ai créé Mes serviteurs dans la bonne religion, mais les diables les égarent. » (Sahih Mouslim)

Le Prophète a également dit :

« Chaque enfant naît en état de fitrah.  Mais ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un zoroastrien. » (Sahih al-Boukhari)

Si un enfant ne subissait aucune influence de son environnement, il adorerait Dieu à sa façon; mais chaque enfant est influencé par son entourage.  Tout comme l’enfant est soumis aux lois physiques de la nature créées par Dieu, son âme est aussi soumise au fait que Dieu est son Seigneur et Créateur.  Mais si ses parents cherchent à lui faire suivre une autre voie, l’enfant n’est pas assez fort, mentalement, au cours des premiers stades de sa vie, pour résister à cette influence ou s’opposer à la volonté de ses parents.  Dans de tels cas, la religion que suit l’enfant en est une de tradition et d’éducation et Dieu ne l’en tient pas responsable jusqu’à ce qu’il atteigne un âge où il est capable de discernement et de faire des choix éclairés.

Previous article Next article