عربي English עברית Deutsch Italiano 中文 Español Français Русский Indonesia Português Nederlands हिन्दी 日本の
Connaître Allah
  
  

Sous catégorie Mon grand amour pour Jésus m'a amené à l'Islam
Date d'ajout 2009-04-06 07:27:24
visité 5457
Envoyer cette page à un ami Imprimer Télécharger sous format word Share Compaign Bookmark and Share

   

vi. le prophète mohamed

 

 

      jésus      avait    informé      les   juifs    qu’après      lui,   aucun prophète   ne   paraîtrait   parmi  eux   et   que   le   royaume   de  dieu     leur    serait   retiré    et  transféré      à  une    nation     plus  méritante.      il   est  indiqué      dans    mathieu      21:    43:   "c`est pourquoi,   je   vous   le   dis,   le   royaume   de   dieu   vous   sera  enlevé,   et   sera   donné   à   une   nation   qui   en   rendra   les fruits... " ceci fait ainsi référence aux descendants d’ismaël,  qui avaient été rejetés par les juifs 1.

           le saint coran déclare au chapitre 63, verset 6: «et quand jésus fils de marie dit: "o enfants d'israël, je   suis   vraiment   le   messager   d'allah   (envoyé)   à  vous, confirmateur de ce qui, dans la thora, est  antérieur à moi, et annonciateur d'un messager à  venir après moi, dont le nom sera "'ahmad". puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils    dirent:"c'est là une magie manifeste".».

      dans le nouveau testament, jésus prédit la venue du prophète mohamed (que la bénédiction et le salut de dieu  soient sur lui) en ces termes: «cependant je vous dis la  vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je   ne   m'en   vais   pas,   le   consolateur   ne   viendra   pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai. et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement... quand le   consolateur   sera   venu,   l'esprit   de   vérité,   il   vous  conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il  vous annoncera les choses à venir. il me glorifiera.... »   [jean   16:   7-14]. qui   donc   honora   jésus   autant   que   le prophète mohamed (que la bénédiction et le salut de dieu  soient sur lui) ? 2

 

      dans l’un des evangiles non canoniques, l’evangile de barnabé, jésus dit: «…mais comme les hommes m'ont  appelé dieu et fils de dieu, dieu a voulu pour que je ne sois pas raillé par les démons le jour du jugement,  que les hommes me bafouent dans le monde par lamort de judas 3 en faisant croire à chacun que c'était moi   qui   était   mort   sur   la   croix.   aussi   cette   dérision durera-t-elle  jusqu'à  la venue  de  muhammad,  le messager   de dieu. en    venant  dans  le   monde,  il détrompera de cette tromperie tous ceux qui croiront à la loi de dieu. » [l’evangile de barnabé: 220].

      le prophète mohamed (que la bénédiction et le salut de    dieu     soient    sur   lui)   est  mentionné  maintes     fois    en divers endroits de l’ancien testament. une telle référence a   survécu   malgré   les   manipulations   et   la   corruption   des textes. par exemple, dans deutéronome 18: 18-19 on peut lire:   «je   leur   susciterai   du   milieu   de   leurs   frères   un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche,          et    il    leur     dira     tout      ce     que      je    lui commanderai.»

      la mecque (bacca), où le prophète mohamed (que la bénédiction   et   le   salut   de   dieu   soient   sur   lui)   reçut   ses révélations sacrées est mentionnée dans psaume 84: 6 qui dit:   «lorsqu'ils   traversent   la   vallée   de   bacca,   ils   la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions.»

      le   saint   coran   déclare   dans   le   chapitre   d’al   imran, 3:96: « la première maison qui ait été édifiée pour  les   gens,   c'est   bien   celle   de   bakka  (la   mecque)  bénie   et   une   bonne   direction   pour   l'univers.»   le prophète abraham (que la bénédiction et le salut de dieu soient   sur   lui)   mentionna   aussi   le   même   endroit,         il éleva     les   fondations     de   la  maison      sacrée    de   dieu    (la kaâba) en spécifiant que c’était au milieu d'une zone aride. dans le coran 14: 37, on peut lire: « o notre seigneur, j'ai   établi     une    partie  de    ma    descendance  dans  une   vallée   sans   agriculture,   près   de   ta   maison sacrée   (la   kaâba)   …».   d’autre   part,   esaïe  mentionne aussi une révélation d’arabie. [esaïe 21:13]

