Les paroles à prononcer en prosternation

La Sounnah veut que celui qui est prosterné prononce ces mots: « Gloire à mon Seigneur, le Très-Haut (soubhâna rabbiyal-a’lâ) » ajouté à d’autres formules. En voici certaines:

«Gloire et louange à Toi Seigneur! Ô Allah! Pardonne-moi! (soubhânaka allahoumma rabbanâ wa bihamdika allahoumma ghfirli).» Rapporté par Al-Boukhâri (794) et Mouslim (484), d’après ‘Âïchah.


«Tu es le Très Glorieux, le Très Pur, le Seigneur des anges et de l’Esprit (soubbouh qouddous, rabbou al-malâïkati wa ar-rouh).» Rapporté par Mouslim (487), d’après ‘Âïchah.


«Ô Allah! Devant Toi je me prosterne, en Toi je crois, et à Toi je me soumets. Mon visage s’est prosterné devant Celui qui l’a créé, lui a donné sa forme, et lui a donné [des oreilles] pour entendre et [des yeux] pour voir. Béni soit donc Allah, le plus parfait des créateurs.» Rapporté par Mouslim (771), d’après ‘Âli.


«Ô Allah! Pardonne-moi tous mes péchés, les plus insignifiants comme les plus graves, les premiers comme les derniers, ceux commis publiquement comme ceux commis secrètement.» Rapporté par Mouslim (483), d’après Abou Hourayrah t.”


«Ô Allah! J’implore Ton agrément afin de ne pas subir Ton courroux et Ton pardon afin de ne pas subir Ton châtiment. Je cherche refuge auprès de Toi contre Toi-même. Je ne peux Te louer comme Tu le mérites. Tu es comme Tu T’es loué Toi-même.» Rapporté par Mouslim (486), d’après ‘Âïchah. Il est recommandé de prononcer autant que l’on peut de ces formules au moment de la prosternation, en prenant soin de les diversifier. L’on sait que, au cours de l’inclinaison, il est obligatoire de dire au moins une fois: «Gloire à mon Seigneur, le Très-Grand (soubhâna rabbiyal-adhîm) », répéter ces paroles plus d’une fois étant seulement recommandé. De même, en prosternation, il est obligatoire de dire au moins une fois: «Gloire à mon Seigneur, le Très-Haut (soubhâna rabbiyal-a’lâ)», et seulement recommandé de le répéter une deuxième et troisième fois.

Previous article