Premièrement: le moment qui précède l’aube

Il s’agit du premier instant de la journée, celui du réveil. Les Sounnah, à ce moment de la journée, peuvent se subdiviser en deux catégories:


Première catégorie:

Le réveil et les actes qui le suivent immédiatement:

 

Se frotter la bouche à l’aide d’un

Siwâk. 

Selon Houdhayfah t, lorsqu’il se ré- veillait la nuit, le Prophète se frottait la bouche à l’aide d’un Siwâk. Rapporté par Al-Boukhâri (245) et Mouslim (255). Selon l’une des versions de Mouslim,  lorsqu’il  se réveillait pour prier la nuit, le Messager d’Allah r se frottait la bouche à l’aide d’un Siwâk. Rapporté par Mouslim (255).

 

Le Dhikh au moment du réveil. 

Il est rapporté, dans le Sahîh Al-Boukhâri, d’après le récit de Houdhayfah

t , que lorsque le Prophète r allait se coucher le soir, il disait: «Ô Allah, c’est

en Ton  nom que je meurs et je vis (bismika allâhoumma amoutou wa  ahyâ).

» Et quand il se réveillait, il disait: « Louange à Allah qui nous a fait revivre après nous avoir fait mourir. Et c’est vers Lui que se fera la Résurrection (al-hamdou lillâhil-ladhî ahyânâ ba’da mâ amâtanâ, wa ilayhin-nouchour).» Rapporté par Al-Boukhâri (6324), mais aussi par Mouslim, d’après le récit d’Al-Barâ’ (2711).

 

Se frotter le visage afin de dissiper son sommeil.

 

Lever les yeux au ciel.

Réciter les dix derniers versets de la sourate Al ‘Imrân.

Ces trois dernières Sounnah sont réunies dans ce hadith d’Ibn ‘Abbâs t, rapporté par Al-Boukhâri et Mouslim, dans lequel Ibn ‘Abbâs t relate avoir passé la nuit chez Maymounah, l’épouse du Prophète r qui est également sa tante maternelle. Ibn ‘Abbâs t poursuit son récit: «Je me suis allongé dans la largeur de la couche, et le Messager d’Allah et son épouse dans la longueur. Le Messager d’Allah r dormit jusqu’au milieu de la nuit, ou peu avant ou peu après. Puis, il se réveilla et s’assit. Il se mit alors à se frotter le visage afin de dissiper son sommeil. Il récita ensuite les dix derniers versets de la sourate Al ‘Imrân avant de se lever et de se diriger vers une vieille outre accrochée au mur dont il utilisa l’eau pour effectuer, avec soin, ses ablutions. Il se releva ensuite et entra en prière.» Rapporté par Al-Boukhâri (183) et Mouslim (763).


Selon l’une des versions rapportées par Mouslim (256), Ibn ‘Abbâs t relate que le Prophète r se leva à la fin de la nuit, puis sortit et leva les yeux au ciel, avant de réciter ce verset: En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il est des signes pour les gens doués d’intelligence. [Al ‘Imrân, 190].


«Il se mit alors à se frotter le visage afin de dissiper son sommeil». Autre- ment dit: il se frotta les yeux.

La version de Mouslim précise que celui qui veut appliquer cette Sounnah doit commencer par réciter ces paroles du Très-Haut: En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il est des signes pour les gens doués d’intelligence jusqu’à la fin de la sourate Al ‘Imrân.

 

Se laver les mains par trois fois.

En effet, selon Abou Hourayrah t, le Prophète r a dit: « Lorsque l’un d’entre vous se réveille, qu’il n’introduise pas sa main dans le récipient avant de l’avoir lavée à trois reprises. Il ne sait pas, en effet, où sa main a passé la nuit. » Rapporté par Al-Boukhâri (162) et Mouslim (278).


Aspirer de l’eau par le nez (istinchâq), puis la rejeter (istintâr) à trois reprises.

Selon Abou Hourayrah t, le Prophète r a dit: «Lorsque l’un d’entre vous se réveille, qu’il aspire de l’eau par le nez à trois reprises, car Satan passe la nuit sur ses narines.» Rapporté par Al-Boukhâri (3295) et Mouslim (238). Selon la version d’Al-Boukhâri, il aurait dit: «Lorsque l’un d’entre vous se réveille et accomplit ses ablutions, qu’il [aspire et] rejette de l’eau par le nez à trois reprises...» Rapporté par Al-Boukhâri (3295).

 

Les ablutions.

Le hadith d’Ibn ‘Abbâs t, cité précédemment, indique que lorsqu’il voulut entamer ses prières nocturnes, le Prophète r se leva et se dirigea vers une outre accrochée au mur dont il utilisa l’eau pour accomplir ses ablutions.

 

 

 

Previous article Next article