      quant au  fait que le prophète  mohamed  était analphabète   et   donc   qu’il   ne  pouvait   lire,   ceci   est     aussi mentionné dans esaïe 29: 12 où on peut lire: «ou comme  un livre que l'on donne à un homme qui ne sait pas lire,   en   disant:   lis   donc   cela!   et   qui   répond:   je   ne sais pas lire (version anglaise standard)

      dans sahih (al-boukhari:3), nous trouvons ce  hadith au sujet de la première révélation au prophète de l’islam: «il (mohamed) était dans la grotte quand l’ange vint à lui. il (l’ange) lui dit: “lis”. il répondit: “je ne sais pas lire”. le messager d’allah (que la bénédiction et le salut soient sur   lui)   procéda:“l’ange   me   saisit,   et   me   serra   au   point que je faillis perdre toute force et me répéta: “lis.”“je ne sais point lire ” répliquai-je. pour la troisième fois, il me saisit et me pressa si bien que je perdis toutes mes forces puis     me    lâcha    en   récitant:     “lis,    au    nom  de    ton seigneur qui  a   créé,   il  a   créé    l’homme  d’une adhérence.   lis!   ton   seigneur   est   le   très   noble …”.»(le coran 96:1-3)

     dans   un   autre   verset,   au  chapitre   7:   157,   le   coran déclare:       «ceux  qui  suivent   le  messager,  le prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la thora et l'evangile.»

     en l’an 571 de l’ere chrétienne, la prédiction de jésus se     réalisa.    le    consolateur        naquît parmi  les   enfants d’ismaël 4 qui étaient alors des polythéistes et des idolâtres. mohamed (que la bénédiction et le salut d'allah soient sur lui)   était   d'un   caractère   exceptionnel   par   sa   pureté,   son amour pour la vérité et sa compassion pour les pauvres et les   faibles.   il   était   connu   comme   ‘el   amine’   (l’intègre) parmi   son   peuple.   il   fut   choisi   par   allah   tout   puissant   à l’âge de 40 ans comme son dernier messager et  prophète pour     toute    l’humanité.  il  appela     à   la  foi   en   l’unicité d’allah, créateur, seul et unique qui mérite d’être adoré, tuteur de l’univers entier et de tout ce qu’il contient.

     allah a   soutenu  le   prophète  mohamed   dans    la réalisation de plusieurs miracles qui ont été confirmés par des   témoins   oculaires,   tel   que   la   scission   en   deux   de   la lune (le coran 54: 1), l’ouragan qui souffla au moment où   médine   a   été   attaquée   par  les   confédérés   des   tribus arabes     de   la  mecque,  (le   coran:      33;   9),  etc.   de   tels miracles   ont   été   mentionnés   dans   le   coran   après   qu’ils aient     eu    lieu.   les     infidèles     de   ces    temps là,   qui s’empressaient  toujours    de   trouver    des    erreurs    dans    le coran, ne trouvèrent pas de contradiction entre la narration qu'il en fait et les évènements réels qui se déroulaient sous leurs   yeux.   aussi      embrassèrent-ils   l'islam   en   très   grand nombre et de leur plein gré.

     quant aux croyants, ces miracles les renforcèrent dans leur foi et leur croyance en allah et son messager (que la bénédiction       et   le  salut    de   dieu    soient    sur   lui).   bien d’autres miracles sont aussi mentionnés dans la sunna, tel que    l’écoulement   de   l’eau   entre   les   doigts   du   prophète mohamed (que la bénédiction et le salut de dieu soient sur lui), l’accroissement de la quantité de nourriture pendant le creusement de la tranchée autour de médine, la prédiction d'évènements à venir et inconnus qu’allah lui a révélé, etc. cependant, le miracle vivant et permanent de l’islam est le saint   coran   même,   avec   ce   qu’il   présente   d'éléments   et d'aspects miraculeux aux plans linguistique, scientifique et législatif….

     le prophète mohamed vivait avec ses compagnons, sa famille     et  son   peuple.     rien   des   faits   qui   le  concernent n’était    ignoré    ou   gardé    secret.   il  était  comme   un   livre ouvert:  les   plus   petits   détails   de   sa   vie  entière    étaient connus de tous ceux qui croyaient en lui comme messager d'allah. ils étaient disposés à sacrifier leur propre vie pour leur foi. mohamed lui-même n’avait rien à leur donner si ce n’est les révélations qu’il recevait du seigneur de tous les êtres.

