Répéter le salut à trois reprises

Si, par exemple, l’on n’est pas certain que celui qui a été salué a bien entendu le premier salut, il est souhaitable de le répéter une seconde fois, puis une troisième fois, en cas de nécessité. De même, si celui qui s’approche d’un groupe nombreux ne salue qu’une seule fois en entrant au milieu de ces gens, seuls les premiers entendront son salut. Il a donc besoin de le répéter à trois reprises afin que l’ensemble entende son salut.


Pour preuve, ces paroles d’Ana au sujet du Prophète: «Il avait l’habitude de répéter trois fois ses paroles afin d’être bien compris. De même, quand il allait à la rencontre de gens, il les saluait à trois reprises.» Rapporté par Al-Boukhâri (95).


Du hadith d’Anas mentionné précédemment, nous déduisons également qu’il est de tradition de répéter trois fois nos paroles en cas de besoin, si par exemple notre interlocuteur n’a pas compris nos paroles.

Previous article Next article