     le   prophète   prêchait   que   l'islam   est   fraternité   et   que pour les musulmans il n'y a pas de distinction de race, de couleur,   de   richesse   ou   de   sexe,   comme   cela   est   spécifié dans     les   termes    d’allah: «o hommes! nous  vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et nous

 

1  malgré   le   peu   de   respect   que   les   juifs   nourrissent   pour   les   arabes,  malgré que les juifs n'aient point reconnu explicitement le prophète de  l'islam,  le  lecteur  du   coran   pourra   constater  qu’allah    leur  y  rend justice. le coran rapporte qu'allah  a favorisé les enfants d’israël pour  un certain temps: (le coran 2: 47):"ô enfants d'israël, rappelez-  vous mon bienfait dont je vous ai comblés, (rappelez-vous)  que je vous ai préférés à tous les peuples (de l'époque).. la  plupart des histoires qui se rapportent à eux, traitent de leurs prophètes, surtout de moïse (sur lui soit le salut) dont le nom est mentionné 136  fois   dans  le  coran.   de   plus, le   prophète    mohamed      ordonna    aux musulmans d'observer le jeûne le 10 de muharram et le jour précédent ou   suivant,   et   ceci   chaque   année,   en   signe   de   gratitude   envers   allah  pour avoir sauvé moïse et son peuple du pharaon égyptien, à l’aide de  grands    miracles,   tel  que  la  scission   de  la  mer   rouge.   ainsi,   les musulmans      ont  fait  et  continuent  à  faire  le  jeûne  pendant   plus  de quatorze siècles en commémoration de cet événement. les musulmans  ont   également   un   grand   respect   pour   tous   les   prophètes   des   enfants  d’israël;   cela  est  évident   dans  plusieurs   familles   musulmanes,     qui donnent les noms de ces prophètes à leurs enfants.

2 la   personnalité   de   jésus   (allah   le   libère   de   toute   imperfection)   a  suscité des passions et des positions contradictoires. il ya ceux qui l'ont combattu,   ceux   qui   sont   allés   jusqu'à   nier   son   existence;   ceux   qui   se  sont   acharnés   contre   les   principes   de  la   foi   qu'il   a   pu   diffuser, surtout ceux   qui   appellent   à   n'adorer   que  dieu   seul,   unique.   l'islam   lui   a finalement rendu justice en le défendant, en confirmant sa mission de prophète d'allah, et en reprenant son monothéisme, son appel à n'adorer qu’allah, unique et miséricordieux.

3 selon les evangiles, le christ fut trahi par son trésorier pour 30 pièces d’argent. cependant, ibn kathir, dans son exégèse coranique (coran 4: 157),   ainsi   que   d’autres,   disent   que le   disciple   qui   est   présumé   avoir trahi le christ, ne l’a pas vraiment fait; par contre, il se sacrifia pour lui.

‘après   avoir   entendu   le   christ   dire:   «au   jour   du   danger,   qui   ferais-je me   ressembler,   et   il   sera   mon   compagnon   au   paradis?»,   ce   disciple exprima sa bonne volonté de l’être, et tel il fut. un tel acte altruiste est digne des disciples de jésus christ’ d’autre part, l’acte de trahison de judas,   selon   les   evangiles,   est   contradictoire   avec   d’autres   narrations, tel que mathieu 19: 28: «, quand le fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le  trône de sa gloire, vous qui m'avez suivi,   vous   serez   de   même   assis   sur   douze   trônes,   et   vous   jugerez   les douze    tribus  d'israël.»  si  judas   avait  donc   été  un  traître,  jésus  ne l'aurait  pas  compté   et   aurait  plutôt  dit  « onze   trônes »   et   non   point « douze ».

4  malgré le fait qu’ismaël était le fils aîné du prophète abraham (que la bénédiction et le salut de dieu soient sur lui) comme cela est évident dans   (genèse    16:  16): «abraham     était  âgé  de  quatre-vingt-six  ans lorsque agar enfanta ismaël à abraham.» et (genèse 21: 5): «abraham était   âgé   de   cent   ans,   à   la   naissance   d'isaac, son   fils.»,   la   bible   se contredit   elle   même   en   affirmant   le   contraire   dans  (genèse   22:   2): «dieu dit: prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, isaac;.».

 

,



                      Previous article                       Next article




Bookmark and Share


أضف تعليق

Vous avez besoin de: الحجم : 2.26 ميجا الحجم : 19.8 ميجا